A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique ont perdu leur crédibilité en s’engageant dans une guerre commerciale avec le monde – Erdogan

Le président turc Tayyip Erdogan © Umit Bektas / Reuters

Les Etats-Unis d’Amérique ont perdu leur crédibilité depuis que Donald Trump a déclenché une guerre commerciale mondiale, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan, critiquant Washington pour avoir sanctionné la Turquie et tenté d’isoler l’Iran.

« Les Etats-Unis d’Amérique se sont lancés dans une fausse voie de résolution des problèmes politiques non pas par le biais de négociations, mais par le biais du chantage et des menaces », a déclaré Erdogan au parlement turc lundi.

Il a déclaré que Washington avait «perdu sa crédibilité dans une guerre commerciale avec le monde» après que la Turquie, la Russie, la Chine, l’Iran et d’autres pays ont récemment été frappés par les sanctions des Etats-Unis d’Amérique.

Les Etats-Unis d’Amérique derrière la « tentative d’assassinat économique » contre la Turquie – Erdogan

Publié le 14 Sep 2018

© Murad Sezer / Reuters

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Washington de mener une guerre économique contre son pays. Prenant la parole devant son parti au pouvoir à Ankara vendredi, il a appelé à renforcer le rôle de la livre turque dans les colonies.

« Nous avons fait face à une attaque haineuse visant l’économie turque après qu’une série de déclarations négatives des Etats-Unis d’Amérique sur notre pays aient servi d’excuse », a déclaré Erdogan, qualifiant l’effondrement de la monnaie nationale de « tentative d’assassinat économique ».

Le gouvernement turc tente de stabiliser la lire, qui a plongé de plus de 40% par rapport au dollar états-unien d’Amérique cette année. Erdogan a déclaré que toutes les économies devraient être converties en lires et a appelé les Turcs à faire confiance à la monnaie nationale.

La monnaie turque s’est renforcée après que la banque centrale a relevé le taux directeur de 6,25 points à 24%. Erdogan a été un féroce opposant à l’augmentation des taux et certains investisseurs dans l’économie turque craignaient d’intervenir dans les affaires de la banque centrale. Erdogan a averti vendredi que sa patience avec les taux d’intérêt avait des limites.

Les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Turquie se sont détériorées depuis l’échec du coup d’Etat militaire contre Erdogan en 2016. Le président turc a accusé Washington de protéger les conspirateurs du coup d’Etat. Les Etats-Unis d’Amérique ont commencé à exercer une pression économique après l’arrestation du pasteur états-unien d’Amérique Andrew Brunson en Turquie, accusé par Ankara d’avoir aidé le coup d’Etat échoué.

Brunson, citoyen des Etats-Unis d’Amérique et résident turc depuis plus de deux décennies, a été arrêté en Turquie pour terrorisme et espionnage. Il est confronté à 35 ans de prison s’il est reconnu coupable. Une cour d’appel turque a rejeté la demande de Brunson en août.

Le leader turc a souligné la situation avec l’Iran, affirmant que les menaces de rétablissement des restrictions des Etats-Unis d’Amérique sur le pays après le retrait de Trump de l’accord nucléaire iranien historique en mai étaient «injustes».

«Il est absolument faux d’utiliser des sanctions lorsque tous les problèmes peuvent être facilement résolus grâce au suivi, effectué par les organisations internationales», a-t-il déclaré, ajoutant que les restrictions imposées à un État affectent tous ses voisins de la région. Il a appelé cette politique «inefficace».

« Il est primordial pour nous que l’Iran ne soit pas isolé des décisions politiques qui façonnent l’avenir de la région », a déclaré Erdogan.

Il a assuré aux députés que l’économie turque «est assez forte et ne veut pas succomber aux menaces et aux attaques» des Américains.

Washington ignore la «sensibilité» de la question syrienne à Ankara et «continue de coopérer avec les organisations terroristes», a déclaré le président, faisant référence aux milices kurdes, principales alliées des Etats-Unis d’Amérique dans la lutte contre l’Etat islamique. Ankara estime en particulier que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) est un groupe terroriste. Erdogan a déclaré que l’objectif de la Turquie était de «nettoyer» complètement le nord de l’Irak des groupes armés kurdes.

LIRE AUSSI: La Turquie continuera d’acheter du gaz iranien malgré les sanctions des Etats-Unis d’Amérique – Erdogan

Les relations entre les deux alliés de l’OTAN se sont détériorées ces dernières années suite à la prise en charge par Washington du religieux en exil Fethullah Gulen, accusé par Ankara d’être à l’origine d’un coup d’Etat manqué en 2016. L’arrestation du pasteur états-unien d’Amérique Andrew Brunson par la Turquie en relation avec ce soulèvement et le projet d’Erdogan d’acheter des systèmes de missiles S-400 russes n’a fait qu’ajouter du carburant sur le feu.

Le point faible est survenu en août lorsque l’administration Trump a imposé des droits de douane de 50% aux importations turques d’acier et d’aluminium et a mis sur liste noire les ministres de la justice et de l’intérieur pour violations des droits de l’homme liées à l’affaire Brunson. Les restrictions ont fait chuter la monnaie nationale turque, Ankara répondant en imposant ses propres tarifs sur 22 types de produits des Etats-Unis d’Amérique d’une valeur de plus de 533 millions de dollars.

« Nous lutterons résolument contre cette conscience perverse, qui essaie de nous imposer des sanctions, en la justifiant par une sorte de pasteur », a déclaré M. Erdogan.

LIRE PLUS: L’armement des Kurdes par les Etats-Unis d’Amérique en Syrie est une préoccupation majeure pour la Turquie – Erdogan

En dépit du langage fort utilisé, le président a ensuite exprimé l’espoir que «les dirigeants des Etats-Unis d’Amérique changeront tôt ou tard leur mauvaise attitude envers notre pays» et que les relations bilatérales se normaliseront.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :