A la Une

Les contrats pétroliers avec les pétroliers chinois se multiplient alors que les sanctions des Etats-Unis d’Amérique frappent l’Iran

© Thomas White / Reuters

Les contrats à terme sur le pétrole chinois libellés en yuans ont atteint leur limite quotidienne avec un pic de 5% mardi, alors que les Etats-Unis d’Amérique ont lancé la première série de sanctions contre l’Iran.

La décision de Washington de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien et de cibler le secteur pétrolier du pays avec des sanctions, devrait renforcer considérablement le poids de la Chine pour exiger que les importations de brut soient évaluées en yuans.

La première série de sanctions anti-iraniennes, visant le secteur automobile et le commerce des métaux du pays, est entrée en vigueur mardi après minuit heure normale de l’Est des Etats-Unis d’Amérique (4h01 GMT). Des restrictions plus strictes, prévues pour début novembre, porteront sur les industries pétrolière et maritime iraniennes.

La Chine, premier importateur mondial de pétrole, a lancé son contrat à terme sur le pétrole brut, attendu depuis longtemps, qui est libellé en yuans et convertible en or. Le contrat a attiré près de 27 milliards de yuans (4 milliards de dollars) au cours de la première séance de négociation. Cette mesure visait à réduire le rôle du dollar des Etats-Unis d’Amérique dans le commerce du pétrole, à renforcer la monnaie nationale et à contourner les sanctions des Etats-Unis d’Amérique en échangeant du pétrole en yuan.

L’Iran est un important fournisseur de brut en Chine. Les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre l’Iran ont poussé les contrats à terme sur le pétrole libellés en yuan de la Chine à près de cinq pour cent, le plus gros mouvement depuis la création du petro-yuan en mars. Le contrat principal SC1809 a clôturé à 537,2 yuans par baril, en hausse de 25,5 yuans ou 4,98%, selon le Shanghai International Energy Exchange.

La Chine devrait devenir le principal bénéficiaire des sanctions unilatérales des Etats-Unis d’Amérique contre les plus grands producteurs d’énergie du monde, notamment la Russie, l’Iran et le Venezuela. Le petro-yuan ferait économiser à la Chine le coût de l’échange des dollars, principale monnaie mondiale utilisée dans le commerce du pétrole. Cela augmenterait également l’utilisation de la monnaie nationale chinoise dans le commerce financier mondial, remettant en cause le billet vert.

En 2016, le yuan chinois a été inclus dans le panier des droits de tirage spéciaux (DTS) aux côtés du dollar des Etats-Unis d’Amérique, du yen japonais, de l’euro et de la livre sterling. La décision accordait au Yuan le statut de monnaie de réserve.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Autre info

Un réacteur « perpétuel » pour les sous-marins nucléaires de prochaine génération testé en Russie

FILE PHOTO © Sarah Christine Noergaard / AFP

Une filiale de Rosatom a déclaré avoir mis au point et testé avec succès un «réacteur perpétuel» capable d’alimenter les nouveaux sous-marins nucléaires de la Russie pendant toute leur durée de vie, sans avoir à faire le plein.

Le nouveau réacteur nucléaire pourra fonctionner tout au long du cycle de vie d’un sous-marin de nouvelle génération, a déclaré Afrikantov Design Bureau, une filiale de Rosatom, dans un rapport annuel. Elle a indiqué que la société avait amélioré et testé la nouvelle conception de la «zone active» – un cœur de chaque réacteur – lui permettant de générer plus de puissance que ses prédécesseurs.

Tout en étant extrêmement efficace en termes d’énergie générée, un réacteur nucléaire monté sur un sous-marin doit être ravitaillé après plusieurs années de service. Normalement, le ravitaillement signifie une procédure longue et coûteuse qui implique le remplacement du combustible nucléaire épuisé ainsi que des réparations, la rénovation et parfois une mise à niveau de l’ensemble du navire.

Avec la mise en service de la nouvelle invention, les sous-marins russes n’auront plus besoin de se ravitailler en carburant et de réviser leur réacteur. Selon RIA Novosti, l’amiral Vladimir Popov, ancien commandant de la Flotte du Nord, a suggéré que le « réacteur perpétuel » verrait une augmentation rapide des capacités de la marine.

Il a déclaré que le ravitaillement nucléaire est appelé « opération numéro un » dans la marine, ce qui prend plus d’un mois. Pendant ce temps, le navire – un sous-marin à propulsion nucléaire ou un navire de guerre – est effectivement pris comme unité de combat et ne peut mettre les voiles.

La Russie a dévoilé d’autres innovations liées au nucléaire au cours des derniers mois. Auparavant, le président Vladimir Poutine avait parlé d’un missile de croisière stratégique dont la portée était presque illimitée.

Selon M. Poutine, cela est possible grâce à un réacteur nucléaire miniaturisé embarqué très efficace, qui alimente le projectile. Un tel missile peut voler assez bas pour éviter une détection précoce, peut changer de cap pour éviter les moyens antimissiles ennemis le long de son parcours et manœuvrer pour percer les systèmes anti-missiles protégeant sa cible.

Il a également déclaré à l’époque que la miniaturisation d’un réacteur stimulait la conception d’un autre système d’armes avancé, un drone sous-marin à haute endurance. Le drone peut plonger en profondeur et traverser les océans à une vitesse plusieurs fois supérieure à celle d’un sous-marin, d’une torpille moderne ou même d’un navire de surface.

La Russie a achevé les essais d’un réacteur nucléaire maritime en décembre 2017. Le réacteur est « 100 fois plus petit » que ceux utilisés par les sous-marins à propulsion nucléaire et génère plus de puissance, a affirmé M. Poutine. Il peut également atteindre sa puissance maximale 200 fois plus rapidement qu’une centrale nucléaire conventionnelle.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :