A la Une

REGARDEZ les vedettes iraniennes rencontrent le porte-avions des Etats-Unis d’Amérique dans un point névralgique du pétrole

© AP Photo / Vahid Salemi

Il suffit d’une étincelle pour que tout s’enflamme

Les navires de patrouille appartenant au corps des gardiens de la révolution iraniens se sont rapprochés des Américains dans le détroit d’Ormuz, qui gère près d’un tiers du commerce pétrolier mondial. Cela se produit alors que les relations entre l’Iran et les États-Unis d’Amérique s’aggravent, notamment en raison des sanctions économiques paralysantes infligées à la République islamique par Trump au début de l’année.

Contacts proches de type hostile

La télévision iranienne a diffusé des images montrant une rencontre rapprochée entre des vedettes rapides des Gardiens de la Révolution et le porte-avions USS Theodore Roosevelt dans le détroit d’Hormuz.

Les images ont été tournées le 21 mars dans le détroit d’Ormuz, une voie navigable principale reliant les pays riches en pétrole du golfe Persique à l’océan ouvert, qui voit passer un tiers du pétrole mondial transporté par mer chaque année. Dans la vidéo, on peut voir des vedettes rapides des gardes révolutionnaires s’approcher du porte-avions des Etats-Unis d’Amérique, tandis que des marins iraniens avertissent les Américains de toute communication radio contre les menaces ou l’utilisation de la force « de quelque manière que ce soit ».

Press TV

@PressTV

Newly released footage shows ’s speedboats close encounter with the USS Theodore Roosevelt in the .

Chaleur croissante dans le golfe Persique

Les images ont été diffusées à une époque où les relations entre Washington et Téhéran étaient particulièrement tendues, l’économie iranienne subissant un déclin sous les sanctions des Etats-Unis d’Amérique liées à son activité nucléaire.

En mai, Donald Trump a sorti l’Amérique de l’accord nucléaire iranien historique entre Téhéran et les puissances mondiales, affirmant que l’accord « mal négocié » permettait à l’Iran d’atteindre le bord de la percée nucléaire.

Il a poursuivi les sanctions économiques paralysantes contre Téhéran et les entreprises faisant affaire avec lui, provoquant un retrait des investisseurs du marché iranien. Les sanctions pétrolières de Washington contre l’Iran, qui doivent reprendre le 4 novembre, ont déjà entraîné une forte baisse des exportations de pétrole iranien: selon Forbes, les ventes de brut du pays ont chuté de 62% depuis mai.

Cela a mis à rude épreuve la sécurité dans le golfe Persique. En juillet, l’Iran a averti qu’il fermerait le détroit d’Hormuz en raison de nouvelles sanctions des Etats-Unis d’Amérique.

La 5ème flotte des Etats-Unis d’Amérique, actuellement déployée dans le golfe Persique, a fait état de plusieurs affrontements avec les forces iraniennes au cours des dernières années. Dans l’un des derniers affrontements, un drone iranien non armé a survolé un porte-avions états-unien d’Amérique dans la nuit du 24 août 2017. Deux semaines plus tôt, le même type de drone s’est approché d’un avion de combat états-unien d’Amérique alors qu’il se préparait à atterrir sur un porte-avions, obligeant le pilote à changer de cap.

Le 25 juillet de l’année dernière, le navire de patrouille USS Thunderbolt a tiré des coups de semonce sur un bateau de patrouille iranien dans les eaux internationales parce qu’il se serait approché de navires états-uniens d’Amérique et aurait refusé de changer de cap.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :