A la Une

Le monopole du dollar s’effondre alors que la Chine et le Japon se débarrassent des bons du Trésor des USA

© Getty Images / Christopher Furlong

La Chine et le Japon, les deux principaux détenteurs de titres du Trésor des Etats-Unis d’Amérique, ont réduit leur participation à la propriété d’annotations et d’obligations en août, selon les derniers chiffres publiés par le Département du Trésor des USA, mardi.

Les avoirs de la dette souveraine des Etats-Unis d’Amérique de la Chine sont passés de 1 171 milliards de dollars en juillet à 1 165 milliards de dollars en août. Il s’agit du troisième mois de baisse consécutif, alors que la deuxième économie mondiale renforce sa monnaie nationale face aux tensions commerciales avec les États-Unis d’Amérique. La Chine reste le principal détenteur étranger de titres du Trésor des USA, suivie par le Japon, allié de longue date des États-Unis d’Amérique.

Tokyo a réduit ses avoirs en titres des Etats-Unis d’Amérique à 1 029 milliards de dollars en août, son plus bas niveau depuis octobre 2011. En juillet, les avoirs du Japon s’élevaient à 1 035 milliards de dollars. Selon les derniers chiffres du ministère des Finances du pays, les investisseurs japonais ont choisi d’acheter une dette britannique en août, en vendant des obligations des Etats-Unis d’Amérique et allemandes. Le Japon aurait liquidé une dette nette de 5,6 milliards de dollars.

La liquidation des titres du Trésor des USA, l’un des actifs financiers les plus négociés au monde, est récemment devenue une tendance parmi les principaux détenteurs. La Russie a abandonné 84% de ses avoirs cette année, ses avoirs restants s’élevant à 14,9 milliards de dollars en juin. Les relations entre Moscou et Washington étant au plus bas depuis des décennies, la Banque centrale de Russie a expliqué que sa décision était fondée sur des risques financiers, économiques et géopolitiques.

La Turquie et l’Inde ont emboîté le pas. Comme la Russie, la Turquie a été retirée de la liste des 30 premiers détenteurs de dette des Etats-Unis d’Amérique à la suite d’un conflit avec Washington sur la tentative de coup d’État militaire dans le pays il y a deux ans. Alors que l’Inde reste dans le top 30, le pays a réduit ses avoirs du Trésor des USA pour le cinquième mois consécutif, passant de 157 milliards de dollars en mars à 140 milliards de dollars en août.

Plus tôt cette semaine, Goldman Sachs a déclaré que la politique des Etats-Unis d’Amérique de sanctions et de tarifs douaniers à l’encontre des principales économies, notamment la Russie, la Chine et l’Iran, avait entraîné la baisse de la part du dollar dans les réserves mondiales des Banques centrales. Dans le même temps, les données du Fonds monétaire international (FMI) confirment que la part du dollar des USA dans les réserves mondiales des Banques centrales est tombée à 62,3% d’avril à juin, tandis que les avoirs en euros, en yen et en yuans ont progressé en tant que part des réserves allouées.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :