A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique sanctionnent les banques, les usines et les mines iraniennes

Bourse de Téhéran, PHOTO DU FICHIER © Reuters / Photographe de Reuters

Washington a inscrit sur la liste noire une vingtaine d’entreprises iraniennes, notamment des banques, des aciéries, des mines de zinc et des fabricants de voitures, d’autobus et de tracteurs, accusées par les Etats-Unis d’Amérique de soutenir le recrutement «d’enfants soldats» pour l’Iran.

Les sanctions visent un « réseau financier de plusieurs milliards de dollars » qui soutient la force de résistance Basij, une milice volontaire qui travaille avec le Corps des gardiens de la révolution (CGRI), pour recruter et former des « enfants soldats », a annoncé le Trésor.

« Ce vaste réseau fournit une infrastructure financière aux efforts déployés aux effort du Basij pour recruter, former et endoctriner des enfants soldats qui sont forcés au combat sous la direction du CGRI », a déclaré le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

Une des 20 entités ajoutées à la liste noire du Trésor des Etats-Unis d’Amérique mardi est la Bonyad Taavon Basij, la fondation coopérative Basij. La liste inclut toutefois également des sociétés telles que le groupe Bahman, basé à Téhéran, qui produit des véhicules sous licence de Mazda, Isuzu et Mitsubishi, et la société iranienne de fabrication de tracteurs, la  Iran Tractor Manufacturing Company.

En plus des fabricants de voitures et de tracteurs, les sanctions imposées par les Etats-Unis d’Amérique visaient un certain nombre d’industries des mines et de la métallurgie, notamment Bandar Abbas Zinc Production Co, Iran Zinc Mines Development Co et Qeshm Zinc Smelting and Reduction Company. Le conglomérat minier Calcimin, Mobarahek Steel Co d’Espahan, la société Parsian Catalyst Chemical Company et Zanjan Acid Production Co. complètent la liste des activités minière et métallurgique de la liste.

Plusieurs banques se sont également retrouvées sur la liste noire: Sina, Mellat, Parsian et Mehr Eqtesad. Les sanctions financières ciblaient également les groupes d’investissement Mehr Eqtesad, Andisheh Mehvaran Investment Co., Negin Sahel Royal Investment Company, Tadbirgaran Atiyeh Iranian Investment Co et Taktar Investment.

Les nouvelles sanctions interviennent un jour après que huit journaux iraniens aient publié un rare éditorial commun critiquant les sanctions des Etats-Unis d’Amérique comme une violation des droits humains, visant la population civile iranienne. Les journaux ont qualifié le retrait des Etats-Unis d’Amérique de l’accord nucléaire de 2015 de politique «non diplomatique et immorale».

«Les restrictions commerciales, les blocus, les embargos, le gel des avoirs et autres sanctions économiques sont incompatibles avec la Charte des Nations Unies», a déclaré l’éditorial.

L’administration Trump a dénoncé à plusieurs reprises l’accord nucléaire et s’est retirée unilatéralement en mai. Les États-Unis d’Amérique ont depuis réimposé la plupart des sanctions qui avaient été levées dans le cadre de l’accord et ont exigé que les autres pays les respectent sous la menace d’être eux-mêmes sanctionnés.

Plus tôt ce mois-ci, toutefois, la Cour internationale de justice a ordonné aux États-Unis d’Amérique de lever les sanctions sur les biens humanitaires et l’aviation civile, affirmant qu’elles mettaient en danger la vie de civils. Les Etats-Unis d’Amérique « doivent éliminer tous les obstacles » à la libre exportation de produits alimentaires et de médicaments vers l’Iran et à la sécurité de l’aviation civile, a déclaré la CIJ.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :