A la Une

La guerre de Washington contre la Russie a le potentiel d’allumer un contre feu

La semaine dernière, les Etats-Unis d’Amérique ont annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie à la suite d’un complot présumé par Moscou d’assassiner Sergei Skripal en utilisant une arme chimique au Royaume-Uni. Les nouvelles sanctions comprenaient l’interdiction des exportations de certains équipements de haute technologie vers la Russie.

La décision d’imposer de nouvelles sanctions économiques à la Russie, que Washington était tenu de respecter en vertu d’une loi de 1991, était un développement important au-delà des relations bilatérales entre les deux pays, affectant potentiellement l’UE d’une part et la relation entre la Maison Blanche et les institutions législatives des Etats-Unis d’Amérique d’autre part.

D’autres sanctions peuvent être imposées dans les 90 jours si la Russie ne garantit pas qu’elle n’utilise plus d’armes chimiques et s’abstiendra de le faire à l’avenir. Le Congrès des Etats-unis d’Amérique, quant à lui, débattra prochainement d’un projet de loi qui pourrait imposer des sanctions beaucoup plus draconiennes à Moscou, ce qui pourrait tirer le tapis sous le président Donald Trump.

La gravité des sanctions proposées réside dans le fait que cette fois-ci, elles se présentent sous une forme juridique stricte, contrairement aux sanctions antérieures, considérées dans le contexte de ce que l’on pourrait appeler un «pouvoir souple». Les sanctions proposées dans la loi de 2018 sur la défense de la sécurité des Etats-Unis d’Amérique à partir du Kremlin ont, en substance, des objectifs économiques clairs. Ils incluent le renforcement des restrictions sur le financement des projets énergétiques russes par les Etats-Unis d’Amérique et l’interdiction faite aux citoyens états-uniens d’Amérique travaillant sur la production de pétrole dans le pays.

Ces sanctions des Etats-Unis d’Amérique de grande ampleur auraient un effet négatif sur la croissance économique de la Russie, qui a connu une reprise au cours des derniers mois, poussant Moscou à geler ses réformes structurelles en raison de la faible liquidité. La monnaie russe a déjà perdu de sa valeur après l’annonce des sanctions de la semaine dernière.

La gravité des sanctions proposées par les États-Unis d’Amérique à l’égard de la Russie est que cette fois-ci, elles se présentent sous une forme juridique stricte, contrairement aux sanctions précédentes, considérées dans le contexte de ce que l’on pourrait appeler le «soft power».

Maria Dubovikova

Pour les Russes, les Etats-Unis d’Amérique tentent d’exporter leur crise économique et politique en lançant de nouvelles crises, telles que la guerre commerciale avec Moscou, la Chine, l’UE et d’autres pays.

Lorsque les États-Unis d’Amérique ont imposé des sanctions à la Russie en juillet dernier, le Premier ministre Dmitri Medvedev a déclaré que les sanctions équivalaient à déclarer une « guerre commerciale à grande échelle » et le Kremlin a expulsé 755 diplomates des Etats-Unis d’Amérique. Mais parce que Moscou ne veut pas que ses relations avec Washington explosent à nouveau, elle espère toujours que la Maison-Blanche persuadera le Congrès de faire avorter ou au moins sévèrement atténuer ce projet de loi.

Certains experts russes sous-estiment l’impact des sanctions des Etats-Unis d’Amérique pour plusieurs raisons, la plus importante étant que les investissements occidentaux en général, et les États-Unis d’Amérique en particulier, sont faibles en Russie, ce qui aura peu d’impact sur les mouvements de fonds. De plus, la Russie a beaucoup de cartes à jouer contre les Etats-Unis d’Amérique, y compris ses relations avec la Chine, la Corée du Nord, l’Iran, la Turquie et l’Inde.

Pour l’Europe, les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre la Russie pourraient potentiellement marquer la fin de l’ère de l’harmonie économique et de la compréhension entre les deux rives atlantiques, car les entreprises qui opèrent en Russie ou font affaire avec les entreprises publiques de Moscou pourraient bientôt être ciblées. Ce changement est dû à l’égoïsme des Etats-Unis d’Amérique, qui a commencé avec son retrait de l’Accord de Paris sur le changement climatique. De plus, les pays européens ne veulent pas chercher une alternative au gaz russe, car il est moins cher que le gaz des Etats-Unis d’Amérique. Cependant, on ne sait pas encore comment l’UE réagirait si les États-Unis d’Amérique imposaient des sanctions beaucoup plus strictes à la Russie.

La guerre commerciale et fiscale mondiale lancée par les Etats-Unis d’Amérique a déjà poussé les entreprises et les pays à rechercher d’autres devises pour remplacer le dollar dans leurs opérations financières. Cela peut être illustré par l’Irak cherchant à continuer à commercer avec l’Iran en échappant aux opérations fiscales en dollars états-uniens d’Amérique, tandis que l’Egypte aurait proposé d’établir une nouvelle monnaie africaine qui faciliterait le commerce sur le continent et l’UE pourrait éviter d’utiliser le dollar avec l’Iran, en le remplaçant par l’euro pour éviter les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre Téhéran. Si cette tendance se poursuit, les Etats-Unis d’Amérique seront le principal perdant en raison de leurs propres politiques, renonçant à l’effet de levier qu’elle détient sur la scène mondiale – sa monnaie.

La guerre contre les sanctions ne semble pas avoir pris fin dans un avenir prévisible, car la Russie continuera à réagir de manière réciproque, comme elle l’a déjà fait, et de telles escalades continueront à faire monter les enchères.

 Maria Dubovikova

Maria Dubovikova est une commentatrice politique de premier plan, chercheuse et spécialiste des affaires du Moyen-Orient. Elle est présidente du club international d’études du Moyen-Orient basé à Moscou (IMESClub). Twitter: @politblogme


Avertissement: Les opinions exprimées par les auteurs de cette section sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d’Arab News.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : ARAB NEWS

En savoir plus: mossinguej@yahoo.fr

Le gouvernement russe se prépare à se débarrasser du dollar des USA dans l’économie

62732

Le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, a annoncé une possible décision de la Russie en réponse aux nouvelles sanctions des Etats-Unis d’Amérique. Les nouvelles sanctions, que les Etats-Unis d’Amérique envisagent de mettre en vigueur contre la Russie le 22 août, incluent l’interdiction des livraisons de matériel à double usage à la Russie, restreignent les activités des banques russes, réduisent le niveau des vols de la Russie Aeroflot aux Etats-Unis d’Amérique.

De nombreux experts estiment que la Russie choisira de se débarrasser du dollar des Etats-Unis d’Amérique dans son économie. Le ministre des Finances, Anton Siluanov, a déclaré que le dollar états-unien d’Amérique était une « devise peu fiable ». « Nous avons considérablement réduit nos investissements dans les actifs des Etats-Unis d’Amérique. En fait, le dollar, qui était considéré comme la devise mondiale, devient déjà un instrument de risque pour les règlements », a déclaré M. Siluanov.

Le ministre russe des finances a également suggéré une solution qui pourrait servir de réponse puissante de la Russie aux Etats-Unis d’Amérique.

« Nous pouvons fixer l’équivalent en dollars, mais recevoir l’euro, d’autres devises librement convertibles et, éventuellement, la monnaie nationale pour les approvisionnements pétroliers », a déclaré Siluanov, ajoutant que la Russie pourrait continuer à réduire ses investissements en titres états-unienes d’Amérique.

Les propos du ministre des finances ont déclenché de nombreuses discussions dans les médias sociaux en Russie. Certains pensent que Siluanov parlait du « début de la fin » du marché intérieur, la réintroduction de l’économie planifiée similaire à celle qui existait en URSS. D’autres voient davantage de raisons pour que le rouble russe baisse encore face au dollar.

Dans le même temps, le sujet de la fixation du dollar dans l’économie russe n’est pas nouveau. Lorsque le président russe Poutine a averti les représentants des grandes entreprises qu’il devenait de plus en plus risqué de garder de l’argent dans des comptes étrangers et dans des sociétés offshore, il a parlé de la situation actuelle.

En mai de cette année, Anton Siluanov a également évoqué la nécessité pour la Russie de s’éloigner du dollar, bien que ces déclarations n’aient pas suscité beaucoup d’attention. « Les restrictions imposées par les partenaires états-uniens d’Amérique sont de nature extraterritoriale. La volonté de l’Europe de donner sa position aux partenaires états-uniens d’Amérique montrera si l’euro peut remplacer le dollar dans les règlements », a-t-il déclaré. « Si nos partenaires européens déclarent leur position sans équivoque, nous voyons certainement une solution en utilisant l’unité de règlement européenne et les organisations européennes pour les règlements financiers, les paiements de biens et de services qui sont souvent soumis à diverses restrictions », a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, Siluanov poursuit cette réflexion et voit d’autres devises susceptibles de remplacer le dollar – l’euro, le rouble et le yuan. Le ministre estime que l’on devrait investir moins en dollars et les utiliser moins pour être moins dépendants des sanctions. Pourtant, ceux qui préfèrent lire entre les lignes sont amenés à croire que le gouvernement russe allait interdire l’utilisation de dollars en Russie.

Pour le moment, la politique de la Russie à l’égard de l’économie des Etats-Unis d’Amérique prévoit une réduction supplémentaire des investissements de la Russie dans les obligations des USA et la dette publique.

Crédits photo: Fotodom.ru/Kommersant

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : PRAVDA

1 Trackback / Pingback

  1. La guerre de Washington contre la Russie a le potentiel d’allumer un contre feu | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :