A la Une

Course Hypersonique: Comment les Etats-Unis d’Amérique ont involontairement aidé la Russie à créer une super-arme

mil.ru

Merci l’État profond continuez ! – Certaines décisions unilatérales de Washington ont été décisives dans les progrès militaires accomplis par Moscou ces dernières années.

À la fin de septembre, un rapport des services de renseignement des Etats-Unis d’Amérique a assuré que le système antimissile des USA ne serait pas en mesure aujourd’hui de défendre le pays contre la flotte de sous-marins russes, équipée d’ogives nucléaires hypersoniques, qui devrait être prête à l’horizon 2024. Washington a exprimé sa préoccupation et promis d’intégrer ce type d’armement à son arsenal plus tôt que prévu. Cependant, paradoxalement, ce sont précisément les États-Unis d’Amérique qui auraient provoqué l’émergence de telles technologies en Russie.

En 1972, l’URSS et les Etats-Unis d’Amérique ont signé le Traité sur les missiles anti-balistiques (ABM) dans le but de limiter le nombre de systèmes de missiles anti-balistiques. Pendant de nombreuses années, cela a fourni un équilibre stratégique et un équilibre des forces dans le monde. Cependant, Washington a abandonné l’accord en 2002.

La course aux armements entre les Etats-Unis d’Amérique et la Russie a commencé « au moment où Washington s’est retiré du Traité sur les missiles anti-balistiques », a assuré le président russe Vladimir Poutine cette année.

Au cours des années 2000, l’OTAN a poursuivi sa progression vers l’est des frontières de la Russie et les États-Unis d’Amérique ont commencé à construire des systèmes de défense en République tchèque et en Pologne. Entre-temps, des rapports sur le développement des armes laser et hypersoniques ont été présentés à Moscou, mais les experts les ont perçus avec scepticisme.

Point de rupture

En mars dernier, dans son message annuel aux deux Chambres de l’Assemblée fédérale (la Douma d’Etat et le Conseil de la fédération), Poutine a présenté les avancées innovantes de l’armée de son pays, notamment les missiles hypersoniques.

Selon le portail Life, les capacités de cette nouvelle arme ont surpris non seulement l’Occident, mais également une partie de la communauté des experts russes. Il était inattendu de voir une telle puissance militaire, principalement en Russie, car elle ne pouvait pas se permettre de dépenser des milliards de dollars comme les États-Unis d’Amérique, selon l’auteur de l’article.

Cependant, toutes les idées fausses et les conjectures autour du problème ont été démenties environ une semaine après le discours du président russe, lorsque le ministère de la Défense du pays a montré une série d’images du succès des tests du système aérien de missile air-sol hypersonique Kinzhal (‘daga’, en espagnol).

Ces missiles volent à une vitesse 10 fois supérieure au son et sont capables de manœuvrer dans toutes les sections de leur trajectoire. Cela leur permet de surmonter tous les systèmes de défense existants, transportant des charges conventionnelles ou nucléaires à 2 000 kilomètres. Military Watch a déclaré en juin que le système Kinzhal pouvait constituer une arme meurtrière contre les porte-avions et même « désactiver les plus gros navires de guerre » à des distances « extrêmes ».

Vladimir Poutine a déclaré qu’une partie des progrès réalisés par le pays avait été réalisée au cours des sept dernières années grâce à une équipe assez jeune d’experts. Cela garantira non seulement la sécurité du pays dans les décennies à venir, mais aura également généré de nouveaux emplois et ouvert une nouvelle voie pour le progrès scientifique. Cependant, ces avancées n’auraient, dans une large mesure, pas été possibles sans la pression involontaire qu’a provoqué en Russie la sortie des USA de l’ABM, note la publication.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :