A la Une

Comment la Russie envisage de démêler son économie du dollar des Etats-Unis d’Amérique

© Ralf Hiemisch / Getty Images

Le ministère russe des Finances a annoncé un plan visant à sevrer le pays de la dépendance au dollar. Ce processus devrait être long et pénible. RT a demandé aux analystes d’expliquer comment cela pourrait être fait.

Selon le plan publié cette semaine, la Russie cherche à réduire le dollar des Etats-Unis d’Amérique dans l’économie d’ici 2024. Le programme est long et compliqué, mais le point essentiel est que les exportateurs russes qui utilisent des roubles au lieu de dollars obtiendraient d’énormes avantages fiscaux, notamment des déclarations de TVA plus rapides et d’autres mesures incitant à abandonner le billet vert.

Mais il existe également d’autres moyens de renforcer le rôle du rouble en Russie. « Il est nécessaire de passer progressivement à un tel système de paiements internationaux, ce qui implique un paiement en roubles pour les produits les meilleurs et les plus populaires de la Russie sur le marché mondial, tels que le pétrole, le gaz et les armes exclusivement », a déclaré Andrey Perekalsky, analyste chez FinIst, un courtier en assurances, à RT.

LIRE PLUS: Accord commercial nord-américain: Défaite pour le faux multilatéralisme, pas pour le vrai multilatéralisme – Dé-dollarisation de l’économie russe

La Russie devrait également s’unir à la Chine et à l’Union européenne pour créer un canal de paiement qui ne puisse pas être contrôlé par les Etats-Unis d’Amérique. L’alternative au réseau de règlement interbancaire SWIFT qui pourrait contourner les sanctions iraniennes pourrait être considérée comme un premier pas dans cette direction, note l’analyste.

Petr Pushkarev, analyste en chef chez TeleTrade, a déclaré que la Russie, avec ses réserves de change de près de 500 milliards de dollars, pourrait maintenir le rouble stable en dépit de la pression des sanctions des Etats-Unis d’Amérique. La période actuelle de prix élevés du pétrole pourrait également aider.

Cependant, la Russie devrait non seulement se diversifier en roubles, mais également utiliser le yuan chinois, le dong vietnamien, la roupie indienne et même l’euro, a déclaré l’analyste. «L’euro ne devrait pas être craint. Le dollar est à peu près surévalué par rapport à l’euro; le FMI prévoit une dévaluation progressive du dollar de 10 à 15%», a déclaré Pushkarev.

«La politique américaine est détestée pas seulement en Russie. Les responsables de l’UE ont déjà ouvertement annoncé qu’ils commençaient à créer leur propre système de règlement avec l’Iran, dans lequel les transactions ne seront pas transparentes pour les autorités des Etats-Unis d’Amérique et ne feront donc pas l’objet de sanctions», a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI: Monde des idiots – La domination du dollar des Etats-Unis d’Amérique est « idiotement » démesurée – l’économiste Jim O’Neill

Eldiyar Muratov, président de la Family Office du château de Singapour, estime également que l’utilisation de la monnaie européenne présente également des inconvénients. «En septembre, le taux des dépôts de la BCE est resté à -0,4%. En d’autres termes, si vous souhaitez conserver votre argent en euros, vous le payez. En conséquence, les exportateurs russes devront faire des réductions aux consommateurs afin de les convaincre de passer aux calculs en euros», a-t-il déclaré.

La volatilité du rouble russe constitue une autre difficulté pour les autorités russes dans leur tentative de dé-dollarisation de l’économie. La monnaie russe a un taux de change flottant et, au cours des 12 derniers mois, son taux de change a varié de 56 à 71 contre le dollar.

«Alors que le rouble est une monnaie de règlement, la banque centrale doit empêcher la volatilité qui mine son rôle dans les opérations commerciales internationales. Le régulateur devrait examiner l’expérience positive de la Chine ou même de la Biélorussie», a déclaré à RT Vladimir Rozhankovsky, expert du Centre financier international.

Pour résoudre ce problème, la Russie devrait développer ses marchés financiers, prévient Ivan Kapustiansky, analyste principal chez Forex Optimum. « Il est nécessaire de couvrir les risques de change au moins avec l’aide d’options, de contrats à terme, etc. Un système de compensation solide est également nécessaire pour les paiements en devises nationales », a-t-il déclaré.

La majorité des analystes interrogés par RT ont convenu que la réduction de la part du dollar des Etats-Unis d’Amérique dans l’économie russe est un processus long, pénible et coûteux. Mais cette tendance est inévitable non seulement pour la Russie, mais également pour l’économie mondiale. [Sans cela, la Russie et les autres nations sont condamnés à devenir les esclaves des turpitudes de la géopolitique des Etats-Unis d’Amérique. Il vaut mieux affronter le mal maintenant afin de trouver le moyen de le soigner. MIRASTNEWS].

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :