A la Une

Trump a autorisé des cyber-opérations offensives, selon le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis d’Amérique

© AP Photo / Pablo Martinez Monsivais

Le piratage et l’espionnage des organismes tel que la NSA ne suffisent plus aux Etats-Unis d’Amérique, ils passent à la vitesse supérieure avec une stratégie globale

WASHINGTON – Le président Donald Trump a signé jeudi la première cybersécurité nationale des Etats-Unis d’Amérique en quinze ans, a déclaré aux journalistes John Bolton, conseiller à la Maison Blanche.

« Aujourd’hui, le président a signé une stratégie cybernétique nationale, la première stratégie cybernétique complète en 15 ans », a déclaré M. Bolton lors d’une conférence téléphonique. « La stratégie prend effet aujourd’hui. »

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale, a déclaré que la stratégie de cybersécurité des Etats-Unis d’Amérique lancée récemment appelait une réponse offensive contre toute nation qui cible les Etats-Unis d’Amérique.

« Pour toute nation prenant des cyber-activités contre les Etats-Unis d’Amérique, ils devraient s’attendre à… nous réagirons de manière offensive et défensive », a déclaré Bolton lors d’une conférence téléphonique.

Le conseiller à la sécurité nationale a souligné que les États-Unis d’Amérique ne sont pas aussi limités dans le lancement d’opérations de piratage offensives que sous le précédent gouvernement, expliquant que les agences fédérales des Etats-Unis d’Amérique suivraient les nouvelles directives de sécurité dans le cadre de la nouvelle stratégie de cybersécurité.

LIRE PLUS: Bolton: « Enfer avec le droit international! »

Bolton a déclaré que Trump plus tôt dans la journée a signé une nouvelle stratégie informatique des Etats-Unis d’Amérique qui est entrée en vigueur immédiatement.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


Trump autorise la réponse aux cyberattaques avec des opérations offensives

Le président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump.Youri Gripas / Reuters

Le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis d’Amérique, John Bolton, a annoncé que le président avait signé le plan pour la stratégie nationale dans le cyberespace.

La nouvelle stratégie des Etats-Unis d’Amérique dans le cyber-environnement, signé jeudi par Donald Trump, autorise officiellement le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à mener des cyberattaques offensives, a annoncé le conseiller des Etats-Unis d’Amérique à la sécurité nationale, John Bolton.

« Nous allons faire beaucoup de choses de manière offensive et je pense que nos adversaires doivent le savoir », a déclaré Bolton aux journalistes lors d’une conférence de presse.

Ce document est le premier du genre depuis 15 ans et a été « entièrement structuré ». Il propose des lignes directrices et des conseils aux agences classées et aux différents principes, tels que le maintien de la paix par la force.

Selon Bolton, ce document aidera les autorités à « veiller à ce que [Internet] soit sûr et reste un moteur de la croissance des Etats-Unis d’Amérique », car les organismes compétents seront désormais en mesure «d’identifier, contrer, démanteler, dégrader et dissuader des actions dans l’espace cybernétique qui déstabilisent et sont contraires aux intérêts nationaux», cite ses mots The Washington Examiner.

Le conseiller à la sécurité nationale a souligné que les citoyens d’autres pays n’avaient pas à craindre d’éventuelles cyberattaques offensives provenant des Etats-Unis d’Amérique à moins qu’ils ne soient impliqués dans des actions criminelles contre les États-Unis d’Amérique et ceux qui devraient s’inquiéter « sont ceux qui ont commis ou se préparent à commettre des actes hostiles contre nous dans le cyberespace, qu’ils soient des États étrangers, des organisations terroristes, des organisations criminelles ou autres. »

Comme exemples de dangers potentiels pour la sécurité nationale dont les Etats-Unis d’Amérique doivet se protéger, Bolton a mentionné les récentes cyber-attaques avec les virus WannaCry et NotPetya et une cyber-attaque contre le gouvernement d’Atlanta dans laquelle les « hackers » ont demandé un sauvetage en bitcoin.

Bolton a également précisé que toutes les réponses du gouvernement en cas de cyberattaques ne seraient pas dans le cyberespace, suggérant qu’en plus des cyberattaques offensives, les autorités disposent d’autres outils législatifs, tels que des sanctions ou une intervention militaire.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :