A la Une

La Russie liquide la quasi-totalité de ses avoirs en dette des Etats-Unis d’Amérique et investit l’argent dans l’or

© Sputnik/Natalia Seliverstova

La Banque centrale de Russie a continué à se débarrasser des obligations du Trésor des USA en août. La part des investissements russes dans la dette des Etats-Unis d’Amérique se rapproche de zéro.

En août, les investissements russes dans des titres des Etats-Unis d’Amérique ont chuté à seulement 14 milliards de dollars. En 2011, la Russie était l’un des plus gros détenteurs de dette des Etats-Unis d’Amérique avec un investissement de 180 milliards de dollars.

La raison n’est pas seulement politique et les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre la Russie, a déclaré à RIA Novosti un courtier de la banque Otkritie, Timur Nigmatullin. La Réserve fédérale des Etats-Unis d’Amérique relève les taux d’intérêt, ce qui rend les obligations des Etats-Unis d’Amérique moins chères, a-t-il déclaré. « La Russie a presque été retirée de la liste des détenteurs de la dette publique des Etats-Unis d’Amérique, ce qui en fait le 54ème détenteur. »

« Une autre vente des obligations du Trésor des Etats-Unis d’Amérique par la Russie sera très probablement compensée par l’achat d’or et par l’ouverture de dépôts à court terme auprès de banques », a-t-il déclaré. La part des métaux précieux dans les réserves de change du pays a atteint un record de 18%, se rapprochant de la part des investissements en dollars.

Les plus gros investisseurs en dette des Etats-Unis d’Amérique, la Chine et le Japon, ont également réduit leurs avoirs. Les avoirs chinois en dette souveraine des USA sont tombés à 1 165 milliards de dollars en août, contre 1 171 milliards de dollars en juillet, ce qui représente un troisième mois consécutif de baisse. Le Japon a réduit ses avoirs en titres des USA à 1 029 milliards de dollars en août, son plus bas niveau depuis octobre 2011.

Le commerce mondial, qui est toujours dominé par le dollar, explique le directeur de l’analyse macroéconomique chez Expert RA Anton Tabah au quotidien Izvestia. Ainsi, les pays sont obligés d’avoir beaucoup d’argent en espèces, et les obligations des Etats-Unis d’Amérique sont la meilleure option pour cela.

L’Inde et la Turquie ont suivi l’exemple de la Russie. La Turquie s’est retirée de la liste des 30 premiers détenteurs de dette des USA, tandis que l’Inde liquidait son investissement depuis cinq mois consécutifs pour atteindre 140 milliards de dollars en août.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section Economie de MIRASTNEWS et Business de RT

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :