A la Une

Alerte rouge : Dans Idlib, le tournage de la mise en scène « hematoca » a commencé

© AFP 2018 / Omar Haj Kadour

Les habitants d’Idlib disent que l’enregistrement de l’attaque sous faux drapeau avec des armes chimiques a commencé dans la province. Les enregistrements de la mise en scène d’attaques chimiques seront remis aux rédactions cet après-midi, a ajouté le ministère russe de la Défense.

Les terroristes vont lancer des provocations en utilisant soi-disant « des armes chimiques » qui seraient imputées à l’armée syrienne, selon RIA Novosti qui cite le Centre russe pour les parties belligérantes.

Selon les informations reçues des habitants de la province d’Idlib, actuellement, dans la colonie de Jisr al-Shugur, une provocation manipulatrice aurait utilisé les armes chimiques contre des civils pour qu’elle soit imputée à de l’armée syrienne.

Il est à noter que pour le tournage à Jisr al-Shugur, les équipes de plusieurs chaînes de télévision du Moyen-Orient et la branche régionale de la principale chaîne de télévision des Etats-Unis d’Amérique sont arrivées dans la matinée.

Préparation de la provocation

La préparation des terroristes à ces nouvelles provocations d’attaque chimique mis en scène, a incité les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés à lancer en Août des frappes de missiles, selon le représentant officiel du ministère de la Défense, le major-général Igor Konashenkov. Selon lui, les militants qui sont engagés appartiennent à un groupe terroriste nommé « Hayat Tahrir al-Sham » (« Dzhebhat An-Nusra »*). Il a été rapporté qu’ils avaient acheminé à Jisr al-Shugurov huit réservoirs avec du chlore, qui est ensuite transporté au village Hallyuz.

Dans la région il existe également un groupe de militants formés pour manipuler des substances toxiques sous la direction d’experts, d’une société société militaire privée britannique « Oliva ». Les militants simuleront un sauvetage des victimes d’armes chimiques portant la tenue des « Casques blancs », a déclaré Konashenkov.

Après la démonstration de cette attaque de faux drapeau, les Etats-Unis d’Amérique, la Grande-Bretagne et autres alliés entreront en scène pour bombarder la Syrie, rien n’indique pour l’instant qu’ils vont se raviser.

* Organisation terroriste interdite en Russie.

Informations tirées essentiellement de l’article de RIA Novosti, rapportées également par RT France et Sputnik News


Le Conseil de sécurité des Nations Unies organise une réunion sur la situation à Idlib, Sommet Russie-Iran-Turquie (VIDEO)

© AP Photo / Mary Altaffer

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis d’Amérique, a déclaré lundi que les Etats-Unis d’Amérique, la Grande-Bretagne et la France avaient convenu que toute utilisation d’armes chimiques par Damas entraînerait une réponse beaucoup plus forte que les incidents précédents.

Mardi, le Conseil de sécurité des Nations Unies organise une réunion à son siège de New York pour discuter des derniers développements sur la situation dans la province d’Idlib.

La réunion a été demandée par Moscou afin que les résultats du sommet trilatéral de la semaine dernière entre les dirigeants des pays garants du cessez-le-feu en Syrie puissent être examinés.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :