A la Une

« Amérique le tyran »: Trump pousse l’Allemagne vers la Chine et la Russie – Ischinger

© AP Photo / Matthias Schrader

Le vétéran diplomate allemand Wolfgang Ischinger appelle l’influence du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump sur la scène internationale comme l’un des premiers à attirer l’attention de l’Allemagne loin de Washington, vers la Chine et la Russie.

Plus Trump est autorisé à exercer ses décisions de politique étrangère de plus en plus invraisemblables, plus il est probable que l’Allemagne cherchera à renforcer ses alliances avec la Russie et la Chine, a noté Ischinger lors d’une conversation avec Reuters avant la publication d’un nouveau livre.

L’actuel président de la Munich Security Conference et ancien ambassadeur d’Allemagne aux Etats-Unis d’Amérique, Ischinger a attiré l’attention sur l’influence puissante et déstabilisante de Trump en tant que leader du pays le plus riche du monde.

En seulement un an et demi, Trump a retiré les États-Unis d’Amérique de l’accord de 2016 sur le climat à Paris, a abandonné la participation des Etats-Unis d’Amérique à l’accord nucléaire Iran-JCPOA de 2015 et menace de se retirer de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le dirigeant des Etats-Unis d’Amérique, incroyablement impopulaire, s’est toujours plaint que l’excédent commercial et les dépenses de défense de l’Allemagne constituent un affront à la santé économique et à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique.

« Plus Trump reste au pouvoir, plus il sera difficile de faire face à ceux qui, dans ce pays et ailleurs en Europe, se disputent depuis la guerre du Vietnam, que nous devons couper le cordon à l’Amérique », a déclaré Ischinger, cité par Reuters.

Parlant des liens de longue date qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale avec Berlin, Ischinger a déclaré: « Il serait beaucoup plus difficile pour le gouvernement allemand de maintenir le cap et de défendre cette relation », ajoutant qu’« une relation plus étroite avec des pays comme la Russie ou la Chine pourrait être encouragée ».

Des enquêtes récentes en Allemagne ont montré que les citoyens du pays le plus riche d’Europe ont une opinion remarquablement faible du président des Etats-Unis d’Amérique et qu’une majorité claire considère Trump comme un problème de politique étrangère plus vaste que les gouvernements autoritaires en Turquie, aux Philippines ou en RPDC.

Le diplomate allemand a noté les décrets de politique étrangère de l’actuelle Maison Blanche – principalement des sanctions – et la manière capricieuse de Trump, un ancien producteur de télé-réalité, de menacer économiquement les entreprises allemandes et autres travaillant avec la Russie pour achever le gazoduc Nord Stream 2 .

« Si les sanctions des Etats-Unis d’Amérique sont appliquées pour empêcher le Nord Stream 2, les répercussions seront toxiques pour la relation transatlantique », a-t-il déclaré, cité par Reuters.

« Même si vous avez des doutes quant à la sagesse du Nord Stream 2, il est difficile de ne pas voir cela comme une violation grave, comme un exemple des États-Unis d’Amérique imposant ses vues sur les Européens. »

Le nouveau livre d’Ischinger, World in Danger, cherche à permettre aux Allemands de rester fidèles aux États-Unis d’Amérique en tant que société démocratique, tout en recommandant que Berlin joue désormais un rôle plus important sur la scène mondiale, au-delà de l’Europe et de l’UE.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :