A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique menacent sérieusement le système de libre-échange multilatéral – Chine

© AP Photo / Andy Wong, File

Les États-Unis d’Amérique et la Chine ont imposé de nouveaux droits de douane sur leurs produits lundi, les deux plus grandes économies du monde ne montrant aucun signe de recul face à un différend commercial croissant qui a déstabilisé les marchés financiers mondiaux.

Le conseil d’État chinois a publié un livre blanc sur ses différends commerciaux bilatéraux en cours avec les Etats-Uni d’Amérique à 13 heures heure locale (05h00 GMT), a rapporté l’agence de presse Xinhua.

«Les Etats-Unis d’Amérique ont commencé sans vergogne à prêcher l’unilatéralisme, le protectionnisme et l’hégémonie économique, et ont commencé à lancer de fausses accusations contre de nombreux pays et régions, notamment la Chine, en intimidant d’autres Etats par des mesures économiques telles que l’imposition de droits et en entreprenant des tentatives pour imposer ses propres intérêts à Pékin en exerçant une pression extrêmement forte», indique le document.

Washington a imposé des droits de douane sur les produits chinois d’une valeur de 200 milliards de dollars et Pékin a réagi en imposant des droits de rétorsion sur les importations des Etats-Unis d’Amérique de 60 milliards de dollars.

«En conséquence, les tensions commerciales et économiques entre les deux parties se sont intensifiées en peu de temps, ce qui a sérieusement compromis les relations commerciales et économiques qui se sont développées au fil des ans grâce au travail conjoint des gouvernements et des peuples des deux pays. Cela a créé une grave menace pour le système commercial multilatéral et les principes du libre-échange», a déclaré le livre blanc de Pékin.

Samedi, Pékin a décidé de se retirer des négociations commerciales avec Washington, suite aux récentes sanctions imposées par les Etats-Unis d’Amérique au ministère chinois de la Défense et à l’exportateur russe Rosoboronexport pour des achats d’avions russes et de missiles S-400.

LIRE PLUS: La Chine convoque l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au sujet des sanctions pour coopération avec la Russie – Rapports

La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis d’Amérique a commencé le 6 juillet, lorsque les droits de douane réciproques entre ces États sont entrés en vigueur.

Les États-Unis d’Amérique ont imposé un droit de 25% sur les importations de 818 articles en provenance de Chine, qui représentent 34 milliards de dollars par an en exportations vers les États-Unis d’Amérique.

En guise de contre-mesure, la Chine a imposé un droit de 25% sur un volume égal d’importations des Etats-Unis d’Amérique le même jour.

En août, les États-Unis d’Amérique ont imposé un droit de 25% sur 16 milliards de dollars de marchandises chinoises. Immédiatement après, Pékin a introduit des mesures similaires.

Le mécontentement des Etats-Unis d’Amérique est causé par le déséquilibre commercial entre les deux pays; selon Washington, les États-Unis d’Amérique ont importé 500 milliards de dollars de produits chinois l’année dernière, contre 130 milliards de dollars d’exportations vers le pays.

EN SAVOIR PLUS: mossinguej@yahoo.fr

 

[Ce déséquilibre existe parce que les Etats-Unis d’Amérique ne veulent pas exporter vers la Chine un certain nombre de produits jugés hautement stratégiques, en raison d’une forte incorporation technologique. Or la vente de ces produits à la Chine aurait pu permettre l’instauration de l’équilibre de la balance commerciale entre les deux pays, mais au lieu de cela, les Etats-Unis d’Amérique ont préféré la manière forte, comptant gagner des guerres de tous genres initiées pour tenter de capter des marchés en interne et en externe et de s’emparer des ressources naturelles et richesses d’autres pays. MIRASTNEWS].

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


Les Etats-Unis d’Amérique utilisent de fausses accusations sur le commerce pour «intimider» les pays – Chine

FILE PHOTO / Reuters

Pékin a riposté à l’administration Trump après l’entrée en vigueur de nouvelles hausses d’impôts des Etats-Unis d’Amérique, les accusant de «faire de fausses accusations» et de s’être livrés à des actes d’intimidation économique contre d’autres pays.

La Chine a publié un nouveau livre blanc lundi. L’une des six parties du document dénonçait le président dses Etats-Unis d’Amérique Donald Trump pour «pratiques de harcèlement commercial», selon Xinhua.

Il a également déclaré que Washington exerçait une «pression extrême» sur Pékin pour faire avancer ses propres intérêts, tout en poursuivant «l’hégémonie économique».

Les États-Unis d’Amérique «font de fausses accusations contre de nombreux pays et régions, en particulier la Chine, en intimidant d’autres pays par des mesures économiques telles que l’imposition de tarifs douaniers».

Lundi soir, la décision des États-Unis d’Amérique de porter une valeur de 200 milliards de dollars de marchandises chinoises avec un droit d’importation de 10% est officiellement entrée en vigueur. La taxe doit être portée à 25% à la fin de l’année. Pékin n’a pas hésité non plus à riposter à l’introduction de taxes sur les produits des Etats-Unis d’Amérique d’une valeur de 60 milliards de dollars.

En outre, Pékin aurait annulé les pourparlers prévus avec Washington, qui visaient à désamorcer les tensions commerciales.

Les entreprises des Etats-Unis d’Amérique ont également exprimé leurs inquiétudes quant aux possibles dommages causés par les nouveaux tarifs et les conséquences potentielles de la guerre commerciale. Trump, cependant, a doublé ses menaces, avertissant que Pékin pourrait faire face à une autre série de mesures punitives si elle devait exercer des représailles contre Washington.

Alors que la guerre commerciale prend de l’ampleur, le diplomate en chef des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo a tenté de rejeter les craintes des entreprises, affirmant que les Etats-Unis d’Amérique étaient «déterminés à gagner». Il a juré de ne pas laisser le problème jusqu’à ce que les Américains «obtiennent ce qu’ils méritent».

La bagarre commerciale mise à part, la Chine et les États-Unis d’Amérique se sont récemment écornés sur les accords d’armements avec la Russie. La semaine dernière, l’administration Trump a imposé des sanctions au Département du développement de l’équipement, principal organisme chinois d’acquisition d’armes, pour avoir acheté le système de défense aérienne russe S-400 et les chasseurs Su-35. Cette décision a déclenché une réaction furieuse de la part des autorités chinoises, les militaires qualifiant cette décision de «manifestation d’hégémonie». La Russie a également répliqué que les sanctions n’étaient qu’une tentative de retirer le principal concurrent des Etats-Unis d’Amérique du marché des armes.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :