A la Une

Des terroristes de Daesh évacués à nouveau par des soldats des Etats-Unis d’Amérique de Deir Ez-Zor de la Syrie – Rapport

© Sputnik / Mikhail Alaeddin

L’évacuation de samedi est la dernière d’une série de ponts aériens à venir au milieu de l’offensive continue de l’armée syrienne contre les djihadistes qui contrôlent encore de petites poches de Deir ez-Zor, une grande partie d’entre elles est le désert vide.

Un certain nombre de militants terroristes blessés de Daesh* ont été évacués par des hélicoptères des Etats-Unis d’Amérique de la province de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie, ont indiqué des sources locales, citées par le site d’informations syrien Arabi Today.

Samedi soir, les militants ont été transférés de la ville de Shaafah, située près de la frontière irakienne, dans un lieu inconnu.

LIRE PLUS: Les Etats-Unis d’Amérique installeraient une nouvelle base militaire à Deir ez-Zor, en Syrie

Ce n’est pas la première fois que des avions militaires des Etats-Unis d’Amérique sont repérés en train de transférer des terroristes de Daesh de régions en conflit.

Fin septembre, l’agence de presse syrienne SANA a annoncé que la coalition dirigée par les États-Unis d’Amérique avait mené « une opération d’atterrissage aérien » dans la banlieue d’Al-Marashida afin de transporter par avion les dirigeants terroristes vers une destination inconnue.

LIRE PLUS: Daesh reprend l’entraînement d’enfants soldats dans la zone de sécurité de Deir ez-Zor – Rapports

En avril, SANA a annoncé que des hélicoptères de l’armée des Etats-Unis d’Amérique auraient évacué au moins trois commandants d’origine irakienne de Daech ainsi que des membres de leur famille de la région de Tal al-Shayer, à 20 km au sud-est de la ville syrienne d’al-Shadadi, dans la province de Hasakah.

En décembre 2017, SANA a révélé qu’un certain nombre de militants de Daesh avaient été évacués de plusieurs endroits de la province de Deir ez-Zor vers la région d’Al-Hasakah, sous le contrôle des forces des Etats-Unis d’Amérique.

Deir ez-Zor était assiégé par des militants de Daesh depuis 2014 avant que le secteur ne soit nettoyé à l’automne 2017 par les forces gouvernementales. La province a également été visée par une offensive de Daesh de mai à juin cette année.

Les États-Unis d’Amérique et un certain nombre de leurs alliés ont lancé leur campagne contre Daesh en Syrie en 2014, dans ce qui a été approuvé ni par l’ONU ni par Damas.


*Daesh (ISIL / ISIS / État islamique) est un groupe terroriste interdit en Russie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News


L’armée des Etats-Unis d’Amérique envoie plus de convois militaires à l’aéroport militaire du nord-est de la Syrie

L’armée des Etats-Unis d’Amérique a envoyé dimanche un autre convoi militaire de grande ampleur dans sa base de la province de Raqqa, au milieu d’une tension accrue dans les régions contrôlées par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par Washington.

L’armée des Etats-Unis d’Amérique a acheminé un convoi militaire depuis sa base située dans la ville de Tal Issa vers l’aéroport militaire de Tabaqa, à l’ouest de Raqqa.

Le convoi comprenait dix véhicules militaires, a précisé une source sur le terrain, ajoutant que les nouvelles troupes devaient reprendre la patrouille autour des positions militaires à Raqqa occidental, y compris les positions du camp d’entraînement des FDS pour les forces spéciales à l’ouest de Tabaqa.

Entre-temps, des sources locales ont rapporté que plusieurs milices des FDS avaient été blessées après que des raiders inconnus avaient pris pour cible leur position près du village d’Al Sahbiyah Qarbi dans la province de Raqqa.

Les sources ont également indiqué qu’un certain nombre de civils avaient été arrêtés dans la petite ville d’al-Mansourah au milieu d’une nouvelle vague de recrutement forcé des FDS à Raqqa occidental.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR), basé à Londres, a annoncé en septembre que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique avait envoyé 150 véhicules transportant du matériel logistique militaire aux régions contrôlées par les FDS sur la rive est du fleuve Euphrate via Passage Simalka à la frontière irako-syrienne.

Il a ajouté que le convoi avait été envoyé dans les bases de la coalition dans les provinces de Raqqa, Alep, Hasaka et Deir ez Zor, ajoutant que d’autres convois seraient envoyés dans les bases des Etats-Unis d’Amérique en Syrie dans les prochains jours.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : FARS NEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :