A la Une

La carte que joue le Pentagone pour attaquer les forces iraniennes et du Hezbollah en Syrie

© Sputnik / Mijail Voskresenski

Les informations diffusées par Fox News sur l’Iran pourraient être impliquées dans la contrebande d’armes au Liban, une sorte de carte que le Pentagone veut jouer pour justifier son attaque par missile contre les forces iraniennes et du Hezbollah en Syrie, déclare le politologue iranien Seyed Hadi Afghahi.

La chaîne de télévision des Etats-Unis d’Amérique Fox News a rapporté que les services de renseignement occidentaux soupçonnaient que « l’Iran pourrait être impliqué dans le trafic d’armes au Liban ». Les médias ont cité les déclarations d’une source anonyme. La compagnie aérienne iranienne Fars Air Qeshm a effectué deux vols « inhabituels » entre Téhéran et Beyrouth au cours des deux derniers mois.

« Les Iraniens essaient de trouver de nouvelles routes et de nouvelles pistes pour la contrebande d’armes qu’ils envoient à leurs alliés au Moyen-Orient, et ils testent les possibilités de l’Occident à suivre ces envois », a déclaré la source à Fox News.

Le politologue iranien et ancien diplomate de l’ambassade d’Iran au Liban, Seyed Hadi Afghahi, a décrit ces informations comme un autre cas de fausses nouvelles.

Afghahi rappelle que la présence de l’Iran et du mouvement chiite Hezbollah en Syrie est perçue par les Etats-Unis d’Amérique comme une menace directe à la sécurité de l’armée des Etats-Unis d’Amérique « déployée illégalement en Syrie », ainsi qu’aux forces israéliennes à la frontière du pays arabe avec Israël.

LIRE PLUS: Trump, Bolton et Pompeo, tous soutiennent les djihadistes?

« [Avec ces rapports] la carte est jouée et peut donner le feu vert à l’attaque de missiles contre l’armée iranienne et les membres du Hezbollah opérant en Syrie. Fox News, le porte-parole des médias américains, aide à atteindre cet objectif en diffusant de fausses informations sans confirmation », a déclaré l’expert lors d’une interview avec Sputnik.

Le porte-parole des fausses nouvelles des USA

Le politologue a rappelé que Fox News est l’un des médias états-unien d’Amérique financés par le Pentagone alors que ses positions clés sont occupées par des « groupes de pression sionistes ». Selon lui, ces groupes sont très hostiles à l’Iran.

« Comme si cela ne suffisait pas, les fausses déclarations constituent la majorité des programmes et des contenus de cette chaîne », a-t-il ajouté.

L’interlocuteur de Sputnik a critiqué Fox News pour avoir cité des services de renseignement occidentaux ‘anonymes’ sans corroborer leurs données, ni appeler leurs services par leur nom ou préciser leur nationalité.

« En d’autres termes, la chaîne fournit des données inexactes sans nommer le service qui pourrait confirmer ou rejeter ses rapports. Cette manière de proposer les informations est éloquente, elle doit fournir des documents ou désigner des sources fiables qui peuvent tout confirmer ». Il a ajouté que « ce n’est pas la première fois que Fox News diffuse de fausses nouvelles, c’est pourquoi vous ne pouvez pas prendre au sérieux tout ce que dit ce média ».

LIRE AUSSI: Ministre syrien des affaires étrangères: la menace des Etats-Unis d’Amérique ne dissuadera pas Damas de récupérer Idlib

Quels sont les objectifs poursuivis par la chaîne?

Selon M. Afghahi, la chose la plus importante est de comprendre quels objectifs la chaîne poursuit réellement lorsqu’il s’agit de diffuser une autre accusation sans fondement contre l’Iran et le Hezbollah.

Afghahi est convaincu que la cause peut être trouvée dans ce qui se passe actuellement dans la province syrienne d’Idlib. L’Iran et le Hezbollah, qui aident le président syrien Bashar Assad à combattre les terroristes, sont une sorte d’épine dans la gorge des Etats-Unis d’Amérique et d’Israël. Pour cette raison, le Pentagone cherche à fabriquer une «justification» pour pouvoir les attaquer avec des missiles sur le territoire syrien.

« Actuellement, la situation dans la région est très délicate: le rapprochement de l’opération de libération d’Idlib et du nord-ouest de la Syrie provoque le mécontentement de certaines parties impliquées, ces acteurs, notamment les Etats-Unis d’Amérique, veulent empêcher le développement de l’offensive. Washington utilise ses ressources médiatiques, stratégiques, militaires et politiques pour organiser le sabotage », a-t-il souligné.

En dehors de cela, les Etats-Unis d’Amérique ont officiellement menacé que si l’armée syrienne continue de coopérer avec l’Iran et le Hezbollah, « la tension dans la région s’aggravera ». En outre, ils ont mis en garde contre une réponse militaire au cas où les forces d’Assad « réutiliseraient des armes chimiques », une allégation catégoriquement niée par Damas et par Moscou, qui ont mis en garde contre une éventuelle mise en scène d’une telle attaque afin de provoquer une intervention des Etats-Unis d’Amérique.

LIRE ÉGALEMENT: USA: derniers coups en Syrie?

« Les Etats-Unis d’Amérique ne permettront pas à Assad et à ses alliés de remporter la victoire sur le terrorisme en Syrie: l’Iran, le Hezbollah et la Russie, et ce résultat pour les Etats-Unis et leurs alliés serait une grande déception. C’est la raison pour laquelle [Washington] prépare le terrain pour que cela ne se produise pas et utilise tous ses leviers d’influence, y compris les fausses nouvelles », a-t-il conclu.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on La carte que joue le Pentagone pour attaquer les forces iraniennes et du Hezbollah en Syrie

  1. josephhokayem // 7 septembre 2018 à 21:09 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :