A la Une

Le président vénézuélien Maduro survit à une tentative d’assassinat par drones

Les forces négatives ne supportent pas la défaite dans les urnes. Il est temps que les forces positives dans le monde se coalisent pour faire front. Car les Drones ou autres types d’attentats pourraient désormais être utilisés pour éliminer leurs opposants sur toute l’étendue de la planète.

Le gouvernement vénézuélien a confirmé que le président Nicolas Maduro avait été la cible d’une tentative d’assassinat lors d’un défilé militaire à Caracas.

Des drones chargés d’explosifs ont explosé près d’un événement militaire à Caracas, où le président vénézuélien Nicolas Maduro a prononcé un discours.

Le président et le reste du gouvernement ont échappé à la tentative d’assassinat, indemne dans ce que le ministre de l’Information, Jorge Rodriguez, a qualifié d’attaque contre le leader de gauche samedi.

Sept soldats de la Garde nationale ont été blessés, a ajouté M. Rodriguez.

Les soldats blessés ont été emmenés dans un hôpital voisin.

Il a déclaré qu’il y avait « une charge explosive […] qui a explosé près du podium présidentiel » et à plusieurs autres endroits le long du défilé organisé dans le centre de Caracas.

Maduro attentat par Drone

Les forces de sécurité contrôlent un bâtiment après qu’explosion ait été entendu alors que le président vénézuélien Nicolas Maduro assistait à une cérémonie / AFP

Il est entendu que le président a été expulsé de la scène après l’attaque apparente.

La vidéo de la chaîne de télévision NTN24 montre Maduro regardant vers le haut, surpris, pendant son discours.

Les soldats peuvent être vus depuis la scène avant que la diffusion soit désactivée. On peut voir les troupes de la garde nationale en train de défiler avant de briser les rangs et de se disperser.

Aucun groupe n’a déclaré être à l’origine de la tentative d’assassinat présumée.

Le défilé auquel Mr Maduro assistait était destiné à marquer le premier anniversaire de l’Assemblée constitutionnelle, un organe législatif rival rempli de loyalistes de Maduro qui avaient conféré des pouvoirs à l’Assemblée nationale dirigée par l’opposition.

Maduro attentat par Drone 2

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a survécu à une tentative d’assassinat lors d’un défilé à Caracas / AP

Mr Maduro est resté au pouvoir sur le Venezuela, un important pays exportateur de pétrole, malgré une économie qui s’effondre et une crise politique de longue durée qui a vu son pays s’isoler sur la scène internationale. [L’isolement et l’effondrement économique est provoqué par les USA qui non seulement édictent des sanctions politiques ayant des effets économiques, mais manipulent aussi l’opposition dans le but de prendre le pouvoir par la force et se saisir des ressources et richesses du pays. MIRASTNEWS].

Des centaines de milliers de Vénézuéliens ont fui le pays, où la nourriture et les médicaments sont très rares et où l’inflation pourrait atteindre jusqu’à un million de pour cent cette année, selon le Fonds monétaire international.

Mr Maduro, un dirigeant socialiste âgé de 55 ans qui a succédé à son regretté mentor Hugo Chavez en 2013, a effectivement écarté l’opposition fracturée en contrôlant les tribunaux et le corps électoral – et le soutien de l’armée, qui occupe des postes clés dans son gouvernement. [Il a notamment fait un geste en négociant avec l’opposition et a remporté les élections présidentielles au grand dam des Etats-Unis d’Amérique qui fulminent de rage. MIRASTNEWS].

Il accuse souvent l’opposition et les Etats-Unis d’Amérique de travailler ensemble pour fomenter un « coup d’Etat » pour le renverser, affirmant que le malaise économique dont souffre le Venezuela est une « guerre économique » et que des troubles étrangers sont conspirés par des puissances étrangères.

Maduro attentat par Drone 3

Les troupes se déploient après l’explosion / AP

Il y a un an, quatre mois de manifestations de rue ont éclaté contre son autorité, provoquées par une action vigoureuse de l’armée, de la garde nationale et de la police, qui ont entraîné la mort de 125 personnes. [Des images vidéo circulant sur internet et les réseaux sociaux, ont montré que les militants de l’opposition soutenus par les USA ont également commis de nombreuses exactions et des crimes contre les personnes soupçonnées d’être du camp adverse pendant les troubles. MIRASTNEWS].

L’une des principales raisons des protestations a été la création de l’Assemblée constitutionnelle, qui visait à court-circuiter l’Assemblée nationale dans laquelle l’opposition avait remporté une majorité qualifiée en 2015.

L’année dernière, le président a déclaré que le nouvel organe remplaçait la législature élue.

La Cour suprême a déclaré l’Assemblée nationale dissoute. Bien qu’elle continue à fonctionner, ses décisions sont systématiquement annulées.

Les États-Unis d’Amérique et d’autres pays ont exprimé leur inquiétude face à la structure loyaliste de Mr Maduro, affirmant que la démocratie vénézuélienne était en train d’être compromise. [Or ces derniers considèrent que des institutions sont « démocratiques » lorsque celles-ci amènent au pouvoir soit par des élections, soit par des coups d’Etat des personnes satisfaisant leurs intérêts fondamentaux au détriment de ceux de la grande majorité de la population et du pays considéré, comme en Ukraine en 2014 ou au Honduras en 2009. MIRASTNEWS].

Mr Maduro a présenté cette année des élections présidentielles qui, après avoir été boycottées par l’opposition et que des personnalités de l’opposition ont été déclarées inéligibles, lui ont confié un nouveau mandat de six ans. [En réalité des élections ont été organisées et le président les a remportées avec une large majorité. MIRASTNEWS].

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : SBS News

34 minil y a 34 minutes

Mi solidaridad con los efectivos de nuestra que resultaron heridos, me comprometo en hacer justicia ¡caiga quien caiga! ante el atentado criminal ordenado desde Bogotá.

3 hil y a 3 heures

En réponse à

quite a bizarre ‘crash’ if so; drone would’ve flewn through a window (apparently with burglar bars) and set an apartment on fire?

Fire in a building in , possibly after the drone that aimed to kill Maduro crashed

selon l’agence Associated Press, qui se réfère à des représentants des pompiers, la source de l’explosion était une bouteille de gaz stockée dans un bâtiment près du lieu de la cérémonie. Selon eux, l’explosion s’est produite dans l’un des appartements d’un immeuble voisin. Comme le note AP, on pouvait voir de la fumée sortir par la fenêtre du logement concerné, rapporte Sputnik News – France.

Le président vénézuélien Maduro visé avec des drones explosifs (VIDEO)

Des soldats vénézuéliens se dispersent après une tentative d’attaque de drones contre le président Nicolas Maduro à Caracas, au Venezuela © TV publique / Reuters

Avec cette technique de drones et d’attentats, même les présidents Vladimir Poutine ou Kim Jong-un sont désormais en danger. Cela pourrait les arriver n’importe où dans leurs multiples déplacements. Les forces négatives ont choisi l’élimination physique, l’ONU et son Conseil de sécurité ne pourront pas leur être d’un grand secours.

Une grande partie de l’équipe de Maduro et des dirigeants de l’Armée bolivarienne du Venezuela ont failli être anéantis. Quelle stratégie pour l’avenir dans la sécurisation de ce type de manifestation ? MIRASTNEWS  / Image: © Miraflores Palace / Reuters

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a été la cible d’une tentative d’attaque lors d’un discours public télévisé, confirment les responsables. Plusieurs drones chargés d’explosifs ont explosé alors qu’il parlait lors d’une cérémonie militaire.

Le ministre vénézuélien de l’Information, Jorge Rodriguez, a confirmé qu’une attaque contre Maduro avait eu lieu lors de l’événement. Plusieurs drones équipés d’explosifs ont explosé près du box présidentiel lors de l’adresse.

« Toutes les enquêtes ont indiqué que (les explosions) étaient une attaque contre le président Nicholas Maduro », a déclaré Rodriguez à la presse.

Maduro a été déplacé pour la sécurité et poursuit ses fonctions, a-t-il déclaré. Sept soldats de la Garde nationale ont été blessés à la suite de l’assassinat raté, selon Rodriguez. L’étendue de leurs blessures n’a pas été révélée.

REGARDEZ: Les VIDEOS montrent le discours de Maduro coupé à mi-chemin par l’explosion, la panique s’ensuit

« C’était une attaque pour me tuer, ils ont essayé de m’assassiner aujourd’hui », a déclaré Maduro lui-même à la suite de l’assaut.

« Ces drones venaient pour moi », a-t-il ajouté.

Dans la vidéo de la scène, le chef et les fonctionnaires à ses côtés pouvaient être vus regardant en l’air quelques secondes avant que l’adresse ne soit coupée. La pâtée se transforme alors en un plan large des militaires rassemblés, qui cassent la formation et commencent à se disperser.

En fournissant des détails sur l’incident, Rodriguez a précisé que les explosions ont frappé à 5h41 heure locale, et que plusieurs éléments volants chargés d’explosifs ont été abattus par la garde présidentielle.

Maduro s’exprimait lors de l’événement marquant le 81ème anniversaire de la garde nationale bolivarienne (GNB), une branche des forces armées du pays, au moment de l’incident.

LIRE PLUS: Dans un discours post-attaque, Maduro du Venezuela reproche à la droite et à la Colombie

Plus tard dans la journée, des informations non confirmées par les médias ont indiqué qu’un groupe dissident appelé «soldats de la flanelle» avait revendiqué l’attaque. Le journal espagnol El Mundo a cité un compte Twitter sous un nom similaire qui alléguait que « l’opération consistait à piloter des drones chargés de C4 », mais a déclaré qu’ils avaient été abattus par la garde présidentielle avant d’atteindre leur cible. Le compte a également téléchargé ce qu’il disait être des photos de l’attaque. Il n’y a aucune confirmation officielle que les revendications soient vraies.

Selon Gregory Wilpert, co-fondateur du site de Venezuelanalysis, ceux qui ont orchestré le complot espéraient que « les militaires se soulèveraient contre le président et le prendraient comme une opportunité pour organiser un coup d’Etat et renverser le gouvernement ».

Dans un discours télévisé prononcé plus tôt dimanche, Maduro a mis le blâme sur « l’extrême-droite vénézuélienne », qui a collaboré avec les groupes de droite colombiens. Il a également accusé le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, d’être derrière cette attaque. Selon Maduro, les commanditaires de la tentative d’assassinat résident en Floride. Le ministère colombien des affaires étrangères a balayé les allégations.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Le président vénézuélien Maduro survit à une tentative d’assassinat par drones

  1. josephhokayem // 5 août 2018 à 17:36 // Réponse

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Des éléments de la CIA impliqués dans la tentative d’assassinat de Maduro: Expert – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :