A la Une

Netanyahou menace l’Iran de «toutes les armes d’Israël» si Téhéran bloque la voie navigable principale au large du Yémen

PHOTO DE FICHIER Des soldats israéliens à bord du navire israélien Saar 4,5 Classe Corvette « INS Hanit » / AFP

Israël dans une ‘coalition internationale’ avec ses armes nucléaires illégales ? Parle-t-il d’armes conventionnelles ou d’armes de destruction massive, connaissant le niveau d’équipement, la puissance de frappe, de réaction et de destruction de l’Iran ?

Benjamin Netanyahu a fustigé l’Iran, l’archi-régional iranien, promettant que toute tentative de Téhéran de bloquer la voie navigable au large des côtes du Yémen serait accueillie par la force de la « coalition internationale » et d’Israël en particulier.

Les dures déclarations du Premier ministre israélien, qui s’exprimait lors d’une cérémonie de remise des diplômes aux officiers de marine mercredi, faisaient référence à la récente attaque des Houthis contre un pétrolier saoudien au large de la côte ouest du Yémen. La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a déclaré à plusieurs reprises que les Houthis sont armés et soutenus par l’Iran, mais le groupe et Téhéran rejettent les revendications.

Pourtant, Netanyahu a qualifié l’incident « d’affrontement aigu avec les satellites iraniens qui ont tenté de saboter la navigation internationale » à l’embouchure de la mer Rouge. La coalition dirigée par l’Arabie saoudite insiste sur le fait que son pétrolier a été attaqué par les Houthis dans le détroit de Bab-el-Mandeb situé entre le Yémen et l’Erythrée et Djibouti sur la péninsule arabique.

Personne n’a été blessé et les dégâts ne représentaient aucune menace pour l’environnement.

« Si l’Iran essaie de bloquer le détroit de Bab al-Mandab, il se retrouvera face à une coalition internationale déterminée à l’empêcher de le faire, et cette coalition inclura également l’Etat d’Israël et toutes ses armes », a averti Netanyahou.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a soutenu les déclarations de Netanyahu sur Téhéran, affirmant que « récemment, nous avons entendu parler de menaces visant à faire du mal aux navires israéliens dans la mer Rouge. « Parlant à la même cérémonie, il a promis que l’armée israélienne est prête à répondre simultanément sur deux fronts, et aussi sur la mer Rouge. »

« Seulement dans ce cas nous serions moins sélectifs et le mal de nos ennemis serait plus grand. J’espère qu’ils en tiennent compte », a-t-il ajouté.

La coalition menée par l’Arabie saoudite mène une campagne militaire contre les rebelles chiites houthis au Yémen depuis mars 2015, dans le but de remettre au pouvoir le président yéménite déchu Abdrabbuh Mansour Hadi. L’intervention et le blocus du pays ont contribué à une catastrophe humanitaire massive. Depuis le début de la campagne, la coalition a été accusée par des groupes de défense des droits humains et des activistes d’avoir tué des milliers de civils, mais elle a rarement accepté la responsabilité.

LIRE PLUS: « Si l’Iran ne peut exporter du pétrole, personne au Moyen-Orient ne le fera », prévient Téhéran

Les Houthis, qui contrôlent la capitale du Yémen, Sanaa, et de grandes parties dans le nord du pays, ont parfois ciblé des installations pétrolières saoudiennes. En avril, un pétrolier saoudien a également été frappé par des rebelles houthis dans la mer Rouge, à l’ouest de Hodeidah au Yémen. Le navire a subi des « dommages mineurs » et a poursuivi son itinéraire.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

Les Yéménites tués pour le contrôle de la mer Rouge par le vrai Axe du Mal des Etats-Unis d’Amérique / Royaume-Uni – Israël – Arabie Saoudite.

Par Janice Kortkamp

Eh bien, cela me confirme clairement ce que beaucoup d’entre nous ont dit: la guerre au Yémen concerne le contrôle de la mer Rouge par Israël et l’Arabie Saoudite – le contrôle de la mer Rouge équivaut au contrôle des routes vitales d’exportation du gaz / pétrole vers l’Asie. Pour Israël, leur port d’Eilat dans le golfe d’Aqaba au large de la mer Rouge leur donne accès aux marchés asiatiques.

Le massacre et la famine pour les Yéménites – le pays le plus pauvre mais peut-être le plus beau du Moyen-Orient? Aucun problème pour l’axe du mal de la marchandise de la cupidité des États-Unis d’Amérique / Royaume-Uni – Israël – Arabie Saoudite.

Maintenant, Israël essayera de faire tout cela à propos de l’Iran, en utilisant la propagande et la fausse information, comme d’habitude – quand il s’agit vraiment d’argent et de pouvoir – comme d’habitude.

Extrait de cet article de Haaretz qui vient d’être publié il y a quelques heures: « Netanyahou met en garde l’Iran: bloquer l’embouchure de la mer Rouge et être affronté par la force. La remarque du Premier ministre intervient quelques jours après l’attaque par les rebelles houthis soutenus par l’Iran du Yémen contre un pétrolier saoudien à destination de l’Egypte »

https://www.haaretz.com/…/.premium-netanyahu-warns-iran-blo…

Ceci est mon acception de toute façon sur ce qu’est la guerre contre le Yémen au sujet de tout. Pourrait-être l’erreur. Qu’en penses-tu?

38207403_2128994234091833_2967771841180991488_n

38186331_2129003267424263_1397576229200068608_n

38138924_2129003550757568_3212604952945885184_n

Traduction: MIRASTNEWS

Source: Friends of Syria

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :