A la Une

Les systèmes financiers chinois peuvent constituer des références pour les communautés internationales en matière de prévention et de lutte contre les crises

Dix années se sont écoulées depuis l’éclatement de la crise financière internationale aux Etats-Unis d’Amérique en 2008. L’économie mondiale connaît encore une période de lente reprise après la crise. La crise financière, qui a poussé les grands pays développés à restreindre l’accès aux marchés, a également dissuadé la mondialisation économique et affaibli les forces motrices de la reprise de l’économie internationale. Dans un tel contexte, les efforts de la Chine pour soutenir la mondialisation économique afin de tirer les leçons de la crise financière internationale, prévenir la crise financière nationale et propulser la reprise de l’économie mondiale sont considérables.

Le secteur financier est le moteur du développement économique moderne. La Chine a connu deux crises financières majeures – la crise financière asiatique de 1997 et la crise financière internationale de 2008 – qui n’ont eu aucun impact accablant sur la Chine. Cependant, le système économique du pays n’est pas totalement insensible aux crises financières. Le marché financier chinois s’est encore ouvert et le renminbi s’est internationalisé, ce qui a pour effet de mondialiser davantage le secteur financier tout en l’exposant à des crises. Par conséquent, la prévention et la dissolution des risques financiers ont été inscrites au rang des tâches prioritaires du 19ème Congrès national du Parti communiste chinois.

Vue sous un angle global, la communauté internationale a profondément modifié les règles de la réglementation financière mondiale afin de promouvoir le développement stable et solide des systèmes financiers, de résoudre les problèmes posés par les crises financières et d’empêcher la répétition de crises similaires, processus dans lequel les règles ont été améliorées et révisées. En plus de contribuer à l’amélioration des règles de réglementation financière internationales, la Chine doit fournir des références institutionnelles. La communauté internationale peut également tirer des références des systèmes financiers chinois en termes de prévention et de contre-mesures contre les crises.

Au cours des dix dernières années, le secteur financier chinois a connu des réformes découlant en partie de la nécessité de s’adapter au développement de la mondialisation ainsi que de prévenir et de dissoudre les risques financiers. Compte tenu de l’évolution du système financier d’après-crise du point de vue des réformes financières, de l’évolution actuelle du système financier et des facteurs influents, il convient de se demander si le fait de trop dépendre de la réglementation du capital en vertu des Accords de Bâle est un choix judicieux et si les mesures de risque sont généralement sous-estimées. Les initiés de l’industrie devraient explorer les progrès réalisés et les problèmes qui pourraient encore se poser en termes de réformes de la réglementation financière mises en œuvre depuis la crise financière il y a 10 ans.

Comme le dit un dicton chinois: « Ne laissez pas votre imperméable chez vous les jours ensoleillés. » Bien que l’on puisse tirer des conclusions des crises, les secteurs concernés doivent au préalable comprendre les caractéristiques des systèmes financiers et prendre des mesures pour prévenir et réduire les crises potentielles.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : BEJING REVIEW

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :