A la Une

Les scientifiques préviennent que des recherches sur les insectes au Pentagone pourraient produire une arme biologique

© AFP 2018 / Thomas WATKINS

WASHINGTON – Un programme de recherche du Département de la Défense des Etats-Unis d’Amérique visant à protéger les cultures en modifiant les gènes des insectes, pourrait constituer une violation de la Convention internationale sur les armes biologiques, ont averti cinq chercheurs européens dans un article publié jeudi dans la revue Science.

« En cas de succès, la technique pourrait être utilisée par des acteurs malveillants pour aider à propager des maladies à presque toutes les espèces et à dévaster les récoltes », a déclaré le journal, rédigé par des chercheurs français et allemands, notamment le généticien Robert Guy Reeves de l’Institut Max Planck de Biologie de l’évolution en Allemagne et Christophe Boete, biologiste de l’évolution, de l’Institut de recherche pour le développement en France.

La Defence Advanced Research Projects Agency (DARPA) a lancé le projet intitulé « Insects Allies » à Arlington (Virginie) en 2016, dans le but d’utiliser des insectes tels que les pucerons pour infecter les cultures avec des virus sur mesure pouvant transmettre certains gènes à des plantes matures, ont expliqué les chercheurs.

Selon la DARPA, l’objectif est de trouver un nouveau moyen de protéger les plantes contre les menaces émergentes. Mais les chercheurs ont déclaré que le programme pourrait facilement être perçu comme un effort secret visant à produire une arme biologique.

« Dans le contexte des objectifs déclarés du programme DARPA, nous sommes d’avis que les connaissances à acquérir grâce à ce programme semblent très limitées dans sa capacité à améliorer l’agriculture des Etats-Unis d’Amérique ou à faire face aux urgences nationales », ont-ils écrit. « En conséquence, le programme peut être largement perçu comme un effort visant à développer des agents biologiques à des fins hostiles et leurs vecteurs, qui – s’ils sont vrais – constitueraient une violation de la Convention sur les armes biologiques. »

LIRE PLUS: Moscou soupçonne les États-Unis d’Amérique d’avoir testé des armes biologiques à la frontière russe, met en garde Washington

Le responsable du programme DARPA pour les insectes alliés, Blake Bextine, s’est déclaré en désaccord avec l’avis des scientifiques.

« J’apprécie les réflexions sur la critique du programme présenté dans Science, bien que je sois en désaccord avec ses conclusions. Les technologies traitant de la sécurité alimentaire et de l’édition de gènes ont certainement une barre plus haute que la plupart des autres en matière de transparence, d’éthique de la recherche et d’engagement réglementaire, et je crois que les insectes alliés répondent à cette norme élevée », a déclaré Bextine.

La Convention de 1972 sur les armes biologiques est un traité international signé par 182 pays, dont les Etats-Unis d’Amérique et la Russie, qui interdit la production et le stockage de toute une classe d’armes de destruction massive, selon un site Internet de l’ONU.

La publication de l’article s’inscrit dans un contexte d’inquiétude croissante à l’échelle mondiale au sujet du possible développement caché d’armes biologiques.

LIRE PLUS: Le Pentagone nie avoir mis au point des armes biologiques au centre Lugar en Géorgie

Plus tôt jeudi, le major général russe Igor Kirillov, commandant des troupes de défense radiologique, chimique et biologique des forces armées russes, a accusé les États-Unis d’Amérique de mener des recherches à grande échelle sur la guerre biologique secrète dans des laboratoires situés en Géorgie, en Ukraine, Azerbaïdjan, Ouzbékistan et ailleurs.

LIRE AUSSI: La Défense russe dénonce l’augmentation des activités biologiques des Etats-Unis d’Amérique

Le porte-parole du Pentagone, Eric Pahon, a réfuté l’affirmation de Kirillov selon laquelle l’un de ces centres en Géorgie, le Centre Lugar pour la santé publique et la recherche, est utilisé pour le développement d’armes biologiques.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :