A la Une

Bricolage dans l’action d’une commission anti-corruption en République du Congo ?

Quand la tête est pourrie, les autres parties de l’organisme pourrissent aussi

Corruption Congo

La corruption est un phénomène désormais ancré dans les mœurs de l’espace politique et administratif de la République du Congo. Le secteur pétrolier et le Trésor public sont ceux qui subissent le plus l’impact de celle-ci étant donné le poids du pétrole et des autres ressources naturelles dans l’économie du pays et le budget de l’État.

Malgré l’existence d’une loi spécifique permettant de lutter contre la corruption des agents de l’État et des personnalités publiques, la corruption et la fraude sont devenues endémiques, depuis la haute sphère politique jusqu’à la base. Elle gangrène désormais l’ensemble des pans de la vie sociétale et économique du pays.

La loi n’est pas appliquée correctement dans la lutte contre la corruption, comme en témoigne les gigantesques détournements de fonds publics par les membres du Clan du président Denis Sassou N’GUESSO révélés par les Panama Papers restés jusqu’à ce jour impunis. Transparency International selon ses canons d’études a classé la République du Congo au 177ème rang des pays les plus corrompus en 2016, sur un total de190 pays.

En réalité dans ce pays, la loi sur la corruption n’est pas appliquée aux membres de la famille des fonctionnaires, des partis politiques ou du clan au pouvoir qui vampirisent et phagocytent l’essentiel des ressources et revenus de la nation. Celle-ci ne cible que les individus et fonctionnaires élus ou nommés les plus vulnérables, sans soutien avéré dans le clan. La Constitution modifiée en 2015 a été taillée sur mesure pour protéger les membres du clan au pouvoir des poursuites des malversations, pillages et crimes commis.

Dans une telle configuration, il ne faut pas se trouver du côté des plus faibles. C’est le cas de Jean Didier ELONGO ancien directeur des marchés publics ou de Jean Marc Thystère Tchicaya, ministre des Hydrocarbures. Ce dernier est accusé par M. Lamyr Nguelé, président d’une pseudo commission congolaise de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude, d’avoir détourné la somme de 1,032 milliard de francs CFA, retirée du Trésor public pour la construction du siège de l’Organisation des pays africains producteurs de pétrole, entre mars 2015 et juin 2017.

D’autres fonds alloués à la formation du personnel en 2017 d’un montant de 1,7 milliard de FCFA versés par les sociétés pétrolières auraient disparu. Au total on lui reprocherait le détournement d’un peu moins de 3 milliards de francs CFA. Pourtant, il n’est pas rare de voir se produire des conflits d’intérêt dans l’attribution des contrats ou des marchés publics. Les membres du clan au pouvoir se taillant souvent la part du lion avec la complicité de quelques personnalités ou entités basées à l’intérieur ou à l’extérieur du pays affiliées au clan.

Les juges italiens soupçonnent que la société pétrolière italienne ENI ait versé des pots de vin à certaines personnalités exposées du Congo, l’enquête se poursuit. D’autres affaires de corruption sont traitées au Portugal, en Suisse ou ailleurs dans le monde. Au Congo, selon Œil de l’aigle rapporté par Zenga-mambu.com, la directrice générale des hydrocarbures, Mme Térésa Goma, a détecté une maffia de l’inspecteur des impôts Clément OKONGO sur un recouvrement de taxes chiffrées à plus de centaines de millions de F. CFA à titre individuel auprès de la société CMS NOMECO, sans que ce dernier ne soit inquiété.

Ainsi, les membres du clan se sont enrichi de façon exagérée, ayant ouvert des comptes de plusieurs milliards de dollars dans les paradis fiscaux ou en onshore. Des montants astronomiques auraient été planqués dans des cachettes privées, selon la radio trottoir congolaise et les témoignages de certaines personnalités. Tout cela a un impact négatif sur l’évolution des variables économiques et accroit les difficultés que subissent les populations tout en approfondissant la crise économique.

Le salaire d’un employé au Congo-Brazzaville est au-dessus de 50 000 francs CFA. 1 € équivaut à un peu plus de 655 francs CFA. Le coût de la vie est très élevé, l’économie est en berne, de nombreux salaires et bourses d’étudiants restent impayés, des grands travaux commencés sont arrêtés en raison soi-disant de la baisse du prix du pétrole depuis 2014, les produits de première nécessité sont importés. Même si le prix du pétrole remontait dans la durée que peuvent faire ces gouvernants habitués à festoyer et à s’empiffrer des fonds de la République, alors qu’ils tournent autour du pouvoir depuis l’indépendance supposée sans avoir porté des transformations majeures et la prospérité ?

Pour convaincre le FMI de fermer les yeux et de venir en aide au clan, en apportant des fonds, pourrait-ce être ci-dessous le futur gouvernement de combat pour la relance économique du président Denis Sassou NGUESSO, dans un remaniement que rapporte la radio trottoir congolaise et d’autres sources bien informées ou serait-ce un ballon d’essai pour prendre le pouls de la population et de l’opinion publique mondiale ?

  • Premier Ministre Chef du Gouvernement : Pascal TSATSI MABIALA
  • Ministre d’Etat, Ministre de La Défense : Edgard NGUESSO
  • Ministre de la cohésion des territoires et des infrastructures économiques : Denis Christel Sassou Nguesso
  • Ministre de l’intérieur et de la sécurité : Jean Dominique Okemba
  • Ministre de l’économie des finances et du Budget : Pacific ISSOIBEKA
  • Ministre de la Santé et des solidarités : Paul Mari POUELE
  • Ministre des affaires étrangères : Chantal Maryse Itoua Apoyollo
  • Ministre du Pétrole, des mines, de l’énergie et du développement des énergies renouvelables : Bonaventure MBAYA
  • Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle : Guy Brice Parfait KOLELAS
  • Ministre des télécommunications et de l’économie numérique, Porte-parole du Gouvernement : Thierry Lezin Moungalla
  • Ministre de l’intégration africaine et des congolais de l’extérieur : Marcel MBANI
  • Ministre de la Justice et des droits de l’homme, Garde des sceaux : Firmin Ayessa
  • Ministre de l’emploi : Celestine KOUAKOUA
  • Ministre des transports, de l’agriculture et du développement rural, Porte-parole adjointe du Gouvernement : Steve LOUEMBA
  • Ministre de l’environnement et de la promotion de l’écologie : François NDOUNA
  • Ministre du logement et de l’assainissement de l’urbanisme : Gaston Gapo
  • Ministre des sports, des loisirs et du tourisme : Jacques Yvon NDOLOU
  • Ministre des médias et de la communication : Sidonie PLAZZA
  • Ministre de la modernisation de l’administration et de l’innovation du service public : Camille BONGO
  • Ministre de l’artisanat, de l’entrepreneuriat et de la promotion des PME : Thimote TSONGO
  • Ministre de la culture, des arts : Clotaire KIMBOLO
  • Ministre de la jeunesse : Guy NGOYA
  • Ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières : Rock AKINDOU
  • Secrétaire d’Etat chargé des médias : Juste Bernardin GAVET
  • Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : Jeremih Sylvain Lissouba
  • Secrétaire d’Etat chargée à la cohésion des territoires : Arnaud NGAKALA
  • Secrétaire d’Etat chargée des affaires foncières : Cedrick OKIORINA

Au total 23 ministres et 4 secrétaires d’État avec rang de ministre.

LIRE AUSSI : CONGO – voici une infime partie de la richesse pillée par le clan Sassou, saisie en Malaisie (video incroyable)

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les pourparlers du Congo et le FMI sont enracinées sur la « confiance », déclare le président – MIRASTNEWS
  2. Les pourparlers du Congo et le FMI sont enracinées sur la « confiance », déclare le président – MIRASTNEWS
  3. China Daily accueille un événement de Vision China pour renforcer les relations sino-africaines – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :