A la Une

Washington et Londres craignent que Moscou ne leur arrange un « chaos financier »

Le journal Telegraph a publié une nouvelle « histoire d’horreur » qui effraie les armées de Grande-Bretagne et des Etats-Unis d’Amérique. La Russie aurait la possibilité d’endommager les câbles de communication entre les échanges des deux pays, ce qui entraînerait un « chaos financier ».

Les journalistes ont découvert que le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique avaient lancé des actions communes pour espionner les sous-marins russes. L’armée a qualifié l’activité de sous-marins la plus élevée des 25 dernières années, rapporte RIA Novosti.

La marine britannique envisage de renforcer les patrouilles dans l’Atlantique Nord pour « repousser la menace russe ». Les experts russes ont qualifié les craintes des membres de l’OTAN de « fantasmes imaginaires ».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Vesti.Ru


Erdogan ordonne aux ministres de ne pas recevoir de conseils financiers d’une firme des Etats-Unis d’Amérique

Le 6 octobre 2018, le président turc Recep Tayyip Erdogan a pris la parole à l’occasion de la 27ème réunion de consultation et d’évaluation du parti au pouvoir, le Parti Justice et Développement (AKP), dans la ville touristique d’Ankara, à Kızılcahamam.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a ordonné à ses ministres de ne recevoir aucun conseil financier du cabinet de conseil des Etats-Unis d’Amérique McKinsey, son pays étant en « guerre économique » avec les États-Unis d’Amérique.

Le président a déclaré samedi aux membres de son parti au pouvoir, le Parti de la justice et du développement (AKP), qu’il avait appelé les ministres à ne plus recevoir de conseils financiers de la part de McKinsey & Company, mais à s’appuyer sur leurs capacités nationales.

Il a été récemment rapporté qu’Ankara demandait conseil au cabinet mondial de conseil en management basé à New York afin de résoudre les difficultés économiques, l’inflation ayant récemment augmenté en livres turques, elle a perdu près de 40% de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de l’année.

Cette décision a suscité de vives critiques de la part des membres des partis d’opposition, qui ont accusé Ankara d’avoir livré les secrets économiques du pays à la société.

Le ministre turc des Finances, Berat Albayrak, également gendre d’Erdogan, a toutefois déclaré jeudi que le gouvernement avait décidé de travailler avec la société privée, mais que McKinsey n’aurait aucun pouvoir exécutif. Il a également déclaré que travailler avec des sociétés de conseil était tout à fait normal.

Lors de la réunion de samedi avec le Parti AKP, Erdogan a également déclaré que le pays n’était pas en proie à la crise financière et qu’il s’agissait « d’opportunistes » qui utilisaient la volatilité du taux de change pour augmenter les prix.

«Il n’y a pas de crise économique, seulement des gestes manipulateurs. Nous allons atteindre les objectifs de notre pays avec nos propres solutions et nos propres programmes», a déclaré le président, ajoutant que la Turquie n’avait « pas demandé d’argent à un pays, mais qu’elle était ouverte à toutes les formes d’investissement et de soutien ».

« Nous n’abandonnerons pas notre peuple à la merci d’opportunistes », a-t-il déclaré aux membres du parti.

La montée en flèche de l’inflation et la chute de la monnaie nationale en Turquie ont coïncidé avec le fossé grandissant entre Ankara et Washington suite à l’emprisonnement du pasteur des Etats-Unis d’Amérique Andrew Brunson.

Erdogan a déclaré le mois dernier que Washington avait lancé une « guerre économique » contre Ankara qui « ne diffère pas d’une frappe directe contre notre drapeau ». Il a également appelé les consommateurs à boycotter les produits des Etats-Unis d’Amérique.

Les États-Unis d’Amérique ont imposé des sanctions aux ministres turcs et doublé les tarifs de l’acier et de l’aluminium sur l’allié de l’OTAN. La Turquie a également exercé des représailles en augmentant les droits de douane sur certaines importations en provenance des États-Unis d’Amérique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :