A la Une

Des hostilités sans fin: ils prédisent une nouvelle guerre au Moyen-Orient, maintenant par l’eau

© AFP 2018 / Hadi Mizban

Les relations complexes entre les pays du Moyen-Orient ont ouvert la voie à un nouveau conflit militaire entre la Turquie, l’Irak et la Syrie, a déclaré l’expert syrien sur les ressources en eau internationales, Nabil Samman, dans son article pour le journal arabe Asharq Al-Awsat.

« Quand le son des fusils et des tambours de guerre cessera dans la région, il sera remplacé par des conflits dans les bassins de l’Euphrate et du Tigre. La dispute syro-turco-irakienne sur les eaux des deux fleuves prendra un tour international cela deviendra une arme politique », prévient l’auteur.

Il y a plusieurs années, la sécheresse et une politique erronée des autorités ont provoqué des protestations dans l’est de la Syrie, dans la vallée de l’Euphrate, qui ont conduit en 2011 à des manifestations nationales contre le gouvernement central. Les troubles soutenus par certains pays, tels que la Turquie et les pays arabes du golfe Persique, ont conduit à une guerre civile qui a transformé les infrastructures hydrauliques en ruines.

De l’autre côté de la frontière, dans l’ouest de l’Irak, plusieurs années de guerre et d’émeutes, suivies d’une invasion des troupes états-uniennes d’Amérique en 2003, ont également eu des conséquences dramatiques sur les infrastructures hydrauliques du pays.

En ce qui concerne la Turquie, le pays ottoman a réussi à maintenir le contrôle de l’eau dans la région.

Sputnik Mundo

@SputnikMundo

La lucha por el agua entre y : ¿diplomacia o guerra? https://sptnkne.ws/eWhm 

Le gouvernement central irakien, comme celui de Syrie, reprend le contrôle du territoire. Alors que ces pays progressent lentement vers la restauration d’une vie normale, la Turquie promeut son ambitieux projet d’Anatolie du Sud-Est qui prévoit la construction de 22 barrages et de 19 centrales électriques qui réduiraient de près de moitié le volume d’eau entrant dans les pays situés plus bas dans les principaux fleuves de la région, c’est-à-dire en Syrie et en Irak.

Les problèmes liés à l’eau se sont accumulés dans les pays voisins depuis des décennies, mais les divergences politiques ont réduit à néant toutes les tentatives de parvenir à un accord par le biais de négociations. Les différends concernant la quantité d’eau qui arrive en Syrie sont compliqués par des désaccords entre ce pays et la Turquie concernant la guerre en Syrie.

L’absence d’une « stratégie agricole syro-irakienne » a permis à la Turquie de maintenir le contrôle des fleuves dans la région, affirme Nabil Samman.

Selon l’analyste, Ankara compare son droit à l’eau de l’Euphrate et du Tigre au droit des pays pétroliers de contrôler leur pétrole. Il les voit comme deux fleuves transfrontaliers qui jaillissent de son pays et, par conséquent, il a le droit de contrôler la quantité d’eau qui arrive chez ses voisins.

LIRE AUSSI: Ce pays pourrait être le futur champ de bataille entre Israël, l’Arabie Saoudite et l’Iran

Actuellement, la probabilité d’une guerre pour l’eau est très faible, explique Sergei Manoukov, chroniqueur d’Expert Online. Mais dès que la vie en Irak et en Syrie redeviendra relativement normale, les problèmes économiques et sociaux, y compris les pénuries d’eau, reviendront.

« Étant donné que les chiites sont au pouvoir à Damas et à Bagdad, il ne sera pas difficile pour eux de conclure une alliance contre la Turquie sunnite et d’essayer de leur retirer le contrôle exclusif des eaux du Tigre et de l’Euphrate », conclut le journaliste.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Des hostilités sans fin: ils prédisent une nouvelle guerre au Moyen-Orient, maintenant par l’eau | Boycott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :