A la Une

Le président de l’Equateur appelle à une action continentale pour la crise vénézuélienne – Maduro souhaite rencontrer Trump

QUITO – Le président équatorien Lenin Moreno a appelé à une action continentale pour trouver une solution à la crise vénézuélienne.

« Nous ne voulons pas que nos pays restent seuls dans les déclarations diplomatiques, nous voulons une action continentale pour trouver une solution structurelle aux problèmes des frères vénézuéliens », a déclaré M. Moreno à New York lors de son discours à la 73ème Assemblée des Nations Unies (ONU).

Le leader équatorien a exhorté le gouvernement vénézuélien et ses citoyens à résoudre leur crise par un « dialogue national, franc et inclusif ».

Moreno a également rappelé qu’il avait invité les pays de la région à assumer de manière pratique et intégrée la solidarité avec les migrants, les déplacés et les réfugiés vénézuéliens, tout en affirmant que personne ne migre de leur plein gré.

Selon des données officielles, en août, l’Équateur a enregistré le plus haut sommet de migrants vénézuéliens: entre 5 000 et 6 000 par jour, mais ce chiffre a diminué.

Selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la crise vénézuélienne a provoqué l’émigration de 2,6 millions de Vénézuéliens.

Lire Aussi: Migration vénézuélienne: une conséquence du harcèlement international

Dans son discours, Moreno a paraphrasé José Martí: « quand un peuple émigre, ses dirigeants sont finis » et a dit « il y a ceux qui se perpétuent au pouvoir et deviennent des gouvernements sombres, sinistres, avec des mafias corrompues ». [Il y a aussi ceux qui arrivent au pouvoir et sont corrompus par des puissances étrangères pour ruiner leurs pays et leurs peuples au profit de celles-ci, comme en Equateur, en Colombie, au Brésil ou en Argentine actuellement. JDDM. MIRASTNEWS].

Moreno a indiqué que l’Équateur avait alloué plus de 50 000 vaccins à des enfants et avait effectué des dizaines de bilans de santé auprès de plus d’un million de Vénézuéliens arrivés dans le pays.

[Sans l’intervention des puissances étrangères le processus politique se serait déroulé correctement dans ce pays, mais l’opposition a commencé à agir contre la nation bolivarienne dès les premiers jours de la prise de pouvoir de Hugo Chavez, ayant réalisé un coup d’Etat militaire avec la complicité des USA. En Equateur un président a cédé récemment le pouvoir pacifiquement à un autre, allié des Etats-Unis d’Amérique, qui lui cherche des poux dans la tête actuellement. JDDM. MIRASTNEWS].

Le président a révélé que des enfants vénézuéliens arrivent avec la rougeole, la diphtérie et la polio et que beaucoup de femmes enceintes vénézuéliennes qui arrivent en Équateur n’ont jamais été contrôlées. [La manipulation de la finance et de l’économie avec les pénuries de marchandises et d’argent a été réalisé par les membres de l’opposition dans l’espoir de faire chuter les autorités au pouvoir. Tout cela a été combiné avec les sanctions injustes imposées par les Etats-Unis d’Amérique. Certes il y a aussi la baisse du prix du pétrole et l’insuffisance de diversification de l’économie, mais les maux principal ont pour origine principale les nuisances internes et externes. JDDM. MIRASTNEWS].

Le chef d’État de l’Équateur a également demandé que le pacte mondial sur la migration, adopté en décembre au Maroc, ne reste pas lettre morte.

Lire Plus: Expert: rien n’encourage plus la xénophobie que l’irrégularité des migrants

En ce qui concerne les crises que connaissent le Venezuela et le Nicaragua, Moreno a déclaré que « l’Amérique latine a le grand défi de consolider sa démocratie » [faire attention avec ce mot et l’humanitaire que leurs parrains les USA usent, abusent et exploitent quand cela les arrangent pour en tirer un profit maximum], après que plusieurs pays eurent connu des gouvernements autoritaires, corrompus et populistes.

Traduction et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


Le leader vénézuélien remercie Trump pour ses nouvelles sanctions, affirmant qu’il a reçu une médaille

Nicolas Maduro a appelé les Etats-Unis d’Amérique à cesser d’être « lâches » tout en mentionnant les sanctions contre sa femme

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a remercié son homologue des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, pour avoir imposé plus de sanctions contre son pays.

« Je suis entouré de sanctions, merci Donald Trump. C’est comme si on me remettait une médaille », a déclaré Maduro à la télévision nationale.

Il a également fait de vives remarques à propos des sanctions états-uniennes d’Amérique contre son épouse Cilia Flores. « Je n’ai jamais rien vu de pareil. Attaque-moi, mais laisse Cilia tranquille, laisse la famille tranquille, ne sois pas lâche », a-t-il déclaré. « Son seul crime est d’être ma femme. Mais une fois qu’ils ne peuvent pas surmonter Maduro, ils attaquent Cilia mais ils ne pourront pas la surmonter non plus parce qu’elle est une femme forte. »

Plus tôt dans la journée, le département du Trésor des Etats-Unis d’Amérique a imposé des sanctions à l’épouse de Nicolas Maduro, Cilia Flores, au ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, au ministre des Communications et de l’Information Jorge Rodriguez et au vice-président exécutif Delcy Rodriguez.

Ces dernières années, le Venezuela a connu une crise socio-économique aiguë accompagnée d’une hausse des prix, de la pénurie de denrées alimentaires et de médicaments et de la dévaluation de la monnaie nationale. Les difficultés ont forcé de nombreux Vénézuéliens à fuir leur patrie. Selon les statistiques de l’ONU, environ 2,3 millions de personnes avaient fui le Venezuela en juin. Les gens vont principalement en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Brésil.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Le président vénézuélien Maduro dit être prêt à rencontrer Trump face à face

Le Président vénézuélien Nicolas Maduro / © Erhan Elaldi / Pool Photo via AP

Le dirigeant vénézuélien a également déclaré que les sanctions contre son pays étaient inutiles

MOSCOU, 26 septembre. / TASS /. Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré mardi qu’il était prêt à rencontrer son homologue des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump en personne.

« Je suis prêt à discuter avec le président des USA Donald Trump. J’aimerais que ce soit une rencontre en face-à-face entre Donald Trump et Nicolas Maduro », a-t-il déclaré dans une chaîne de télévision publique.

Le dirigeant vénézuélien a également déclaré que les sanctions contre son pays étaient inutiles.

« Non seulement les sanctions des Etats-Unis d’Amérique sont inutiles, elles sont aussi une récompense pour les révolutionnaires, car elles montrent que nous sommes courageux, que nous sommes sur le bon chemin, que nous n’avons pas été égarés », a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères du pays, Jorge Arreaza, a déclaré plus tard dans la journée que le président vénézuélien était prêt à se réunir dès mercredi.

« Si le président Donald Trump veut s’entretenir avec le président Nicolas Maduro, cela pourra être fait dès demain [mercredi] », a déclaré Mme Arreaza sur son Twitter, citée par le ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

Plus tôt dans la journée, le département du Trésor des Etats-Unis d’Amérique a imposé des sanctions à l’épouse de Nicolas Maduro, Cilia Flores, au ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, au ministre des Communications et de l’Information Jorge Rodriguez et au vice-président exécutif Delcy Rodriguez.

Ces dernières années, le Venezuela a connu une crise socio-économique aiguë accompagnée d’une hausse des prix, de la pénurie de denrées alimentaires et de médicaments et de la dévaluation de la monnaie nationale. Les difficultés ont forcé de nombreux Vénézuéliens à fuir leur patrie. Selon les statistiques de l’ONU, environ 2,3 millions de personnes avaient fui le Venezuela en juin. Les gens vont principalement en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Brésil.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :