A la Une

L’Agence de renseignement ukrainienne impliquée dans le meurtre du leader de Donbass – FSB

Entrée endommagée du Café Separ à Donetsk le 1er septembre 2018. © Ukrinform / Global Look Press

La logique aurait fait que la récréation fusse terminée pour les autorités putschistes d’Ukraine

Le Service fédéral de sécurité (FSB) de la Russie a accusé les services de renseignement ukrainiens d’être à l’origine de l’explosion vendredi qui a tué Aleksandr Zakharchenko, chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

Les services de renseignement russes estiment que le service de sécurité ukrainien (SBU) est probablement à l’origine du récent meurtre du dirigeant de la République de Donetsk, a déclaré lundi le porte-parole du FSB, Sergey Beseda, cité par TASS et RIA Novosti. Le FSB est prêt à aider les autorités de la république autoproclamée à enquêter sur le meurtre de Zakharchenko, a-t-il ajouté.

En fait, «nos spécialistes y travaillent déjà», a déclaré Beseda.

Le chef de la république autoproclamée de Donetsk a été tué vendredi lorsqu’un engin explosif a explosé au Café Separ, dans la ville de Donetsk. Le garde du corps de Zakharchenko a également été tué par l’explosion, qui a blessé 11 autres personnes. Le SBU d’Ukraine a rejeté les allégations de son implication dans le meurtre dans les heures qui ont suivi l’explosion, affirmant qu’il s’agissait d’un conflit interne au sein de la république rebelle.

Moscou a condamné le meurtre de l’homme de 42 ans, déclarant que cet incident pourrait compromettre le processus de paix dans l’est de l’Ukraine.

«Compte tenu de la situation actuelle, il est impossible de parler des réunions les plus proches au format normand, comme l’auraient souhaité nombre de nos partenaires européens», a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. «C’est une situation grave qui doit être analysée. Nous le faisons maintenant.»

Zakharchenko a été enterré dimanche, avec au moins 120 000 personnes assistant à ses funérailles pour faire ses adieux. Il avait dirigé la république séparatiste depuis novembre 2014, survivant à plusieurs tentatives d’assassinat durant son mandat. La province de Donetsk, avec son voisin Lougansk, a commencé à s’engager dans un conflit armé avec les autorités de Kiev à la suite du coup d’État de 2014 qui a renversé le président ukrainien [élu] Viktor Ianoukovitch.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :