A la Une

L’espérance de vie en baisse aux Etats-Unis d’Amérique et au Royaume-Uni est enracinée dans la crise économique de 2008: analyste

L’espérance de vie en baisse aux Etats-Unis d’Amérique et en Grande-Bretagne est le résultat de la crise financière qui a frappé ces pays en 2008, selon un militant politique, auteur et journaliste écossais.

La fameuse Grande Récession qui a suivi le crash financier de 2008 et les mesures d’austérité mises en place par les gouvernements britannique et états-Unien d’Amérique a conduit à une réduction de l’espérance de vie dans ces pays, a déclaré Chris Bambery à Press TV dimanche.

« Cela a eu un impact sur le niveau de soins que les personnes ont, en particulier les personnes âgées qui ont besoin de soins. Cela a également affecté le logement et augmenté le nombre de sans-abri. »

Bambery a déclaré que la tendance à la baisse de l’espérance de vie et une augmentation des décès prématurés étaient exacerbées par «l’absence de toute source d’approvisionnement et de toute source de secours».

« Les emplois sont de plus en plus précaires, les emplois temporaires, les contrats à court terme, etc. », a ajouté M. Bambery, citant les problèmes économiques comme la cause de l’augmentation soudaine des décès prématurés en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis d’Amérique.

Cette photo d’archive, prise le 23 juillet 2017, montre un sans-abri au Broadway Market à l’est de Londres, en Grande-Bretagne. (Par AFP)

« Un manque de nourriture, un manque de soutien, plus de stress dans leur vie, un régime alimentaire plus pauvre, tout cela contribue à une baisse de l’âge moyen », a ajouté M. Bamberry.

Un chroniqueur et un professeur de l’université d’Oxford affirment qu’une tendance à la baisse de l’espérance de vie et une augmentation des décès prématurés enregistrés chez les hommes et les femmes aux États-Unis d’Amérique et en Grande-Bretagne sont dues à des malaises économiques et sociaux.

Will Hutton, chroniqueur pour The Observer et directeur du Hertford College d’Oxford, a écrit dimanche dans un article sur The Guardian que les Américains et les Britanniques « ne vivaient pas seulement un ralentissement de l’espérance de vie, les pays continuent à s’allonger, mais le début d’une augmentation alarmante des taux de mortalité dans toutes nos populations, hommes et femmes. »

Il a appelé cela « une crise de santé publique à peine signalée ».

Dans cet article, Hutton a cité des statistiques du British Medical Journal (BMJ) montrant que les taux de mortalité à l’âge adulte dans les groupes raciaux et ethniques aux États-Unis d’Amérique avaient augmenté en 1999-2016.

L’article du BMJ indique qu’un cercle vicieux de pauvreté et de négligence était le principal facteur de décès prématuré des Américains pauvres en âge de travailler de toutes les races.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. L’espérance de vie en baisse aux Etats-Unis d’Amérique et au Royaume-Uni est enracinée dans la crise économique de 2008: analyste | Boycott
  2. L’espérance de vie en baisse aux Etats-Unis d’Amérique et au Royaume-Uni est enracinée dans la crise économique de 2008: analyste | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :