A la Une

Le géant chinois de l’assurance Ping An lance un service de cloud destiné aux banques et aux hôpitaux

En développement depuis 2013, Ping An Cloud sera la base de la transformation en un conglomérat financier axé sur la technologie, déclare le directeur général adjoint

Le géant chinois des assurances, Ping An (groupe), a dévoilé mercredi Ping An Cloud, un service informatique en nuage développé à domicile et destiné à cinq industries, telles que la finance et les soins de santé.

Le plus grand assureur du pays en termes de valeur marchande vise à conquérir une part du marché chinois en pleine expansion, déjà encombré, de l’informatique en nuage avec un service personnalisable. Les autres secteurs visés sont les automobiles, les initiatives de ville intelligente et l’immobilier.

La société chinoise Ping An Technology souhaite générer la moitié de ses activités avec des clients externes

Elle a commencé à développer Ping An Cloud en 2013 pour alimenter ses propres ambitions technologiques, notamment l’intelligence artificielle et les applications Big Data dans les domaines de la finance et des soins de santé, a déclaré Jessica Tan, directrice générale adjointe de Ping An.

Ping An Cloud est depuis devenu le fondement de la transformation en cours de la société en un conglomérat financier axé sur la technologie, a-t-elle déclaré.

« Le nuage est comme la terre », a déclaré Tan. «Par le passé, nous avions notre propre terrain et nous avons construit nos bâtiments et c’est tout. Nous vous vendons les espaces de notre immeuble… et tout va très bien.»

Ping An Insurance

Fondée en 1988, Ping An est un fournisseur majeur de produits et services financiers, spécialisé dans l’assurance vie et les assurances IARD. Ping An est le deuxième assureur vie et assurance-dommages en Chine. La société s’efforce de mettre en place une plate-forme intégrée de services financiers comprenant l’assurance, la banque et la gestion d’actifs. Les secteurs Vie, Particuliers, Banques, Courtage en valeurs mobilières et autres ont contribué pour 35%, 17%, 30%, 3% et 14% du bénéfice avant impôts de l’entreprise en 2015

Attention in the last 30 days

  • 105Voices in last 30 days

  • -9%Attention in last 6h

  • 38%Tweets

  • 55%News

  • 7%Blogs

« Et depuis que nous avons construit ce ‘terrain’, nous voulons que d’autres personnes y construisent leurs propres bâtiments. »

Le cloud computing permet aux particuliers et aux entreprises d’accéder à des services tels que le stockage et l’analyse via Internet, sans avoir à créer leurs propres centres de données. Le marché a explosé en Chine ces dernières années, en partie grâce au soutien du gouvernement. Pékin s’est fixé pour objectif d’étendre la taille du marché à 430 milliards de yuans (62,06 milliards de dollars) d’ici 2019, contre 150 milliards de yuans en 2015.

Ping An devra faire face à la concurrence de géants de la technologie chinois tels que Alibaba Group Holding, qui détient près de la moitié du marché chinois du cloud public, et Tencent Holdings, qui détient environ 10% du marché, selon le fournisseur de données IDC.

Mais Tan était confiant que Ping An Cloud séduirait des clients allant des banques aux hôpitaux, car ses services sont spécialement conçus pour ces entreprises, ce qui facilite grandement le transfert de leurs systèmes et données existants vers le cloud.

Ping An Insurance considère la technologie financière et d’autres technologies comme un domaine clé du développement commercial

Elle a expliqué que la connexion d’une banque de taille moyenne au cloud, par exemple, prend généralement des semaines et plusieurs personnes, dans la mesure où plus de 80 systèmes hors ligne peuvent être impliqués. Mais Ping An Cloud peut le faire en « quelques minutes à peine » en appuyant simplement sur un bouton, car il a déjà établi les liens complexes entre les systèmes.

«La personnalisation vient avec la compréhension de l’architecture des différentes entreprises», a déclaré Tan. La société collabore déjà avec des centaines d’institutions dans le cadre de partenariats technologiques existants, comprenant environ 2 000 hôpitaux, 400 banques et 20 administrations municipales et provinciales.

 Yujing Liu

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : South China Morning Post

1 Comment on Le géant chinois de l’assurance Ping An lance un service de cloud destiné aux banques et aux hôpitaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :