A la Une

Soustrayez la terre et les pauvres mourront de faim, un agriculteur sud-africain dit à RT

© Siphiwe Sibeko / Reuters

Celui qui détient la presque totalité de la terre contrôle les ressources naturelles et possède le pays

Les fermiers blancs en Afrique du Sud sont indignés par les projets du gouvernement de modifier la constitution pour permettre à leurs terres d’être saisies sans compensation. Les investissements et la production alimentaire en pâtiront, préviennent-ils.

Le président Cyril Ramaphosa a annoncé cette semaine son plan «Démocratie en action» pour accélérer l’expropriation des terres appartenant à des Blancs. Le gouvernement veut redistribuer la terre à la population noire d’Afrique du Sud. Le plan consiste à enlever des terres à plusieurs milliers de fermiers commerciaux blancs, sans compensation.

« Si vous prenez ces acteurs et les remplacez par des gens qui n’ont aucune connaissance, n’ont aucune expérience, nous allons produire beaucoup moins », a déclaré Jannie Myburgh, une agricultrice sud-africaine, à Paula Slier de RT. « Et si nous produisons moins de nourriture, les prix des aliments vont augmenter, et cela nuira aux gens qui sont au bas de la chaîne alimentaire. » [Cette hypothèse est vérifiable dans un premier temps, mais un tel programme devrait contenir plusieurs étapes accélérées déclinées dans un laps de temps qui réduira à sa plus simple expression ce risque, avec la responsabilisation des individus, la formation, l’apprentissage et la professionnalisation, avec le concours de formateurs pris dans les instituts de formation et des professionnels. MIRASTNEWS].

L’agriculteur affirme que la propriété est le pilier clé de la croissance économique de l’Afrique du Sud et met en garde que les investissements étrangers peuvent considérablement diminuer. Myburgh a également exprimé de profondes inquiétudes pour les agriculteurs qui cultivaient la terre depuis des décennies. [Il est malsain de laisser la presque totalité de la propriété des terres qu’à une certaine catégorie de la population privilégiée. Aucun problème ne pourra être correctement résolu en évitant l’essentiel des questions posées. MIRASTNEWS].

« Si vous prenez la propriété des gens, vous allez perdre tous vos investissements internationaux. Les gens n’investiront pas dans le pays où vous ne pouvez pas posséder quelque chose », a déclaré Myburgh.

« Si vous prenez la terre des gens qui l’utilisent actuellement sans compensation, où iraient-ils et que feraient-ils? Ils doivent avoir du capital pour démarrer une nouvelle entreprise », a ajouté l’agriculteur. [C’est le même problème qui se posa à l’époque lorsque les autochtones furent dépouillés de leurs terres et autres ressources naturelles par les forces armées des occupants, furent-ils indemnisés ? Certes la situation a évolué positivement avec la même citoyenneté pour tous, il faut des actions correctrices qui remettent les pendules à l’heure et les choses en place sans léser quiconque. MIRASTNEWS].

Sous l’apartheid, les Sud-Africains noirs n’étaient pas autorisés à posséder des terres. En conséquence, la minorité blanche du pays a encore aujourd’hui une emprise disproportionnée sur les exploitations agricoles. Lorsque le Congrès national africain de Nelson Mandela a pris le pouvoir en 1994, il a promis de rendre 30% des terres du pays aux propriétaires noirs d’ici l’an 2000. [C’est une injustice qui a duré des siècles, quelles sont les règles qui ont permis de mesurer le poids du partage, pourquoi rendre seulement 30% des terres à la majorité noire ? Le pays a-t-il les moyens financiers d’indemniser toutes les parties lésées depuis des siècles ? MIRASTNEWS].

Cependant, la part écrasante de la terre est toujours sous le contrôle des fermiers blancs. Le gouvernement sud-africain a récemment été confronté à la colère grandissante de la majorité noire du pays face à la lenteur des réformes agraires. [Ceci peut entrainer la guerre civile et créer une situation identique à celle des révoltes de l’époque de l’Apartheid. MIRASTNEWS].

« M. Ramaphosa veut créer de la richesse parce qu’il y a des pauvres, c’est vrai, et il est vrai qu’il veut créer des emplois dans le secteur agricole », a déclaré Danie Du Plesies, responsable du syndicat agricole de Mpumalanga. Mais il a souligné que ces objectifs ne peuvent être atteints par l’expropriation des terres. [Il est possible dans certains cas de laisser certains agriculteurs sur place s’ils acceptent de payer un loyer aux nouveaux propriétaires, s’ils s’avèrent que ceux-ci ne peuvent pas être des agriculteurs efficaces. MIRASTNEWS].

RT

@RT_com

set to legalize taking land owned by white farmers for 400yrs https://on.rt.com/9bhc 

South Africa to change constitution to legalize taking away white farmers’ land — RT World News

South African President Cyril Ramaphosa has said the ruling African National Congress must initiate a parliamentary process to enshrine in the constitution a proposed amendment, paving the way for…

rt.com

« D’un côté vous créez de la richesse, et ensuite vous détruisez une section qui va créer la richesse », a déclaré Du Plesies. [Les anciens agriculteurs fussent-ils blancs doivent comprendre qu’il s’agit là de la survie de la nation arc-en-ciel, ils doivent aider à détecter l’endroit où se trouve le nœud du problème avant de tenter de le défaire. C’est la seule façon de construire une nation paisible et pacifiée.MIRASTNEWS].

Dans le même temps, ceux qui critiquent les plans du gouvernement d’exproprier la terre l’avertissent que cela pourrait conduire à des accaparements de terres, comme cela s’est passé au Zimbabwe voisin, où l’économie s’est effondrée après une réforme agraire similaire. [Si les fermiers blancs aiment leur pays ils devraient œuvrer avec le gouvernement et les autres parties pour tout faire pour que la nation survive et réussisse. Pour cela, ils doivent apprendre à dominer l’égoïsme.  MIRASTNEWS].

Cependant, le président Ramaphosa insiste sur le fait qu’il est clair que les gens en Afrique du Sud veulent une expropriation sans compensation pour devenir «plus explicite» dans la constitution.

Traduction, commentaires et Titre 2 : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :