A la Une

La science derrière le nouveau fusil de précision russe silencieux

© Sputnik /

Les armements russes ont réussi à créer l’un des fusils de précision les plus silencieux au monde. Ceci est la dernière modification du MTs-116M, adapté pour une cartouche de 12,7 mm. Les experts estiment que ce fusil pourrait être le début de toute une génération d’armes de poing fonctionnant selon le principe du tir furtif.

Une fois par an, les géants de l’industrie russe de l’armement se rassemblent à l’extérieur de Moscou pour révéler les dernières technologies au monde et montrer leur vision de l’avenir de la défense et de la sécurité. Lors du Forum militaire international de l’armée 2018, qui s’est tenu du 21 au 26 août, le bureau de conception de Shipunov a présenté sa nouvelle modification du fusil MTs-116M.

Depuis plus de 20 ans, le MTs-116M a prouvé son efficacité dans de nombreuses opérations, en dépit d’être une arme peu exceptionnelle. Son large éventail de modifications comprend cartouches 7,62 × 51 mm (0,308 Winchester), 7,62 × 67mm (0,300 Winchester Magnum) et 8,6 x 70 mm (0,338 Lapua Magnum) avec une portée effective comprise entre 700 et 800 mètres. La nouvelle version, présentée dans l’Armée 2018, conserve la même conception de base, mais un nouveau pistolet permet de convertir le MTs-116M en prédateur silencieux de 12,7 mm.

En quête de furtivité

Un des nombreux mythes que Hollywood a réussi à introduire dans la mentalité collective est que les silencieux d’armes – ou même un simple oreiller – sont capables de réduire le son du coup à un simple «piu piu», inaudible même pour les personnes qui se trouvent autour. En réalité, bien qu’ils réduisent une partie du son émis, les silencieux sont encore beaucoup moins efficaces que leurs prototypes de films et ne leur permettront certainement pas de passer complètement inaperçus.

Cependant, annihiler l’ennemi sans révéler sa position est un avantage tactique de plus en plus pertinent dans les guerres modernes, en particulier pour les tireurs d’élite dont la mission principale est de combattre sans être détecté. C’est pourquoi l’armée continue de chercher de nouvelles façons de faire taire les armes.

Sur papier, faire taire une arme aussi bruyante qu’un fusil de sniper est un objectif assez difficile. En général, si vous voulez faire taire une arme, la chose logique est de réduire son calibre et de ne pas l’augmenter comme dans le nouveau MTs-116M. Les 12,7 mm sont des cartouches associées à des mitrailleuses lourdes et bruyantes ou à des fusils de sniper à longue portée. Sa balle pèse presque cinq fois plus que les 7,62 mm. C’est pourquoi ce que les spécialistes russes ont réalisé est un véritable exploit d’ingénierie militaire et une victoire «silencieuse» sur cette voie.

Alors, comment ont-ils réussi à faire taire une arme aussi monstrueuse? La réponse réside dans une technologie développée en Union soviétique.

CC BY-SA 4.0 / Firral
Des combattants d’une des unités féminines de la Garde républicaine syrienne luttent contre les radicaux à l’extérieur de Damas avec le fusil MTs-116M (fichier)

Héritier de la guerre froide

Au cours de la confrontation géopolitique qui a opposé les Etats-Unis d’Amérique à l’URSS au cours de la seconde moitié du XXe siècle, les deux parties ont réussi à éviter une confrontation directe sur le champ de bataille. Cependant, les opérations secrètes ont prospéré, ce qui a donné une impulsion importante au développement de nouvelles armes, aussi furtives que meurtrières. Un exemple clair est le PSS, un minuscule pistolet silencieux conçu dans les années 70 pour les forces spéciales soviétiques.

Lorsqu’une arme à feu conventionnelle tire, la majeure partie du son provient de la décharge rapide de gaz qui pousse la balle dans le canon. En ce sens, un pistolet et un bouchon de champagne font du bruit sous des mécanismes similaires. La méthode standard consiste à ajouter des silencieux à l’extrémité du canon qui ralentit le gaz, mais cette technique présente deux inconvénients cruciaux: elle ne retient qu’une partie du son et nuit à la précision. Ce dernier point n’est pas très pertinent pour les tirs à courte distance, mais c’est pour les tireurs d’élite qui cherchent habituellement à rester le plus loin possible de l’ennemi.

LIRE PLUS: Les témoignages complets des tireurs d’élite de Maidan (photos)

Le PSS (l’acronyme de «pistolet spécial autorecargable», en russe) fonctionne sous un autre principe. Sa cartouche SP-4 de 7,62 × 41,5 mm possède un mécanisme d’action spécialement créé pour l’arme: entre la charge de poudre et la balle se trouve un piston spécial. En appuyant sur la gâchette, la poudre explosée, en plus de la balle, pousse également le piston qui ferme le col du canon. De cette façon, les gaz sont maintenus à l’intérieur, éliminant presque complètement le bruit causé par le tir.

Bien qu’il n’y ait pas d’informations directes pour le confirmer, cette technique ingénieuse pourrait être nécessaire pour faire taire les fusils de précision MTs-116M. Mais cela a aussi deux inconvénients. La première est que vous avez besoin de munitions spéciales, beaucoup plus chères à fabriquer que les traditionnelles. La seconde est que la balle quitte le canon à des vitesses subsoniques, ce qui la rend furtive, mais perd en capacité de forage par rapport à ses analogues traditionnels.

C’est là qu’entre en jeu la lourde cartouche de 12.7mm. Avec une masse cinq fois plus grande que son prédécesseur de 7,62 mm, sa balle est capable de traverser un blindage à une distance effective de 300 mètres. Selon les médias états-uniens d’Amérique Popular Mechanics, dans les affrontements de rue, le nouveau MTs-116M a tout ce qu’il faut pour devenir un prédateur furtif et mortel.

Pour les combats sur de plus grandes distances, les forces spéciales et la défense de la Russie sont en train de fabriquer d’autres types de fusils, tels que l’Orsis T-5000 ou le Lobaev DXL-3 Nemesis, avec une portée effective allant jusqu’à 2 000 mètres. Mais c’est une toute autre histoire.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :