A la Une

Ministère de la Défense russe: Le F-16 israélien s’est caché derrière l’avion russe Il-20 pour éviter un missile syrien – Réaction de Washington

Le général Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, prend la parole lors de la conférence de presse du 24 septembre sur la destruction du Il-20 russe en Syrie © Ministère de la Défense

Ceci n’est que l’aboutissement des manœuvres se rapportant aux jeux des rôles entre alliés pour empêcher l’instauration de la paix en Syrie

Les données capturées par le système russe S-400 prouvent que les avions israéliens étaient responsables de la destruction de l’avion russe, a indiqué le ministère de la Défense, ajoutant que le missile syrien avait changé de cap peu avant de toucher l’Il-20.

Les données recueillies sur le système de défense aérienne S-400 déployé à la base aérienne russe de Khmeimim dans la province syrienne de Lattaquié ont révélé que le missile antiaérien syrien visait en fait un avion israélien F-16 avant a frappé l’avion russe. Ceci, ainsi que la position de tous les avions au moment de l’incident du 17 septembre, prouve qu’un avion israélien utilisait de facto le plus gros avion Il -20 comme couverture, a déclaré lundi à la presse le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konashenkov, lors d’une conférence de presse lundi.

Données radar du système de défense antiaérien russe S-400 montrant la position de 4 avions de combat israéliens F-16 (jaunes), du missile de défense aérienne syrien (rouge) et de l’avion russe Il-20 (vert) 17 septembre 2018 © Ministère de la défense

Les images radar révélées lors du briefing « montrent clairement la direction du vol du missile S-200 lancé par le système de défense aérienne syrien, ainsi que l’emplacement des avions russe et israéliens », a ajouté M. Konashenkov, ajoutant qu’il est tout à fait clair que le missile visait le jet israélien.

LIRE PLUS: «Nous ne nous sommes pas cachés derrière des avions»: Israël insiste pour que ses avions ne soient pas responsables d’avoir abattu l’Il-20 russe

Cependant, le missile a soudainement changé de cap et « s’est bloqué sur une cible avec une section de radar plus grande et une vitesse plus lente », ce qui était l’avion de reconnaissance russe qui devait atterrir. L’avion israélien, qui a effectivement utilisé l’Il-20 comme couverture de l’attaque, a également changé brusquement son altitude et la direction du vol, a déclaré Konashenkov.

Amichai Stein

@AmichaiStein1

:
Russian MOD: New Data shows Syrian anti-air missile was, in fact, targeting an Israeli F-16 jet before it abruptly altered its course and eventually hit the Russian aircraft: « An Israeli jet was de facto using the larger Il-20 as a cover »

L’aéronef israélien a ensuite continué à patrouiller au large de la côte syrienne, selon les données radar, réfutant les affirmations des forces de défense israéliennes selon lesquelles leurs avions étaient déjà rentrés dans l’espace aérien israélien au moment de l’incident.

«Les données d’aujourd’hui ne font pas que suggérer, mais prouvent que l’armée de l’air israélienne est entièrement responsable de la tragédie de l’avion russe Il-20», a déclaré le général major aux journalistes. Toutes les affirmations d’Israël concernant son implication présumée dans cette tragédie qui a coûté la vie à 15 militaires russes sont fausses, a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI: « Négligence criminelle » ou mépris des relations russo-israéliennes: le ministère de la défense détaille la chronologie

Plus tôt, le ministère de la Défense russe a présenté une chronologie minute par minute de la chute de l’Il-20. Il a déclaré que l’armée de l’air israélienne avait donné à la partie russe moins d’une minute d’avertissement avant son raid aérien, ne laissant pratiquement pas de temps pour des manœuvres de sécurité. De plus, les Israéliens ont mal informé les Russes sur l’emplacement de leurs cibles.

Israël a exprimé ses condoléances à la Russie à la suite de la tragédie mais a à plusieurs reprises nié toute responsabilité tout en accusant Damas. Dimanche, les forces de défense israéliennes ont déclaré que les avions israéliens «ne se sont cachés derrière aucun avion et que… les avions israéliens se trouvaient dans l’espace aérien israélien au moment de la chute de l’avion russe».

Après l’incident, la Russie a décidé de fournir un système de défense aérienne S-300 à l’armée syrienne.

Barak Ravid

@BarakRavid

The Israeli security cabinet to convene tomorrow morning for an update regarding the crisis with Russia. After the meeting Netanyahu will depart for UNGA

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié cette décision de mesure « adéquate » visant à « prévenir toute menace potentielle » dans la vie des militaires russes déployés en Syrie, lors d’un échange téléphonique avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

[Quel est l’objectif poursuivi par cette manœuvre israélienne ? C’est probablement de parvenir à brouiller la Russie de son allié syrien en instaurant la méfiance entre les deux pays. Israël pourra-t-il réussir à contourner les défenses aériennes des S-300 si elles sont mises en place? MIRASTNEWS].

Auteur: RT France

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT


Livraison de la S-300 en Syrie pour accroître les risques pour les forces de la coalition des Etats-Unis d’Amérique – Département d’État

Après avoir tenté d’interdire à l’Inde et la Chine l’achat des S-400 russes, voici comment les USA abordent la destruction de l’avion de reconnaissance russe et la mort de ses 15 aviateurs. La Russie va-t-elle écouter encore une fois le bruit de ces sirènes cacophoniques ?

© Photo : Russian Defence Ministry

WASHINGTON – La livraison par la Russie des systèmes de défense aérienne S-300 au gouvernement syrien augmentera le risque pour les forces de la coalition dirigées par les Etats-Unis d’Amérique en Syrie, a déclaré lundi à Sputnik un responsable du département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique.

« La livraison par la Russie de nouvelles défenses aériennes renforcées au régime d’Assad ne fera qu’accroître le risque d’escalade dans un environnement déjà dangereux et augmentera les risques pour les forces des Etats-Unis d’Amérique et leurs partenaires menant des opérations D-ISIS en Syrie », a déclaré le responsable du département d’Etat dans une interview pour Sputnik.

« Cela confirme également la protection continue du régime Assad par la Russie et la responsabilité ultime des actions du régime », a ajouté le responsable.

Le 17 septembre, un avion militaire russe Il-20 a été abattu par un système de défense aérienne syrien alors qu’il rentrait à la base aérienne de Hmeimim, à quelque 22 milles des côtes syriennes. Le ministère russe de la Défense a déclaré que les avions israéliens F-16 volant dans les environs ont utilisé l’avion russe comme bouclier contre les défenses aériennes syriennes. L’incident a coûté la vie à 15 militaires russes.

Le responsable du département d’Etat a rappelé que les systèmes antiaériens syriens avaient abattu l’avion russe.

« L’introduction de plus de défenses aériennes ne résout pas le problème des tirs de missiles non professionnels et aveugles de la Syrie, ou réduit le risque pour l’aviation régionale », a déclaré le responsable du département d’Etat. [La Russie devrait mettre à la disposition de la Syrie des instructeurs russes à côté des experts syriens pour manœuvrer les S-300 s’ils n’y sont pas déjà, afin de faire taire les mauvaises langues qui cogitent en distordant la réalité des faits. MIRASTNEWS].

En outre, l’officiel a déclaré que la mort de l’équipage aérien russe était « un incident malheureux ».

« Cela nous rappelle que les nombreux conflits qui se chevauchent dans la région ont besoin de résolutions permanentes, pacifiques et politiques, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies », a ajouté le responsable.

L’incident souligne « le danger d’escalade du théâtre d’opérations surpeuplé en Syrie » et que « l’Iran doit mettre fin à son transit provocateur de systèmes d’armes dangereuses à travers la Syrie qui constituent une menace pour la région », a ajouté le responsable.

Plus tôt lundi, le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigu, a annoncé des mesures visant à renforcer la sécurité des soldats russes en réponse à l’accident de l’appareil militaire russe Il-20, dont la Russie estime qu’Israël est responsable. Shoigu a expliqué que la Russie équiperait les postes de commandement des forces aériennes syriennes de systèmes de contrôle automatique, auparavant réservés à la Russie, de la navigation par satellite, des radars embarqués et des systèmes de communication de l’aviation de combat attaquant des cibles syriennes et, surtout, fournissant des systèmes de défense aérienne S-300 à la Syrie.

[Cette disposition si elle est appliquée de façon stricte, contribuera à mettre fin à la guerre en Syrie et écourtera sa durée. MIRASTNEWS].

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :