A la Une

Le prix du pétrole est de 400 dollars en yuan, base militaire russe – Un initié saoudien dit que le royaume envisage 30 mouvements anti-USA

PHOTO DU FICHIER: Raffinerie de pétrole et terminal pétrolier à Ras Tanura de Saudi Aramco. © Reuters / Ahmed Jadallah

C’est inimaginable entre ces deux alliés de longue date qui se tiennent par la queue! Le Deep State rappellerait Trump à l’ordre.

Si les Etats-Unis d’Amérique imposent des sanctions à l’Arabie saoudite, ils « poignarderont leur propre économie à mort », a déclaré le président d’Al Arabiya. Riyad peut devenir ami avec l’Iran, échanger son pétrole en yuan et inviter l’armée russe.

Des responsables saoudiens ont déclaré qu’ils pourraient exercer des représailles contre les Etats-Unis d’Amérique, si Washington mettait à exécution une menace d’imposer des sanctions pour la disparition du chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi. Turki Aldakhil, directeur général du réseau de nouvelles internationales saoudien Al Arabiya, a déclaré que Riyad envisageait une trentaine de démarches qui pourraient être entreprises en réponse à d’éventuelles sanctions, et que nombre de celles qu’il mentionne semblent assez sévères.

Dans un éditorial publié dimanche, l’initié a déclaré que l’influence saoudienne sur le marché du pétrole le mettait en position de nuire gravement aux intérêts des Etats-Unis d’Amérique. « Si le prix du pétrole atteignant 80 dollars irritait le président Trump, personne ne devrait exclure que le prix atteigne 100 dollars, voire 200 dollars, voire le double », a-t-il écrit, ajoutant que Riyad pourrait commencer à valoriser son brut en yuan chinois plutôt qu’en dollar des Etats-Unis d’Amérique, portant ainsi un coup à son statut de monnaie de réserve mondiale.

Al Arabiya English

@AlArabiya_Eng

OPINION: Al Arabiya GM @TurkiAldakhil writes: ‘The truth is that if Washington imposes sanctions on Riyadh, it will stab its own economy to death, even though it thinks that it is stabbing only Riyadh.’https://english.alarabiya.net/en/views/news/middle-east/2018/10/14/OPINION-US-sanctions-on-Riyadh-means-Washington-is-stabbing-itself.html 

US sanctions on Riyadh means Washington is stabbing itself

I read the Saudi statement in response to the American proposals regarding sanctions on the Saudi

english.alarabiya.net

Les Saoudiens pourraient s’éloigner géostratégiquement des Etats-Unis d’Amérique et se rapprocher de leurs rivaux: la Chine, la Russie et l’Iran, a ajouté Aldakhil. « Personne ne peut nier que les sanctions incluront une base militaire russe à Tabuk », a-t-il déclaré, évoquant la province du nord-ouest de l’Arabie saoudite située dans un lieu stratégique près de la mer Rouge et de ses routes commerciales, ainsi que de la Jordanie et d’Israël.

Dans le cadre de son possible rapprochement avec l’Iran, l’Arabie saoudite constaterait que «le Hamas et le Hezbollah ont tourné d’ennemis en amis» tout en cessant d’échanger des renseignements avec les États-Unis d’Amérique et leurs alliés. À l’heure actuelle, les informations fournies par les Saoudiens contribuent à «la protection de millions d’Occidentaux», a-t-il souligné.

Bien sûr, l’Arabie saoudite n’achètera plus d’armes aux fabricants des Etats-Unis d’Amérique si le feu vert est donné aux sanctions, a prédit Aldakhil, ajoutant que cela réduirait des deux tiers les ventes à l’étranger de sous-traitants de la défense des Etats-Unis d’Amérique. Les entreprises des Etats-Unis d’Amérique seront également exclues des marchés saoudiens, a-t-il ajouté.

Foreign Ministry 🇸🇦

@KSAmofaEN

Steadfast & Glorious 🇸🇦
Demise is the outcome of these weak endeavors

« Ce sont des procédures simples qui font partie de plus de 30 autres que Riyad appliquera directement, sans broncher si des sanctions sont imposées, selon des sources saoudiennes proches des décideurs », indique le rapport.

Riyad a « beaucoup, beaucoup de cartes » à jouer s’il est contraint d’exercer des représailles contre les sanctions des Etats-Unis d’Amérique, mais modifier le prix du pétrole, ce qui pourrait bouleverser l’économie mondiale, est « hors de question », a déclaré Ahmed Alibrahim, analyste en Arabie Saoudite , à RT.

Au lieu de cela, l’Arabie saoudite s’appuiera probablement sur sa forte influence dans les mondes islamique et arabe, a déclaré Alibrahim, soulignant que le pays était «le visage de 1,8 milliard de musulmans».

Il a également suggéré que Riyad pourrait commencer à faire des affaires avec d’autres pays si les États-Unis d’Amérique décidaient de mettre un terme aux ventes d’armes.

«Si personne ne veut nous vendre des armes, le marché est énorme. Si nous obtenons, par exemple, des armes de la Russie, ce sera probablement plus avancé que celles qui ont été libérées par le Congrès à l’Arabie saoudite.»

L’Arabie saoudite a essuyé des tirs après que des responsables turcs l’aient accusée d’avoir assassiné Khashoggi, critique auto-exilé des dirigeants saoudiens, lors d’une visite au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Riyad nie ces accusations, mais a jusqu’à présent affirmé ne fournir aucune preuve du journaliste ayant quitté librement la mission diplomatique. Le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, a déclaré que les Saoudiens seraient «sévèrement punis» si le crime présumé était confirmé, mais a indiqué sa réticence à agir en raison d’accords portant sur plusieurs milliards d’armes avec le royaume.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :