A la Une

La République populaire de Chine est-elle un des États des Etats-Unis d’Amérique ? Les technologies militaires russes font trembler l’industrie militaire des USA

La Chine annule la visite de son officier supérieur de la marine aux Etats-Unis d’Amérique au sujet des sanctions radicales imposées par Trump

La Chine a annulé la visite de son commandant de la marine aux Etats-Unis d’Amérique, en réponse aux sanctions imposées par Washington contre Pékin pour sa coopération militaire avec la Russie, a déclaré le ministère chinois de la Défense.

Jeudi, le Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique a imposé des sanctions à l’agence d’acquisition de matériel de défense de Pékin, le Département du développement de l’équipement (EED), pour ses «transactions significatives» avec l’exportateur russe Rosoboronexport. Les restrictions ont été déclenchées par deux importants accords d’armement entre Pékin et Moscou – un accord en 2017 portant sur 10 avions de combat Su-35 et un accord de 2018 sur la fourniture de systèmes de défense aérienne S-400.

« La partie chinoise a pris la décision de rappeler immédiatement le chef de l’Armée de libération du peuple, Shen Jinlong, qui participait au 23ème symposium international Seapower et prévoyait de faire une visite aux Etats-Unis d’Amérique », a déclaré le ministère dans un communiqué cité par Ria Novosti.

Samedi également, le ministère chinois des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Pékin pour lui présenter des «protestations sévères» et protester contre les sanctions de Washington.

« L’approche des Etats-Unis d’Amérique est une violation flagrante des normes fondamentales des relations internationales, une manifestation complète de l’hégémonie et une grave violation des relations entre les deux pays et leurs deux armées », a déclaré le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Wu Qian sur son compte officiel Wechat.

L’EED chinois a été ajouté à la liste noire avec 33 fonctionnaires et entités russes de défense et de renseignement. Moscou a qualifié cette mesure de tentative de «retirer des marchés le principal concurrent des producteurs des Etats-Unis d’Amérique», car les armes fabriquées en Russie sont souvent «hyper-compétitives».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT


Les forces des Etats-Unis d’Amérique en Syrie aident à évacuer les terroristes de Daech de Deir Ez-Zor – Rapports

© Sputnik / Mikhail Alaeddin

Une intervention des forces dirigées par les Etats-Unis d’Amérique aurait permis à un certain nombre de terroristes de haut rang d’échapper à la justice aux mains des troupes syriennes.

La coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique en Syrie a récemment aidé à évacuer plusieurs dirigeants de Daech de Deir ez-Zor, a rapporté l’agence de presse arabe syrienne (SANA), citant des sources locales.

Selon SANA, les forces de la coalition ont effectué «une opération d’atterrissage aérien» dans la banlieue d’Al-Marashida afin de transporter des dirigeants terroristes vers une destination inconnue.

Le 8 septembre, deux avions F-15 des Etats-Unis d’Amérique ont également effectué des frappes dans la province de Deir ez-Zor en utilisant des munitions au phosphore interdites.

Au début du mois de juillet, un avion de la coalition dirigé par les États-Unis d’Amérique a attaqué deux colonies à Deir ez-Zor, tuant plus de 30 civils et des dizaines de blessés, tandis qu’un autre groupe de civils a fui la ville d’al-Sousa située dans la partie sud-est de la province.

En juin, la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique aurait frappé les positions des forces armées syriennes dans le quartier Al Bukamal de Deir ez-Zor, tuant plusieurs militaires syriens et en blessant d’autres.

Les États-Unis d’Amérique et un certain nombre de ses alliés ont lancé leur campagne contre Daech en Syrie en 2014, qui opère dans le pays sans aucune permission de Damas [et sans avoir obtenu de résultat sur le terrain. MIRASTNEWS].

*Daesh (également connu sous le nom d’ISIS / ISIL / IS) est un groupe terroriste interdit en Russie

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


Les gouvernements occidentaux qui ont contribué au carnage en Syrie doivent suivre le cours de Idlib – analyse

Les gouvernements occidentaux qui assument la responsabilité partielle du carnage qui a duré sept ans en Syrie peuvent commencer à se racheter en prenant la bonne décision sur Idlib, a écrit le Guardian.

La Russie et la Turquie ont convenu la semaine dernière que la Turquie utiliserait son contrôle d’une partie de la province d’Idlib tenue par les rebelles pour désarmer les extrémistes djihadistes. L’accord intervient à la suite du vœu du président syrien Bachar al-Assad de reprendre chaque pouce de la Syrie, y compris Idlib, considéré comme le dernier bastion des forces de l’opposition.

Il reste à savoir si l’accord de Sotchi de lundi sera appliqué, a déclaré le Guardian, notant que les promesses antérieures de la Turquie de s’attaquer aux extrémistes ne signifiaient rien.

«La Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis d’Amérique, ainsi que les monarchies arabes du Golfe, ont été étroitement associés à la guerre civile syrienne depuis le soulèvement contre Assad, militarisé en 2012. Ils ont aidé et financé des groupes rebelles, notamment des extrémistes djihadistes. L’appel au cessez-le-feu est un moyen d’aider les rebelles plutôt que les civils qu’ils dirigent, souvent de manière brutale», a déclaré le Guardian, soulignant qu’il existe un meilleur moyen de protéger les 2 millions de civils bloqués à Idlib.

Soulignant que le gouvernement syrien devrait annoncer «haut et fort» qu’une amnistie sera accordée à tous les rebelles d’Idlib, à condition qu’ils ne fassent pas partie de l’Etat islamique ou du HTS, l’article indiquera qu’il sera difficile pour beaucoup de Syriens d’admettre que la révolution anti-Assad a échoué.

Nier la réalité, quelle qu’elle soit, ne fait que condamner la Syrie à plusieurs mois de souffrance.

Il sera tout aussi difficile pour les gouvernements occidentaux d’accepter qu’Assad ait gagné, a ajouté l’article du Guardian, en plus d’accepter que l’intervention russe ait contribué à mettre fin à la guerre.

Toutefois, c’est le seul moyen par lequel les gouvernements occidentaux peuvent commencer à réparer leur rôle dans la guerre en Syrie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Ahval

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :