A la Une

La tragédie du collège de Crimée: ce que nous savons jusqu’à présent

Au moins 19 personnes ont été tuées dans l’incident

Une attaque, qui a impliqué une explosion et une fusillade, a secoué le collège polytechnique de Crimée, tuant au moins 19 individus. Selon le chef de la région, Sergey Aksyonov, le coupable de l’explosion était un étudiant du collège, qui s’est suicidé par la suite.

Qu’est-il arrivé

Le 17 octobre, une explosion s’est produite dans le collège polytechnique de Kerch.

Kerch Crimée

Selon les derniers rapports, l’explosion aurait tué 18 personnes et en aurait blessé plus de 40. À l’origine, le Comité d’enquête de la Fédération de Russie avait ouvert une procédure pénale pour acte de terrorisme. Des spécialistes ont découvert un engin explosif dans le collège et l’étudient actuellement, selon le Comité national anti-terrorisme.

Plus tard, l’affaire pénale a été reclassée en meurtre, car les victimes sont décédées des suites de blessures par balle.

Après l’incident, un deuil de trois jours a été déclaré en Crimée.

Qui était l’attaquant

Le suspect dans l’explosion de la bombe de mercredi s’est tué lui-même. C’est l’un des étudiants, a déclaré le chef de la Crimée, Sergueï Aksyonov. « L’attaquant présumé s’est tué lui-même. Il était étudiant en quatrième année de ce collège. Son corps a été retrouvé dans la bibliothèque du deuxième étage », a déclaré Aksyonov.

L’auteur présumé était un loup solitaire, a déclaré Aksyonov à TASS. « L’agresseur a agi seul, il n’y a pas d’autres données », a déclaré Aksyonov, soulignant que le coupable était un citoyen local, qui avait étudié au lycée technique.

Selon les forces de l’ordre, le tireur présumé est un étudiant du collège âgé de 18 ans, qui s’est suicidé par la suite.

La réaction des autorités

Le président russe Vladimir Poutine a adressé ses sincères condoléances aux familles et aux amis des victimes de l’explosion de Kertch. Il a rapidement instruit au ministère de la Santé, au ministère des Situations d’urgence et à d’autres agences de prendre des mesures pour aider les victimes. Le chef de l’État a également ordonné aux responsables de l’application des lois, y compris le FSB et les enquêteurs, de prendre des mesures immédiates pour identifier les causes de l’incident.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a également exprimé ses condoléances. Il a chargé la ministre de la Santé, Veronika Skvortsova, et la ministre de l’Éducation, Olga Vasilyeva, de se rendre en Crimée d’organiser un travail d’assistance aux victimes.

Les installations vitales de Kerch ont été mises en état d’alerte, tandis que d’autres établissements d’enseignement ont suspendu leurs travaux, a déclaré le maire adjoint de la ville à TASS.

Tous les sites socialement importants de la péninsule sont actuellement en alerte maximale. Une source des services d’urgence a expliqué à TASS que le mode d’alerte haute signifiait que l’accès à ces installations était restreint, que les contrôles d’identification ainsi que d’autres mesures de sécurité étaient renforcés. Chaque institution a élaboré son propre scénario pour réagir aux incidents. Selon la source, les écoles, les jardins d’enfants, les hôpitaux et les institutions similaires sont définis comme des installations socialement vitales.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :