A la Une

La devise turque frappée par la tempête parfaite des sanctions des Etats-Unis d’Amérique, des droits de douane et de la dette, plonge dans un creux historique

© Stephane Mahe / Reuters

La Turquie va-t-elle continuer à payer ses droits de rester et de financer l’OTAN ou fera-t-elle une déduction en raison des pertes subies ?

La valeur de la lire turque a diminué de moitié cette année par rapport au dollar des USA. La chute libre a été exacerbée par la dernière menace des Etats-Unis d’Amérique sur les droits de douane sur l’acier et l’aluminium turcs. Mais d’autres facteurs pèsent sur la lire.

Lundi, la devise a chuté à un plus bas historique de 7,2 lires contre dollar avant de remonter légèrement à 6,8 contre le billet vert. La bourse turque Istanbul 100 a atteint son plus bas niveau en dollars depuis mars 2009.

Les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Turquie se sont détériorées depuis le coup d’Etat militaire raté contre le président turc Recep Tayyip Erdogan en 2016. Erdogan accuse Washington de protéger ses conspirateurs. Les Etats-Unis d’Amérique ont commencé à exercer une pression économique après l’arrestation du pasteur états-unien d’Amérique Andrew Brunson en Turquie, accusé par Ankara d’avoir aidé au coup d’Etat ayant échoué.

Brunson, citoyen des Etats-Unis d’Amérique et résident turc depuis plus de deux décennies, a été arrêté en Turquie pour terrorisme et espionnage. Il est confronté à  [une condamnation de] 35 ans de prison s’il est reconnu coupable.

Les investisseurs en lire sont également préoccupés par la politique monétaire interne de la Turquie. Le président Erdogan a été critiqué pour s’être immiscé dans la politique monétaire de la Banque centrale en n’autorisant pas le régulateur à augmenter le taux d’intérêt pour empêcher l’effondrement de la lire.

De plus, la Turquie a une grande quantité de dette libellée en dollars des USA. Ainsi, lorsque la lire tombe, la dette devient plus chère. Le pays a une dette en dollars et autres devises étrangères représentant la moitié de son produit intérieur brut.

« La baisse de la lire est multiforme, causée non seulement par une position extérieure faible en termes de déficit du compte courant et de réserves monétaires inadéquates, mais aussi par un environnement politique difficile qui aggrave les vulnérabilités de la lire », a écrit Kerry Craig, stratège du marché mondial chez J.P. Morgan Asset Management, cité par CNBC.

« Une hausse des taux à la mi-séance et un resserrement de la politique monétaire pourraient aider à prévenir le déclin de la lire, dans une certaine mesure », a-t-il ajouté.

Le ministre des Finances, Berat Albayrak, a déclaré dimanche dans un entretien accordé à Hurriyet, un média local, qu’Ankara avait l’intention de sauver la lire sans en préciser les détails.

Traduction et Titre 2: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

La Russie cherche à utiliser les monnaies nationales dans le commerce avec la Turquie – Kremlin

© AP Photo / Emrah Gurel

MOSCOU – La Russie aspire à utiliser les monnaies nationales dans le commerce avec la Turquie, mais la question doit être réglée méticuleusement, a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« La question de l’utilisation des monnaies nationales dans les opérations commerciales bilatérales est un sujet qui a été soulevé par la partie russe depuis longtemps et de manière constante à différents niveaux, y compris au plus haut niveau. Le président [Vladimir] Poutine a parlé à plusieurs reprises de cette possibilité et de plus, il est question de travail scrupuleux, de calculs scrupuleux, mais c’est ce que nous visons dans nos relations commerciales et économiques bilatérales et ce qui a été mentionné à maintes reprises lors des pourparlers bilatéraux russo-turcs », a déclaré Peskov aux journalistes répondant à la question de savoir si le passage à la monnaie nationale dans le commerce avec la Turquie était bénéfique pour la Russie.

Samedi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’Ankara se préparait à utiliser à la monnaie nationale avec ses plus grands partenaires commerciaux, tels que la Chine, la Russie, l’Iran et l’Ukraine, et était également prêt pour un tel commerce avec l’Union européenne.

LIRE PLUS: L’Europe cherche à renforcer ses relations avec la Russie et la Turquie, à l’exception des États-Unis d’Amérique – Analystes

Par ailleurs, le porte-parole a déclaré que la situation financière et économique en Turquie n’affectait pas encore la mise en œuvre de projets conjoints avec la Russie.

« Je ne sais pas si cette situation peut en quelque sorte affecter le développement des projets. Tout se passe comme d’habitude », a déclaré Peskov à la presse.

Il a déclaré que les spéculations hypothétiques sur l’éventuelle assistance financière de la Russie à la Turquie sont inappropriées.

La monnaie nationale turque a perdu près de 20% de sa valeur depuis vendredi, lorsque le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a autorisé une hausse de 20% et 50% des droits de douane sur l’aluminium et l’acier turcs importés, respectivement.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: Sputnik News

Iran: la France perd tout ! (Débat)

La China National Petroleum Corp (CNPC) a repris la part détenue par le français Total dans le gisement gazier iranien Pars-Sud. Total avait auparavant déclaré qu’il se retirerait de ce consortium s’il n’obtenait pas une dérogation aux sanctions imposées par les États-Unis.

« Les sanctions américaines contre l’Iran ont offert à la Chine le plus grand champ gazier du monde, » écrit Bloomberg sur un ton moqueur.« Alors que la compagnie pétrolière française Total a été obligée de se retirer d’Iran après l’annonce des sanctions américaines, on s’attend à ce que la compagnie nationale chinoise CNPC devienne le principal actionnaire du plus grand gisement gazier du monde Pars-Sud », a écrit Bloomberg.
Jean-Maxime Corneille, analyste politique et Isabelle Coutant-Peyre, juriste internationale, s’expriment sur le sujet.
Voir la vidéo
https://flowplayer.com/e/?t=Iran%3A%20la%20France%20perd%20tout%20!&c=eyJkZWJ1ZyI6ZmFsc2UsImRpc2FibGVkIjpmYWxzZSwiZnVsbHNjcmVlbiI6dHJ1ZSwia2V5Ym9hcmQiOnRydWUsInJhdGlvIjowLjU2MjUsImFkYXB0aXZlUmF0aW8iOmZhbHNlLCJydG1wIjowLCJwcm94eSI6ImJlc3QiLCJobHNRdWFsaXRpZXMiOnRydWUsInNwbGFzaCI6ZmFsc2UsImxpdmUiOmZhbHNlLCJsaXZlUG9zaXRpb25PZmZzZXQiOjEyMCwic3dmIjoiLy9yZWxlYXNlcy5mbG93cGxheWVyLm9yZy83LjEuMC9mbG93cGxheWVyLnN3ZiIsInN3ZkhscyI6Ii8vcmVsZWFzZXMuZmxvd3BsYXllci5vcmcvNy4xLjAvZmxvd3BsYXllcmhscy5zd2YiLCJzcGVlZHMiOlswLjI1LDAuNSwxLDEuNSwyXSwidG9vbHRpcCI6dHJ1ZSwibW91c2VvdXRUaW1lb3V0Ijo1MDAwLCJ2b2x1bWUiOjEsImVycm9ycyI6WyIiLCJWaWRlbyBsb2FkaW5nIGFib3J0ZWQiLCJOZXR3b3JrIGVycm9yIiwiVmlkZW8gbm90IHByb3Blcmx5IGVuY29kZWQiLCJWaWRlbyBmaWxlIG5vdCBmb3VuZCIsIlVuc3VwcG9ydGVkIHZpZGVvIiwiU2tpbiBub3QgZm91bmQiLCJTV0YgZmlsZSBub3QgZm91bmQiLCJTdWJ0aXRsZXMgbm90IGZvdW5kIiwiSW52YWxpZCBSVE1QIFVSTCIsIlVuc3VwcG9ydGVkIHZpZGVvIGZvcm1hdC4gVHJ5IGluc3RhbGxpbmcgQWRvYmUgRmxhc2guIl0sImVycm9yVXJscyI6WyIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCIiLCJodHRwOi8vZ2V0LmFkb2JlLmNvbS9mbGFzaHBsYXllci8iXSwicGxheWxpc3QiOltdLCJobHNGaXgiOm51bGwsImRpc2FibGVJbmxpbmUiOmZhbHNlLCJhdXRvcGxheSI6ZmFsc2UsImNsaXAiOnsic291cmNlcyI6W3sidHlwZSI6ImFwcGxpY2F0aW9uL3gtbXBlZ3VybCIsInNyYyI6Imh0dHBzOi8vNWE2MWRlOGVkNzE5ZC5zdHJlYW1sb2NrLm5ldC92b2QvX2RlZmluc3RfL3NtaWw6aHR0cC8vcHJvZ3JhbS8yMDE4MDgxMy9kZWJhdDEzYW91dC5zbWlsL3BsYXlsaXN0Lm0zdTgifV19LCJob3N0bmFtZSI6Ind3dy5wcmVzc3R2LmNvbSIsIm9yaWdpbiI6Imh0dHBzOi8vd3d3LnByZXNzdHYuY29tL0RldGFpbEZyLzIwMTgvMDgvMTMvNTcxMDY5L0lyYW4tbGEtRnJhbmNlLXBlcmQtdG91dC0tZGJhdCIsImpzIjpbXSwiY3NzIjpbXX0%3D&r=https%3A%2F%2Fwww.presstv.com%2FDetailFr%2F2018%2F08%2F13%2F571069%2FIran-la-France-perd-tout–dbat
Source: Press TV

1 Comment on La devise turque frappée par la tempête parfaite des sanctions des Etats-Unis d’Amérique, des droits de douane et de la dette, plonge dans un creux historique

1 Trackback / Pingback

  1. La devise turque frappée par la tempête parfaite des sanctions des Etats-Unis d’Amérique, des dro its de douane et de la dette, plonge dans un creux historique | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :