A la Une

Espagne: la Cour suprême indique que ce sont les banques qui doivent payer les taxes sur les hypothèques

Siège de la Cour suprême à Madrid (Espagne) / Susana Vera / Reuters

Dans une rectification de sa jurisprudence antérieure, la Haute Cour a décidé que ce sont les entités bancaires, et non les clients, qui doivent faire face à ces impositions fiscales.

La Cour suprême espagnole a indiqué jeudi que la taxe sur les actes juridiques documentés dans les actes publics de prêt avec garantie hypothécaire concernait les banques, en tant que prêteur, et non les clients, qui bénéficiaient du prêt.

Comme expliqué dans une déclaration de la Haute Cour, la sentence du juge Jesus Cudero modifie la jurisprudence antérieure et « conclut que l’emprunteur n’est pas le contribuable de cette dernière taxe dans les actes notariés de prêt adossé à une hypothèque (selon cette jurisprudence) l’entité qui prête la somme correspondante ».

La décision est fondée sur le fait que « l’entreprise inscriptible est l’hypothèque » et que, par conséquent, « le seul intéressé par l’acte public » est le prêteur, c’est-à-dire la banque.

Il s’agit d’un nouvel amendement juridique aux pratiques bancaires dans le domaine des contrats hypothécaires ces dernières années. Cette phrase est ajoutée à d’autres telles que les clauses plancher ou les hypothèques multidevises.

Il existe également deux autres avis en suspens sur les contrats hypothécaires en Espagne: l’un sur les clauses d’échéance précoce et l’autre sur l’utilisation de taux d’intérêt connus sous le nom de IRPH.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Les banques espagnoles plongent au marché boursier après la décision de la Cour suprême sur les hypothèques

Succursale de Caixabank à Barcelone (Espagne). 6 octobre 2017 / Yves Herman / Reuters

La Haute Cour a décidé jeudi qu’il incombait aux entités bancaires, et non aux clients, de payer les taxes sur les prêts hypothécaires.

Les actions de diverses banques espagnoles ont subi des pertes importantes sur le marché boursier jeudi après que la Cour suprême ait statué que ce sont précisément les banques, et non les clients, qui doivent payer des impôts sur les prêts hypothécaires. .

Les entités les plus touchées sont Caixabank et Bankia, dont le cours de l’action a été déprécié à plus de 8%. Bankinter et Sabadell, en revanche, ont enregistré des baisses supérieures à 6%; La BBVA a diminué de 2,6% et la Banco Santander de 1,5%.

L’effondrement a commencé à être perceptible dans les minutes qui ont suivi l’annonce de la phrase. Un matin, lorsque l’Ibex a ouvert son marché avec des augmentations modérées, la décision judiciaire a été cassée, entraînant une chute d’un demi-point de pourcentage.

Comme expliqué dans la déclaration de la Haute Cour, le juge Jesus Cudero modifie la jurisprudence antérieure avec son opinion et « conclut que l’emprunteur n’est pas le contribuable de ce dernier impôt sur les actes notariés de prêt adossé à une hypothèque (selon cette jurisprudence) mais l’entité qui prête la somme correspondante ».

L’appréciation de la taxe sur les actes juridiques documentés dans les actes publics de prêt avec garantie hypothécaire dépend de chaque communauté autonome, mais elle est généralement fixée entre 0,5% et 1,5% de la valeur de la propriété.

La décision de ce jeudi est un nouvel amendement juridique aux pratiques bancaires en matière de contrats hypothécaires ces dernières années, qui vient s’ajouter à d’autres, telles que les clauses restrictives ou les hypothèques multidevises.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :