A la Une

Coup d’Etat électoral judiciaire au Brésil : l’absence de Lula change la nature des résultats de l’élection présidentielle

Combinaison de photos d’archives des candidats à la présidentielle Jair Bolsonaro et Fernando Haddad. Paulo Whitaker / Nacho Doce / Reuters

La droite a réussi son coup d’État : Il y aura néanmoins un second tour entre Bolsonaro (46,70%) et Haddad (28,37% )

Avec plus de 96% de votes comptés, le Tribunal électoral suprême (TSE) confirme que le vote se fera entre le candidat de droite, Jair Bolsonaro, et le candidat du PT, Fernando Haddad.

Le 28 octobre, il y aura un deuxième tour présidentiel au Brésil entre le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, et le candidat de gauche, Fernando Haddad.

Avec plus de 96% des votes comptés, les résultats préliminaires du Tribunal électoral suprême (TSE) indiquent que Bolsonaro a recueilli le soutien de 46,70% de l’électorat, tandis que Haddad a remporté 28,37% des suffrages, indique Globo.

Le candidat de centre-gauche, Ciro Gómes, s’est classé troisième avec 12,52% des suffrages; suivis de l’extrême droite Geraldo Alckmin avec 4,83% des voix.

Pour ces élections, quelque 147,3 millions d’électeurs ont été convoqués pour prendre la responsabilité de choisir le successeur de Michel Temer, arrivé au pouvoir après une « mise en accusation » controversée contre la présidente alors élue, Dilma Rousseff.

L’absence de Luiz Inacio Lula da Silva dans la course à la présidence est le fait qu’il a orchestré les élections ce dimanche au Brésil: son départ a donné l’avantage à Bolsonaro, favori, et a mis à l’épreuve le leadership de Haddad, considéré comme le dauphin politique de l’ancien président.

Bolsonaro est un ancien capitaine de l’armée, âgé de 63 ans, qui représente depuis 1991 Rio de Janeiro en tant que député fédéral. Ses phrases controversées et résonnantes lui ont valu une grande popularité dans les médias et une grande popularité dans les réseaux sociaux, où il est également surnommé le «Trump du Brésil (Trump of Brazil)». Son ascension en tant que candidat s’est déroulée dans un environnement contaminé par des allégations de corruption impliquant des personnalités des partis traditionnels dans son pays, notamment après le scandale Lava Jato, de sorte que son discours « dur » a attiré une grande partie de l’électorat.

Jusqu’à il y a moins d’un mois, Haddad était le second de Lula. Cependant, le revers des tribunaux [engagés politiquement. MIRASTNEWS] a empêché la candidature de l’ancien président et a mis en place l’ancien ministre de Rousseff à la tête du scrutin du Parti des travailleurs (PT).

Vote historique à l’étranger

La chancellerie brésilienne a annoncé dimanche une participation record des électeurs à l’étranger, sur plus de 500 000 personnes habilitées à voter.

Lors des élections de 2014, qui ont abouti au triomphe de Dilma Rousseff, on estime qu’environ 175 000 électeurs à l’étranger se sont rendus aux urnes, sur les 350 000 autorisés. Cependant, à cette occasion, on estime que le nombre d’électeurs dépassera les 300 000 dans 99 pays, a déclaré l’ambassadeur Luiza Lopes da Silva, cité par Folha.

Selon le diplomate, l’un des facteurs qui ont permis la participation massive a été l’expansion des centres de vote dans les régions à forte concentration de citoyens brésiliens à l’étranger. Un autre élément décisif a été l’agilité du registre électoral.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Vidéo: cliquer sur le lien ci-dessous

https://www.pscp.tv/ActualidadRT/1RDGlWalVeOKL?t=3s

Alors que le revenu individuel prédit rarement le soutien à un populiste de droite, la distribution géographique du revenu le fait presque toujours. Aux États-Unis, par exemple, Donald Trump s’est beaucoup mieux comporté dans les pays les plus pauvres. Mais Bolsonaro a fait beaucoup mieux dans le Sud riche que dans le Nord pauvre.

2 hil y a 2 heures

While individual income rarely predicts support for a right-wing populist, the geographic distribution of income nearly always does. In U.S., for example, Donald Trump did much better in poorer countries. But Bolsonaro did much better in the wealthy South than the poor North.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :