A la Une

La Chine imposera des tarifs supplémentaires sur les produits des Etats-Unis d’Amérique d’une valeur de 60 milliards de dollars des USA

La Chine a annoncé mardi qu’elle imposerait des droits de douane supplémentaires sur les produits des Etats-Unis d’Amérique d’une valeur de 60 milliards de dollars, en réponse aux nouveaux tarifs des Etats-Unis d’Amérique sur les produits chinois, selon la Commission du tarif douanier du Conseil des Affaires d’Etat.

Les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 24 septembre, date à laquelle les États-Unis d’Amérique commenceront à imposer des droits de douanes supplémentaires de 10% sur les produits chinois d’une valeur de 200 milliards de dollars états-uniens d’Amérique.

L’annonce a été faite quelques heures après que le ministère chinois du Commerce (MOC) eut déclaré que Pékin serait obligée de prendre des contre-mesures synchrones, suite à l’annonce par les États-Unis d’Amérique de tarifs supplémentaires sur les produits chinois.

LIRE PLUS: Les guerres commerciales dénommées autodestructrices, nuisibles à toutes les personnes impliquées

De plus, la Chine a déposé une plainte supplémentaire auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), contre la décision des États-Unis d’Amérique d’imposer des droits de douane de 200 milliards de dollars, sur les produits chinois dans le cadre de l’enquête en vertu de l’article 301.

Réagissant à l’annonce par les Etats-Unis d’Amérique de tarifs supplémentaires, un porte-parole du MOC a déclaré mardi: « Nous regrettons profondément cette décision ».

« La Chine sera obligée de prendre des contre-mesures synchrones pour sauvegarder nos droits et intérêts légitimes ainsi que l’ordre de libre-échange mondial », a ajouté le porte-parole.

A LIRE AUSSI: Les risques liés aux échanges commerciaux mettent en lumière la nécessité de stratégies efficaces

Les tarifs supplémentaires des États-Unis d’Amérique ont entraîné de nouvelles incertitudes pour les consultations bilatérales, a indiqué le porte-parole.

« [Nous] espérons que les Etats-Unis d’Amérique reconnaissent les conséquences potentiellement néfastes d’une telle action et rectifient en temps opportun la situation avec des moyens convaincants », a déclaré le porte-parole.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY


Les tarifs nouvellement annoncés contre la Chine sont confrontés à une réaction violente

WASHINGTON – L’imposition par les Etats-Unis d’Amérique de droits de douane supplémentaires de 200 milliards de dollars sur les produits chinois a été vivement critiquée, les chefs d’entreprise et les experts du commerce se sont opposés au mouvement d’escalade.

Dans un communiqué publié lundi, le président et chef de la direction de la Chambre de commerce des États-Unis d’Amérique, Thomas Donohue, a qualifié les droits de douane d’anti-croissance.

« L’économie des Etats-Unis d’Amérique utilise des politiques favorables à la croissance, mais ce ne sont pas les droits de douane de 200 milliards de dollars des USA sur les produits chinois », a-t-il déclaré.

Donohue a fait référence à une audience de six jours en août où plus de 300 entreprises et les organisations professionnelles des Etats-Unis d’Amérique ont plaidé  que les responsables commerciaux des Etats-Unis d’Amérique doivent annuler les tarifs supplémentaires sur les produits chinois, utilisant des statistiques et des accessoires pour montrer que le raisonnement derrière de telles mesures était mal fondé.

LIRE PLUS: La Chine imposera des tarifs supplémentaires sur les produits des Etats-Uniens d’Amérique d’une valeur de 60 milliards de dollars des USA

« La décision d’aujourd’hui montre clairement que l’administration n’a pas tenu compte des nombreuses mises en garde des consommateurs et des entreprises états-uniennes d’Amérique concernant la hausse des coûts et la perte d’emplois sur Main Street, dans les usines et les fermes du pays », a déclaré Donohue.

Il a déploré que le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique ait fermé les yeux sur l’opposition écrasante des entreprises.

Hun Quach, vice-présidente de l’association Retail Industry Leaders Association, qui a comparu à plusieurs reprises devant les responsables commerciaux pour contester les tarifs, a déclaré dans un communiqué que son organisation était « extrêmement découragée par l’annonce de l’administration de percevoir des droits de douane sur des millions de produits que les consommateurs des Etats-Unis d’Amérique achètent chaque jour ».

« Les tarifs sont une taxe sur les familles des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré Quach. « Les consommateurs – pas la Chine – supporteront le gros de ces tarifs et les agriculteurs et les éleveurs des Etats-Unis d’Amérique verront les effets néfastes des représailles s’aggraver. » Quach a également exprimé son inquiétude quant au fait que des tarifs supplémentaires imposés avant la saison des achats traditionnels imposeront un fardeau supplémentaire aux consommateurs aux États-Unis d’Amérique.

Dean Garfield, le PDG de Information Technology Industry Council, a déclaré dans un communiqué que les tarifs supplémentaires étaient « imprudents ».

A LIRE AUSSI: Une guerre commerciale ne profitera pas aux Etats-Unis d’Amérique

« La décision du président (Donald) Trump d’imposer un montant supplémentaire de 200 milliards de dollars (en biens) est imprudente et créera un préjudice durable pour les communautés à travers le pays », a-t-il déclaré.

« S’ils sont mis en œuvre, ces tarifs auront des effets à court et à long terme sur les Etats-Unis d’Amérique – allant de l’augmentation des prix à la caisse à la diminution du leadership sur les technologies émergentes qui façonneront notre avenir. »

Gary Shapiro, représentant la Consumer Technology Association, a mis en doute la légalité des nouveaux tarifs annoncés.

« Les tarifs de représailles d’aujourd’hui ne constituent pas une politique commerciale efficace et peuvent violer la loi des Etats-Unis d’Amérique. Le Congrès n’a pas donné de chèque en blanc au président ou au représentant au commerce extérieur des Etats-Unis d’Amérique (USTR) pour poursuivre une guerre commerciale. Ces nouveaux tarifs de représailles vont à l’encontre des dispositions soigneusement adaptées du Trade Act de 1974, qui exige que toute action entre dans le cadre de l’enquête en vertu de l’article 301″, a déclaré Shapiro dans un communiqué.

Adam Posen, expert du commerce et président du Peterson Institute for International Economics, a déclaré lundi lors d’un forum que la stratégie tarifaire est vouée à l’échec, comme elle ne résoudra pas les différends commerciaux, mais étouffera la compétitivité des États-Unis d’Amérique et affaiblira le pouvoir de consommation de la classe ouvrière des Etats-Unis d’Amérique.

Jacob Lew, ancien secrétaire américain au Trésor, a déclaré lors du même forum que la voie à suivre par Washington consistait en un engagement constructif avec Pékin pour rechercher un consensus et atténuer les différences.

Le fait de frapper les tarifs contre la Chine ne fera qu’aggraver les choses, a-t-il ajouté.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :