A la Une

L’Iran pourrait utiliser la ligne de désescalade Russie-USA pour alerter sur les attaques en Syrie – CENTCOM

© AP Photo / Hassan Ammar

Avantage de l’effet de surprise : alertés, les Etats-Unis d’Amérique seraient tentés d’abattre ces missiles ou les drones furtifs ou encore avertir les personnes concernées

WASHINGTON – Les Etats-Unis d’Amérique exhortent l’Iran à utiliser la ligne de désescalade USA-Russie en cas de possibles frappes aériennes en Syrie, contrairement à une récente frappe iranienne, intervenue sans avertissement, a déclaré le commandant du commandement central des Etats-Unis d’Amérique Joseph Votel dans une presse briefing jeudi.

« Nous disposons d’un canal de communication professionnelle bien établi avec les Russes, qui a bien fonctionné et a permis la sécurité de nos forces respectives, car nous avons opéré dans cet espace aérien très complexe », a déclaré Votel à la presse. « Donc, je pense qu’il y a quelque chose de disponible que les [Iraniens] pourraient utiliser maintenant. »

LIRE PLUS: La vengeance balistique: REGARDER l’Iran élimine les chefs de file terroristes en Syrie

Cette déclaration concerne une opération menée lundi par le Corps des gardiens de la révolution islamique (IRGC), qui a tiré plusieurs missiles balistiques sur plusieurs cibles terroristes dans la région syrienne d’Abou Kamal, où se seraient trouvés les organisateurs de l’attaque terroriste d’Ahvaz, en Iran.

L’agence de presse Tasnim a rapporté que la frappe avait touché des cibles à quelques kilomètres des positions des troupes états-uniennes d’Amérique.

Selon le Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, Téhéran a envoyé à l’armée des Etats-Unis d’Amérique un « signal important » avec l’attaque.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


« Il est intéressant de voir comment Daesh et les forces des Etats-Unis d’Amérique sont si proches les unes des autres » – Prof

© AFP 2018/ DELIL SOULEIMAN

L’Iran a déclaré que l’attaque lancée lundi contre des missiles en Syrie avait tué 40 dirigeants de Daesh*. Selon les médias, sept drones et six missiles balistiques ont été utilisés lors de la frappe dans la région d’Abou Kamal, dans l’est de la Syrie. Téhéran a mené la frappe sur des terroristes présumés responsables d’un récent attentat terroriste commis dans la ville iranienne d’Ahvaz.

Sputnik a discuté de l’attaque de missiles iraniens en Syrie avec Foad Izadi, professeur de communication politique à l’Université de Téhéran.

Sputnik: Selon vous, quel succès a eu Téhéran dans cette démonstration de force en Syrie?

Foad Izadi: Je pense que le succès à long terme dépend fondamentalement de l’efficacité de ce système pour garantir que ces organisations terroristes ne se livreront pas à un terrorisme en Iran à l’avenir. L’Iran est un pays relativement sûr. Nous avons eu cet attentat terroriste à Ahvaz, il y a quelques années, il y avait eu un attentat terroriste à Téhéran, et puis à Téhéran. Cet attentat, il y a deux ans, était le premier attentat en 30 ans. Ainsi, au cours des deux dernières années, nous avons eu deux attaques terroristes à Téhéran, ce qui est en fait une meilleure situation par rapport à ce qui se passait à Paris et à Londres et dans d’autres capitales européennes. L’Iran est donc relativement à l’abri de ce type d’attaques et les Iraniens ne sont pas habitués au terrorisme. L’objectif du gouvernement, lors de ces lancements de missiles, est de s’assurer que les organisations terroristes subissent suffisamment de souffrances pour qu’elles ne se lancent pas dans ce type d’activités.

D’après ce que le gouvernement iranien a annoncé et d’après ce que les États-Unis d’Amérique ont annoncé, il semble que les missiles aient trouvé leur cible. L’armée des Etats-Unis d’Amérique a annoncé hier que les missiles avaient atterri à cinq kilomètres des forces des Etats-Unis d’Amérique en Syrie, ce qui est essentiellement un signe que les missiles ont atteint leur destination. La question que vous vous posez peut-être est de savoir pourquoi ISIS [Daesh] et les forces des Etats-Unis d’Amérique sont si proches l’une de l’autre et apparemment, ils ne se livrent à aucun type de confrontation, ils vivent en voisins pacifiques. C’est une question intéressante, mais les organisations terroristes qui ont été attaquées en Syrie semblent avoir compris le message que le gouvernement iranien voulait leur transmettre. Et je ne suis pas sûr que ce soit la fin. L’Iran pourrait en fait utiliser d’autres instruments pour faire en sorte que le terrorisme ne se reproduise plus.

LIRE PLUS: REGARDEZ Les terroristes de Daesh abandonnent les armes… et les barbes au sud de la Syrie

Sputnik: J’allais juste vous demander si vous pensez que c’est une frappe ponctuelle ou si elle peut en réalité conduire à une opération antiterroriste de grande envergure menée par l’Iran, est-ce que cela pourrait se produire?

Foad Izadi: L’Iran se bat contre l’Etat islamique depuis plusieurs années. En fait, c’est grâce à l’aide de l’Iran que l’Iraq et la Syrie ont réussi à survivre. L’EIIL se trouvait à environ 40 km de Bagdad quand ils sont entrés en Irak. C’est avec l’aide de l’Iran que le gouvernement irakien a été en mesure de nettoyer ISIS de l’Irak et qu’il n’y a plus de forces de l’ISIS importantes en Irak. La même chose en Syrie. La Syrie n’est pas totalement à l’abri des organisations terroristes mais l’Iran a aidé, évidemment, le gouvernement russe a aidé en Syrie. Donc, cette lutte dure depuis quelque temps et tant que nous aurons ISIS, cette lutte contre ISIS continuera. Donc, la conclusion la plus intelligente serait que ce n’est pas la fin. Les efforts de l’Iran pour prendre pour cible les forces de l’Etat islamique se poursuivront et nous espérons que cette campagne aura pour résultat de ne pas avoir de terrorisme en Iran et d’espérer que nous n’aurons pas de terrorisme au Moyen-Orient en général.

Sputnik: Comment se fait-il que ces frappes visaient l’un des tout derniers fiefs de Daesh en Syrie, que nous dit-il sur les responsables de l’attaque d’Ahvaz?

Foad Izadi: Lorsque l’attaque d’Ahvaz s’est produite, l’Etat islamique a pris ses responsabilités. Ils ont annoncé que c’était leur opération. Nous avons une organisation terroriste locale qui s’est également créditée, mais d’après ce que les services de renseignement iraniens savent et ont annoncé, il existe des liens entre les deux, et les deux organisations bénéficient du soutien des États-Unis d’Amérique et leurs alliés ;  en particulier, l’organisation terroriste locale qui a été en contact et a reçu de l’argent et une formation de la part des Américains, des Israéliens et des Saoudiens.

Si nous croyons le président Trump, lorsqu’il était candidat à la présidence, il a annoncé que le président Obama avait créé ISIS et nous ne savons pas si c’est vrai ou non que le président Obama ait créé ISIS. Mais ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est que la politique des Etats-Unis d’Amérique en Syrie a contribué à la croissance de l’Etat islamique et a également contribué à l’instauration du gouvernement central en Syrie, qui a entraîné la chute du pays dans la guerre civile. Le résultat final est donc que, je pense, nous nous trouvons dans une situation où l’Iran, avec l’aide d’associés et d’alliés, continuera à combattre ces organisations. Malheureusement, les organisations terroristes reçoivent également de l’argent des services de renseignement des gouvernements locaux et des États-Unis d’Amérique.

Les points de vue et opinions exprimés dans cet article n’engagent que l’orateur et ne reflètent pas nécessairement la position de Sputnik.

*Daesh (également connu sous le nom d’ISIS / ISIL / IS) est un groupe terroriste interdit en Russie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :