A la Une

L’attaque israélienne qui a conduit à la tragédie de l’Il-20 était une réaction à la trêve d’Idlib – Analyste

© AP Photo / Ariel Schalit, file

La destruction d’un avion russe de reconnaissance Il-20 avec 15 aviateurs à bord a suscité des questions sur les relations de Moscou avec la Syrie et Israël. S’adressant à Sputnik, Ali Ben Masoud al Mashani, observateur des affaires du Moyen-Orient, s’est dit convaincu que, quoi qu’il en soit, la coopération antiterroriste russo-syrienne se poursuivrait.

S’adressant à Sputnik à propos de l’Il-20 perdu, détruit par les défenses aériennes syriennes au-dessus de la Méditerranée, alors que l’armée syrienne tentait de repousser une attaque israélienne lundi, al-Mashani a déclaré qu’il était important de garder à l’esprit que « cette tragédie s’est produite à la suite de l’attaque [israélienne] contre la Syrie. L’espace aérien syrien a été violé », a-t-il déclaré.

En ce moment, l’analyste omanais de la sécurité a noté: « il est nécessaire de condamner pleinement les actions de tous les participants à cette opération. Oui, le système de défense aérienne syrien a également commis une erreur, mais il a été provoqué par des avions militaires israéliens. »

Al-Mashani a catégoriquement exclu la possibilité d’un ralentissement de la coopération entre Moscou et Damas. « Les deux parties savent que l’agression israélienne était une réponse aux accords de Sotchi entre Moscou et Ankara sur Idlib », a-t-il déclaré, faisant référence à un projet de zone démilitarisée dans la province syrienne contrôlée par les militants d’ici le mois prochain.

Moscou doit encore décider de l’avenir des relations russo-israéliennes après la destruction de son avion de reconnaissance Il-20 ELINT, imputé à l’armée israélienne par le ministère russe de la Défense. Plus tôt, le président syrien Bashar al-Assad a exprimé ses condoléances pour la tragédie et a déclaré qu’il espérait que l’incident n’empêcherait pas la lutte conjointe russo-syrienne contre le terrorisme, tout en mettant en cause « l’arrogance et la violence insouciante » dont Israël a fait preuve à propos de cet incident.

Le Il-20 a été perdu au-dessus de la mer Méditerranée le 17 septembre après avoir été touché par un missile sol-air syrien S-200, alors qu’il revenait sur la base aérienne de Hmeymim en pleine frappe aérienne israélienne contre des cibles syriennes à Lattaquié, Tartous et Homs. Le ministère russe de la Défense a accusé l’armée de l’air israélienne de créer une situation dangereuse en utilisant l’avion russe comme bouclier contre les défenses aériennes syriennes, et s’est plaint de ne pas avoir eu suffisamment de temps pour manœuvrer l’avion pour le le mettre en sécurité.

Le ministère israélien de la Défense a exprimé ses condoléances pour la perte de l’avion russe, mais continue de soutenir que l’armée syrienne était responsable de l’incident. [Si elle était si innocente que ça comme elle veut le faire croire aux russes, l’Armée israélienne si futée, n’avait-elle pas repéré cet avion russe dans les parages de son champ d’action ? Pourquoi n’a-t-elle pas différé les instants de sa violation de l’espace syrien en permettant à l’avion russe de quitter le champ de l’attaque, sachant que les antimissiles ne sont pas capables de choisir les cibles amies ou ennemies dans l’espace ? JDDM. MIRASTNEWS].

Une délégation israélienne menée par le commandant de l’armée de l’air, le major-général Amikam Norkin, s’est rendue jeudi à Moscou pour informer les responsables russes de la version israélienne des événements. Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré qu’Israël n’avait pas l’intention de mettre un terme à ses opérations en Syrie contre le Hezbollah et ce qu’il prétend être une présence militaire iranienne.

Les opinions exprimées par Ali ben Masoud al-Mashani sont celles de l’orateur et ne reflètent pas nécessairement celles de Sputnik.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News



Le chef de l’Intel s’est vanté de la mise au point de la «précision» de l’IAF juste avant que l’Il-20 soit abattu– Rapports

© REUTERS / Sergey Pivovarov

Tel-Aviv a ordonné au commandant de l’armée de l’air israélienne de poursuivre ses discussions avec ses homologues russes sur la destruction de l’avion de reconnaissance russe Il-20 au-dessus de la Syrie. Le ministère israélien de la Défense soutient que la Syrie est responsable de la destruction de l’avion, qui a eu lieu lors d’un raid aérien israélien sur des cibles syriennes à Lattaquié.

Dans une interview avec Haaretz prise peu avant la destruction du Il-20 russe mais publiée vendredi, le chef des services de renseignement de l’armée de l’air israélienne, le Brigadier général Uri Oron s’est vanté que si la présence russe en Syrie était un « défi » pour l’IAF, cela ne limitait pas ses activités.

« La présence russe limite-t-elle l’activité de l’IAF? Elle nous met au défi. Nous devons être très précis. Mais cela ne signifie pas que l’IAF ne vole que dans le ciel israélien », a déclaré Oron.

« L’arrivée des Russes en Syrie a été l’une des choses les plus fortes pour façonner la réalité dans la région ces dernières années », a noté Oron avant l’intervention russe, « tout le monde était certain que l’EIIL était sur le point de renverser Damas. » [Grâce à l’aide immense fournie par les puissances étrangères. JDDM. MIRASTNEWS].

Oron a exprimé sa confiance dans la capacité de son agence à obtenir et à transmettre des renseignements précis à l’IAF pour lui permettre de « causer des dommages précis sans dommage collatéral majeur », l’accent étant actuellement mis sur la présence présumée iranienne en Syrie.

Juste avant que l’armée russe ne soit introduite en Syrie pour combattre Daech et d’autres extrémistes à la fin du mois de septembre 2015, Moscou et Tel-Aviv ont mis au point un mécanisme pour coordonner leurs actions militaires afin « d’éviter les malentendus« . Cela incluait l’exigence qu’Israël prévienne la Russie de ses attaques en Syrie et évite de survoler ou de bombarder près des cibles où des forces russes étaient présentes. Dans le cas de l’IL-20 perdu, le ministère russe de la Défense a indiqué qu’il n’avait pas été donné suffisamment de temps pour mettre son avion hors de danger.

L’armée russe a perdu contact avec son avion de reconnaissance IL-20 ELINT avec 15 aviateurs à bord au-dessus de la mer Méditerranée le 17 septembre, l’avion ayant rapidement été abattu par un missile sol-air syrien S-200 lors de son retour à la base aérienne de Hmeymim. Les défenses aériennes syriennes ont été activées en réponse aux frappes aériennes israéliennes en Lattaquié, Tartous et Homs.

[Un des objectifs visés par les autorités israéliennes était également par cette action de décourager les forces russes de poursuivre la lutte contre les terroristes et de mettre en péril la coopération militaire de la Russie avec la Syrie. JDDM. MIRASTNEWS].

Le ministère russe de la Défense a accusé l’IAF d’avoir créé une situation dangereuse en utilisant l’avion comme bouclier contre les défenses aériennes syriennes. Le ministère israélien de la Défense a exprimé ses condoléances pour l’avion russe perdu, mais a insisté sur le fait que les F-16 impliqués dans les frappes étaient déjà de retour dans l’espace aérien israélien lorsque l’avion a été détruit.

*Aka Daesh, un groupe terroriste interdit en Russie et dans de nombreux autres pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


Tahrir Al-Sham envoie des cargaisons de produits chimiques aux terroristes de l’EIIL dans le nord de la Syrie

Le groupe terroriste Tahrir al-Sham Hay’at (Conseil de libération du Levant ou Front Al-Nusra) a envoyé une cargaison de gaz toxique à l’EIIL dans le nord de Hama et Lattakié, ont rapporté samedi des sources bien informées.

Le site en langue arabe de l’agence de presse russe Sputnik a cité la source selon laquelle Tahrir al-Sham a envoyé six cargaisons de Sarin et de gaz chloré aux terroristes d’EIIL et d’Ansar al-Towhid récemment déployés dans le nord de Hama et au nord-est de  Lattakié.

Il a ajouté que la plupart des régions où l’EIIL a déployé des forces à Hama et à Lattakié font partie des régions où les militants devraient être désarmés sur la base de l’accord de Sotchi.

Sputnik arabe a poursuivi en disant que le sort de trois autres cargaisons de produits chimiques est inconnu après qu’un certain nombre de membres de l’organisation des Casques blancs pro-militants ont été tués et ne pouvaient pas remettre les produits chimiques au groupe receveur dans une zone située entre le nord-est d’Idlib et la province d’Alep.

D’autres sources d’information ont récemment déclaré que les membres asiatiques de l’EIIL avaient fusionné à Tahrir al-Sham et avaient déployé des forces dans des régions contrôlées par le Parti islamique al-Turkistanais dans l’ouest et le sud-ouest d’Idlib.

Un média arabe a indiqué plus tôt ce mois-ci que l’Organisation des Casques blancs pro-militants, dirigée par ses partisans étrangers, envisageait de transférer des matières toxiques à de nouveaux endroits dans la province de Hama alors que des groupes terroristes tentaient de lancer une attaque chimique.

La chaîne de télévision en langue arabe al-Mayadeen a cité une source bien informée à Jisr al-Shughour selon laquelle les Casques blancs envisageaient de transférer un grand volume de matériaux toxiques à Qala al-Maziq et Kafr Naboudeh dans le nord de Hama, comme demandé par leurs bailleurs de fonds étrangers.

Il a poursuivi en disant que les terroristes et les Casques blancs envisageaient de réaliser une vidéo de dix minutes sur une attaque chimique factice afin d’envoyer deux exemplaires de la vidéo aux Nations Unies, ajoutant qu’une réunion qui devait se tenir sur la publication de la vidéo de la fausse attaque chimique a été reportée.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Fars News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :