A la Une

Maintenant c’est la transparence! L’OTAN va déployer 45 000 soldats près de la frontière russe et appelle cela « la défensive »

Troupes portugaises lors d’un exercice dans le cadre du Trident Juncture de l’OTAN 2015. © Francisco Leong. / AFP

Réponse idéale : rendre la monnaie de sa pièce ! Et si la Russie et ses alliés déployaient 70 000 troupes, 60 navires de guerre et 350 avions de combat aux frontières des Etats-Unis d’Amérique ou sur le continent américain ?

Au milieu d’accusations incessantes d’agression russe, l’OTAN déploiera 45 000 soldats en Europe du Nord dans ce qui sera le plus grand exercice « défensif » de l’alliance depuis la fin de la guerre froide.

Cinquante aéronefs, 70 navires et près de 10 000 véhicules terrestres participeront aux 18 exercices de l’OTAN Trident Juncture, qui débuteront le 25 octobre. Les exercices sur le terrain se poursuivront jusqu’au 7 novembre. Trente et un pays et partenaires alliés sont censés participer.

Le secrétaire général Jens Stoltenberg a qualifié les manœuvres militaires massives de « défensives et transparentes », ajoutant que tous les membres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), y compris la Russie, avaient été invités à envoyer des observateurs.

Les exercices simuleront la défense d’un État membre attaqué par un agresseur « fictif », mais l’emplacement des exercices en Norvège, en Finlande et en Suède ne laisse que peu d’imagination. Les observateurs ont noté que le contexte dans lequel se déroulaient les exercices de cette année avait peut-être été motivé par la lutte croissante avec la Russie pour le contrôle de l’Arctique vitalement stratégique.

Les exercices vont également tester la capacité de l’alliance à fonctionner par temps froid – mais il semble qu’au moins certains États membres de l’OTAN n’ont pas préparé leurs troupes de manière adéquate pour le froid qui règne en Norvège: un millier de soldats néerlandais priés de prendre part aux exercices ont été invités à faire des emplettes le gouvernement néerlandais aurait donné à chaque soldat 1 000 € (1 167 dollars des USA) pour s’approvisionner en sous-vêtements chauds.

Bien qu’il ne s’agisse pas du premier exercice Trident Juncture, les exercices de cette année seront plus vastes que tout ce qui a été vu depuis l’effondrement de l’Union soviétique en 1991 au moins. Les exercices Trident Juncture 2015, par exemple, ont impliqué 36 000 soldats internationaux accompagnés de 60 navires de guerre et d’environ 200 avions.

L’OTAN a considérablement accru sa présence et ses activités militaires le long de la frontière russe, y compris dans les États baltes et l’Europe orientale, depuis la réunification de la Crimée avec la Russie et le début du conflit à l’est de l’Ukraine en 2014. Ces derniers mois seulement, un certain nombre d’exercices de haut niveau. En juin, plus de 18 000 soldats de 19 pays ont pris part à l’exercice Sabre Strike, qui a duré deux semaines et s’est déroulé en Pologne et dans les pays baltes. Ensuite, fin août, la Lettonie a accueilli les plus grands jeux de guerre jamais organisés sur son territoire depuis son accession à l’indépendance. Quelque 10 000 soldats de plus d’une douzaine de pays membres de l’OTAN ont participé aux exercices.

Le nombre de troupes de l’OTAN stationnées dans la région a également augmenté. La Pologne a offert 2 milliards de dollars des Etats-Unis d’Amérique pour établir une base militaire permanente sur son territoire et, en Norvège, le contingent de marines des USA est passé de 330 à 770.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré plus tôt cette semaine que « l’escalade de l’activité militaire et politique de l’OTAN dans la région arctique, à savoir dans les environs immédiats de la Russie et du nord de la Norvège, n’est pas passée inaperçue« .

Et tandis que l’OTAN se prépare à ses plus grands exercices militaires depuis plus de deux décennies, l’alliance vise également la Russie sur le front du cyberespace: une avalanche d’accusations contre la Russie pour piratage présumé commandé par le gouvernement a été curieusement coïncidée avec une réunion de l’OTAN sur la cyberguerre.

[Il ne reste donc qu’à la Russie d’être réaliste et de prendre acte de ses provocations et d’opposer une réponse satisfaisante visant à défendre efficacement la Fédération de Russie et son peuple. MIRASTNEWS].

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :