A la Une

L’injustice criarde en Afrique du Sud – « Ce n’est pas un accaparement des terres »: le président sud-africain défend les plans de saisie des terres

© Jeff Widener / Global Look Press

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a défendu des plans de réforme agraire qui incluent des jours d’expropriation après que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump eut mis en doute la politique.

« Ce n’est pas une saisie de terres. Ce n’est pas non plus une attaque contre la propriété de la possession privée », a écrit Ramaphosa dans sa chronique pour le Financial Times. « Les propositions ne vont pas éroder les droits de propriété, mais vont plutôt garantir que les droits de tous les Sud-Africains, et pas seulement ceux qui possèdent actuellement des terres, sont renforcés. »

Le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), a proposé un amendement constitutionnel permettant au gouvernement de saisir et de redistribuer les terres sans aucune compensation pour ses propriétaires. Le projet, qui n’a pas été adopté jusqu’à présent, a suscité une vague d’indignation internationale et de nombreux reportages dans les médias concernant des allégations de violence à l’égard des fermiers blancs sud-africains, y compris des meurtres.

« La proposition d’expropriation sans indemnisation est un élément d’un programme plus vaste de réforme agraire visant à garantir que tous les citoyens puissent faire reconnaître leurs droits fonciers, qu’ils vivent dans des zones communales, des établissements informels ou des exploitations commerciales », a souligné le président sud-africain.

Dans son éditorial, Ramaphosa cite des statistiques basées sur un audit foncier du Département du développement rural et de la réforme agraire. Ils affirment que 90% des terres en Afrique du Sud appartiennent à des individus, à des sociétés et à des trusts, tandis que l’État détient les 10% restants.

« Sur ces 90%, les particuliers possèdent 39%, les fiducies 31%, les entreprises 25% et les organisations communautaires 4%, avec une copropriété de 1% », surligne le président.

« En ce qui concerne les fermes et les exploitations agricoles, 7% des propriétaires terriens détiennent 97% du total des exploitations agricoles. »

Les chiffres, cités par Ramaphosa, montrent que « 72% des fermes et des exploitations agricoles appartiennent à des Blancs, 15% à des citoyens de couleur, 5% à des Indiens et 4% à des Africains ».

RT

@RT_com

Rand sinks after questions land confiscation from white farmers in https://on.rt.com/9cxc 

Rand sinks after Trump questions land confiscation from white farmers in South Africa — RT Business…

The South African rand slumped almost two percent on Thursday, following US President Donald Trump’s tweet about the country’s land reforms. Trump’s comment raised fears about the possibility of US…

rt.com

La semaine dernière, Trump a tweeté qu’il demanderait au secrétaire d’Etat Mike Pompeo « d’étudier de près les saisies et les expropriations de terres et de fermes en Afrique du Sud et les massacres à grande échelle ». Le gouvernement sud-africain a immédiatement répondu une « perception étroite » qui « cherche à diviser » la nation. [Ce sont les forces négatives qui divisent et veulent perpétuer le modèle d’injustices de l’Apartheid. MIRASTNEWS].

Le tweet est intervenu peu après les informations sur les premières saisies de propriétés privées dans la province de Limpopo, dans le nord du pays, après l’échec de la tentative du gouvernement de racheter les terres. Les autorités sud-africaines auraient tenté d’acheter la propriété d’Akkerland Boerdery Ventures pour seulement 20 millions de rands (1,4 million de dollars). Les propriétaires ont refusé l’offre du gouvernement, affirmant que le terrain valait 200 millions de rands (14 millions de dollars).

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

I have asked Secretary of State @SecPompeo to closely study the South Africa land and farm seizures and expropriations and the large scale killing of farmers. “South African Government is now seizing land from white farmers.” @TuckerCarlson @FoxNews

Le tweet de Trump a été suivi par des commentaires plus généraux du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique. La porte-parole Heather Nauert a déclaré que la réforme agraire « ne serait pas une bonne chose » et que cela enverrait l’Afrique du Sud « sur la mauvaise voie ». [Le Deep State et l’équipe de Trump veulent perpétuer le ‘modèle américain’ qui laisse au moins quarante millions de pauvres sur le carreaux, abandonnés par la société. Elles n’ont aucun droit, vagabondent et vivent sans domicile fixe dans les rues. Nombreux sont aperçues mêmes aux abords de la maison Blanche. MIRASTNEWS].

Plus tard, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Lindiwe Sisulu, a déclaré que le tweet de Trump était « basé sur de fausses informations » [tout est faux chez eux, pourtant c’est sur cette base que des décisions sont prises pour bombarder d’autres pays et tuer de nombreuses personnes. MIRASTNEWS] et que son département « demanderait des éclaircissements » aux diplomates des Etats-Unis d’Amérique.

Traduction, ajout au Titre 1 et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on L’injustice criarde en Afrique du Sud – « Ce n’est pas un accaparement des terres »: le président sud-africain défend les plans de saisie des terres

  1. Très ironique d’entendre pleurnicher quand l’expropriation se fait dans l’inverse du sens de l’aiguille d’une montre… Hein, Messieurs des gouvernements !
    Constat, tout simplement !

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. L’injustice criarde en Afrique du Sud – « Ce n’est pas un accaparement des terres »: le président sud-africain défend les plans de saisie des terres | Boycott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :