A la Une

Le fabricant de puces néerlandais NXP, qui a échoué à la fusion avec Qualcomm, considère la Chine comme le plus grand marché de croissance

Le PDG de la société a déclaré aux investisseurs que les tarifs n’étaient pas un problème majeur et que le marché automobile chinois était une source majeure de revenus

NXP Semiconductors, au-delà de l’achat échoué de 44 milliards de dollars des Etats-Unis d’Amérique par son homologue des USA Qualcomm, souligne que la Chine est une source clé de croissance future.

Le fabricant de puces néerlandais, qui a été victime du conflit commercial Chine-USA alors qu’il n’a pas réussi à obtenir l’approbation des régulateurs chinois pour son acquisition, a déclaré qu’il continuait de considérer la Chine comme son principal moteur de croissance, en particulier dans le secteur automobile.

Le leader de la société a déclaré que les tarifs ne devraient pas faire oublier le bilan de NXP.

« Nous ne voyons pas d’impact significatif des problèmes commerciaux » sur les affaires, a déclaré mardi le président et chef de la direction Richard Clemmer lors d’une réunion avec les investisseurs à New York, la première depuis la fusion Qualcomm en octobre 2016.

Les tarifs ne constituent pas un problème majeur, a-t-il déclaré, estimant qu’ils coûteraient environ 10 millions de dollars états-unien d’Amérique à l’entreprise chaque année. Cela se compare à un chiffre d’affaires de 9,26 milliards de dollars des USA en 2017, selon un rapport sur les résultats de la société.

Un élément majeur de l’activité de NXP concerne les puces informatiques pour les constructeurs automobiles, représentant environ la moitié de son chiffre d’affaires total au deuxième trimestre, et les dirigeants ont déclaré que la Chine était son plus grand marché automobile.

Alors que NXP poursuit son activité de manière autonome, elle ne peut échapper à l’ironie qu’elle compte désormais sur la Chine, le pays qui avait annulé l’accord crucial pour sa croissance future, comme son prochain moteur de croissance.

Qualcomm laisse tomber l’offre NXP, devenant la plus grande victime de la guerre commerciale

La société a été sous les projecteurs pendant plus de deux ans après que Qualcomm ait annoncé son offre d’acquisition. La transaction, qui aurait été la plus importante prise de contrôle dans le secteur des puces, s’est terminée au bout de 21 mois, lorsque les autorités de régulation chinoises n’ont pas agi avant la date limite de l’opération.

Pékin était la dernière autorisation réglementaire requise pour que l’accord soit conclu; Huit des neuf pays, y compris les États-Unis d’Amérique et le Japon, avaient donné leur feu vert.

L’affaire malheureuse a été prise au milieu de tensions commerciales croissantes entre les deux pays. L’acharnement de Pékin a également soulevé des questions sur les tactiques du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump lors des négociations avec la Chine.

Mardi, Clemmer a brièvement commenté l’accord contrecarré.

«L’essentiel, c’est que la transaction Qualcomm aurait créé un moteur de l’industrie», a-t-il déclaré. « Mais cela ne s’est pas produit. »

Le contrat a été résilié le 26 juillet, Qualcomm étant tenu de verser à NXP des frais de fractionnement de 2 milliards de dollars états-uniens d’Amérique.

À l’époque, Clemmer a qualifié la transaction de «malheureuse», mais a déclaré que la société était prête à aller de l’avant en tant que société autonome.

Mardi, la société a annoncé qu’elle était sur le point d’achever un rachat d’actions de 5 milliards de dollars états-uniens d’Amérique d’ici la fin de l’année. Il a également annoncé un programme de dividendes trimestriel qui devrait démarrer au quatrième trimestre et débourser 0,25 dollar états-unien d’Amérique par action.

Les actions NXP ont perdu plus de 4% mardi, clôturant à 89,57 dollars états-unien d’Amérique à New York.

 Jodi Xu Klein

Correspondant des Etats-Unis d’Amérique

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South China Morning Post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :