A la Une

Les sénateurs des Etats-Unis d’Amérique présentent un projet de loi sur les sanctions, ciblant la dette souveraine de la Russie, l’énergie

© AFP 2018 / MLADEN ANTONOV

Une nouvelle législation introduite au Sénat des Etats-Unis d’Amérique exigerait que le secrétaire d’État, Mike Pompeo, détermine si la Russie devrait être désignée comme étant un État parrain du terrorisme.

Un groupe bipartisan de sénateurs des Etats-Unis d’Amérique a présenté jeudi un nouveau paquet de mesures punitives visant la Russie. Un projet de loi comprend de nouvelles sanctions contre les personnalités politiques russes, des restrictions sur les investissements énergétiques et des limitations liées aux importations d’uranium.

La partie la plus sévère du nouveau projet de loi appelle à la sanction de la dette souveraine russe.

LIRE PLUS: « La dépendance des Etats-Unis d’Amérique aux sanctions ne connaît pas de limites » – Iran sur les mesures contre la Turquie

Six sénateurs des Etats-Unis d’Amérique ont déclaré dans un communiqué de presse que la législation «augmenterait la pression économique, politique et diplomatique sur la Fédération de Russie en réponse à l’ingérence continue de la Russie dans nos élections, l’influence néfaste en Syrie, l’agression en Crimée et d’autres activités».

Selon le sénateur républicain Lindsey Graham, « le régime de sanctions actuel n’a pas réussi à dissuader la Russie de se mêler des élections de 2018 à mi-mandat ».

« Notre objectif est de changer le statu quo et d’imposer des sanctions et d’autres mesures contre la Russie de Poutine jusqu’à ce qu’il arrête de se mêler du processus électoral des Etats-Unis d’Amérique, arrête les cyberattaques sur l’infrastructure des USA, retire la Russie de l’Ukraine et cesse de créer le chaos en Syrie , » a-t-il ajouté.

En juillet 2017, le Congrès a adopté la loi contre les adversaires de l’Amérique par les sanctions (CAATSA) en réponse aux allégations selon lesquelles la Russie aurait cherché à influencer les élections présidentielles des Etats-Unis d’Amérique de 2016. L’administration Trump a été largement critiquée pour ne pas avoir fait assez en réponse aux activités présumées de Moscou en 2016; Cependant, la Maison Blanche a affirmé le contraire, en disant que Trump a été plus dur sur la Russie que n’importe quelle administration précédente.

Les relations entre la Russie et les États-Unis d’Amérique se sont rapidement détériorées à la suite de la crise ukrainienne de 2014. Washington a introduit plusieurs séries de sanctions contre la Russie après la réunification de la Crimée avec la Russie et son implication présumée dans le conflit ukrainien en cours. La Russie a réfuté toutes les accusations et émis des restrictions économiques en représailles.

Notre commentaire

Si l’on prend en compte toutes les preuves sur le terrorisme en Syrie contre les USA et leurs alliés avancées par de nombreux experts, il apparaitrait étonnant qu’ils accusent injustement d’autres pays pour ces faits graves sans preuves.

MIRASTNEWS

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le Sénat américain va voté pour présenter la Russie comme un sponsor du terrorisme. (Archives)

Les sénateurs américains ont présenté ce jeudi 2 août un projet de loi visant à inscrire la Russie sur la liste des « pays sponsors du terrorisme » et à durcir les sanctions imposées à la Russie.

Ce texte, qui jouit du soutien des représentants des deux principaux partis américains, soumet le retrait éventuel des États-Unis de l’OTAN au vote positif de deux tiers des membres du Sénat, a rapporté le site d’information The Hill.

La sénatrice Lindsey Graham, un des soutiens de ce plan, juge qu’il permettrait d’endiguer les politiques russes : « Notre objectif est de changer la donne actuelle et d’imposer de dures sanctions contre la Russie dirigée par Vladimir Poutine. »

« Ces sanctions persisteront jusqu’à ce que Moscou mette fin à ses ingérences dans les élections américaines et à ses cyberattaques contre les infrastructures américaines, qu’il se retire d’Ukraine et qu’il cesse de créer des tensions en Syrie », a ajouté Lindsey Graham.

Bob Menendez, Cory Gardner, Ben Cardin, John McCain et Jane Shaheen figurent parmi les partisans de ce projet.

Bob Menendez. ©Politico

Cory Gardner. ©Colorado Times Recorder

© Ben Cardin. ©Twitter

Jane Shaheen. ©The Hill

Ce projet de loi vient d’être présenté, quelques mois avant les élections du Congrès américain et alors qu’on assiste à des spéculations sur une tentative de Moscou de s’ingérer dans ces élections.

L’ambassadeur américain en Russie, John Huntsman, a déclaré le mois dernier que Moscou se préparait à s’immiscer dans les prochaines élections législatives.

John Huntsman. ©Time

Huntsman a dit : « Nous les avons mis en garde contre une telle tentative. Nous avons des élections en novembre et en cas d’une autre ingérence comme celle de 2016, nous n’aurons plus guère de relations avec la Russie. »

Les élections législatives de mi-mandat du Congrès américain auront lieu le 6 novembre 2018 pour renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et un tiers des 100 sièges du Sénat seront en jeu.

Source: Press TV

Les terroristes de Deraa utilisaient des armes fournies par les États-unis et Israël. © Fars News

Lors d’opérations de nettoyage menées dans les villages et cités aux alentours de la localité de Hawdh al-Yarmouk, l’armée syrienne a découvert des caches d’armes appartenant aux terroristes, où se trouvaient des armes de fabrication américaine et israélienne.

Le dernier bastion des terroristes dans la province de Deraa s’est effondré hier, mercredi 1er août, après la libération du village d’al-Qusayr dans la localité d’Hawdh al-Yarmouk, a rapporté Fars News.

Deux jours après la libération de la cité stratégique d’al-Chajara et des villages d’Abdine, de Marabah, de Kuwayyah et de Beit Arah, les forces de l’armée syrienne ont réussi à reprendre al-Qusayr aux terroristes, a annoncé SANA, l’agence de presse officielle syrienne.

Plusieurs terroristes takfiristes ont pris la fuite vers d’autres régions et les unités de génie de l’armée syrienne se sont immédiatement mises à déminer ces localités.

Avec la libération d’al-Qusayr, l’armée syrienne a en effet achevé de libérer toute la province de Deraa.

Lors de cette opération de nettoyage menée dans le village d’Abdine, l’armée syrienne a découvert des drones construits par Israël dans l’un des dépôts d’armes appartenant aux terroristes.

© Al-Masdar News

© Al-Masdar News

Source: Press TV

1 Comment on Les sénateurs des Etats-Unis d’Amérique présentent un projet de loi sur les sanctions, ciblant la dette souveraine de la Russie, l’énergie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :