A la Une

Cinq objectifs de la nouvelle stratégie des Etats-Unis d’Amérique en Syrie

© Sputnik / Mikhail Voskresensky

La Maison Blanche est en train de développer une nouvelle stratégie en Syrie qui consiste à l’introduction de sanctions contre les entreprises russes et iraniennes impliquées dans la reconstruction du pays, a rapporté le réseau NBC des Etats-Unis d’Amérique. L’expert Vladimir Bruter a expliqué à Sputnik les objectifs que les Etats-Unis d’Amérique poursuivaient.

« Les Etats-Unis d’Amérique continueront toujours à faire pression sur la Russie, dans toutes les directions possibles, et la Syrie ne fait pas exception », a déclaré l’expert de l’Institut international de recherche politique et humanitaire.

Bruter a souligné cinq objectifs de la nouvelle stratégie des USA en Syrie:

  • Augmenter la pression sur la Russie et, par conséquent, « augmenter le prix du problème pour Moscou »
  • Entraver le renforcement du président syrien Bashar al-Assad et l’influence de l’Iran en Syrie
  • Empêcher les pays occidentaux de se joindre à la restauration coûteuse de la Syrie, comme le veut la Russie
  • Maintenir la tension interne en Syrie et soutenir les groupes qui s’opposent à Assad
  • Développer le programme anti-iranien de la Maison Blanche

« Ce n’est pas un hasard si l’on a annoncé que les exportations de pétrole iranien devraient être réduites à zéro. De toute évidence, conjuguées aux pressions en Syrie, cela devrait créer des problèmes pour l’Iran, du moins c’est ce que Washington croit », a déclaré Bruter.

Selon NBC, la stratégie des Etats-Unis d’Amérique est axée sur « les efforts politiques et diplomatiques d’expulsion des forces armées iraniennes de Syrie » par le biais de pressions financières.

Selon trois personnes au courant du plan, les Etats-Unis d’Amérique entraveront financièrement la reconstruction des zones où se trouvent les contingents iranien et russe.

Les sources de la chaîne ont assuré que la stratégie visait principalement à expulser l’Iran de la Syrie. Les États-Unis d’Amérique réclament le retrait des forces iraniennes du territoire du pays arabe comme condition préalable à la reconstruction du pays.

Sputnik Mundo

@SputnikMundo

EEUU en Siria, el riesgo de ‘una guerra eterna’ más https://sptnkne.ws/jAtc 

EEUU en Siria, el riesgo de ‘una guerra eterna’ más

La ignorancia de verdades incómodas continúa impidiendo a Washington elaborar una estrategia sensata sobre Siria, considera el autor y columnista, Paul R. Pillar.

mundo.sputniknews.com

Cependant, le représentant spécial des Etats-Unis d’Amérique pour la Syrie, James Jeffrey, a déclaré que les Américains n’utiliseront pas la force et qu’il ne s’agit que de pressions politiques. [En seraient-ils encore capable avec la débâcle des terroristes même s’ils en avaient envie ? Les Kurdes si la Russie, l’Iran et la Syrie unis pour le meilleur ou le pire le veulent vraiment; avec une forte pression militaire, ceux-ci seront obligés tôt ou tard soit d’entrer dans le rang, soit de fuir le pays ou encore dans le cas extrême, vaincus sur le champ de bataille même avec l’aide des Etats-Unis d’Amérique. JDDM. MIRASTNEWS].

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Les soldats russes présents aux côtés des forces syriennes dans un checkpoint, à Damas. ©Reuters

Le porte-parole des forces armées russes en Syrie a annoncé que l’armée russe contribuerait au projet de reconstruction de la province de Deraa qui a récemment été libérée des mains du Front al-Nosra et de Daech.La Russie est en négociations avec les autorités syriennes pour examiner l’ouverture éventuelle des points de passages reliant les deux provinces voisines, Hama et Idlib, dans les jours qui viennent.

Le porte-parole des forces armées russes en Syrie, Vladimir Oustinov, a indiqué que les militaires russes aident les Syriens à reconstruire la province de Deraa.

« Bien qu’il y ait encore de nombreux problèmes en Syrie dans les secteurs médicaux, alimentaires, d’électricité, etc. on est néanmoins témoin d’une entente entre les militaires russes et le peuple syrien pour la reconstruction de la région, d’autant plus que les Syriens plaident maintenant pour le rétablissement de la paix dans le pays », a poursuivi Oustinov.

« La reconstruction des logements et des lieux commerciaux a déjà commencé. Les militaires russes sont en train de déminer la région, en apportant les soutiens nécessaires aux Syriens », ajoute l’officiel militaire russe.

Un autre militaire russe a annoncé, sous couvert d’anonymat que « la partie russe est en négociations avec les autorités syriennes pour examiner l’ouverture éventuelle des points de passages reliant les deux provinces voisines, Hama et Idlib, dans les jours qui viennent ».

Le point de passage Nassib à Deraa a été ouvert il y a deux jours, ce qui devrait en principe permettre une reprise du transit de marchandises entre la Jordanie et la Syrie après un arrêt de plus de 4 ans. Cette réouverture a été retardée par les Américains qui depuis la libération de Deraa, n’ont cessé de faire pression sur les dirigeants jordaniens. Force est de constater que ces pressions ont échoué car depuis deux jours le drapeau syrien flotte en haut de Nassib. Or la réaction américaine n’a pas tardé. Pas plus tard que ce mercredi 17 octobre, NBC News a évoqué une nouvelle stratégie de guerre US visant à pousser l’Iran hors de la Syrie, une stratégie qui touche directement les entreprises russes! Il s’agit de combattre la présence militaire iranienne en Syrie au moyen de sanctions imposées sur les sociétés iraniennes et russes impliquées dans la reconstruction du pays.

Source: Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :