A la Une

Un responsable chinois a déclaré aux investisseurs des USA lors d’une réunion: Nous ne craignons pas une guerre commerciale avec les Etats-Unis d’Amérique

Thomas Peter-Pool | Getty Images Nouvelles | Getty Images
Le président Donald Trump participe à une cérémonie d’accueil avec le président chinois Xi Jinping le 9 novembre 2017 à Beijing, en Chine. Trump effectue un voyage de 10 jours en Asie.

Un dirigeant chinois aux investisseurs des USA: Nous n’avons pas peur d’une guerre commerciale

  • Lors d’une réunion avec des chefs d’entreprise des Etats-Unis d’Amérique, un membre éminent d’un comité chinois clé met en garde l’administration Trump.
  • « La Chine ne veut jamais d’une guerre commerciale avec qui que ce soit, sans parler des États-Unis d’Amérique qui sont un partenaire stratégique à long terme, mais nous ne craignons pas non plus une telle guerre », a déclaré le responsable gouvernemental.
  • Les mots forts viennent juste un mois après que Trump ait imposé 200 milliards de dollars aux importations chinoises en plus de la taxe de 50 milliards de dollars que l’administration a prélevée sur le pays plus tôt cette année.

Les dirigeants du gouvernement chinois ont un message pour les investisseurs des USA: ils ne craignent pas une guerre commerciale avec les États-Unis d’Amérique.

Lundi à Pékin, Zhang Qingli, membre dirigeant d’un comité chinois chargé de forger des alliances avec d’autres nations, a déclaré à un petit groupe de dirigeants d’entreprises, lobbyistes et responsables des relations publiques états-uniens d’Amérique que la Chine refusait d’être intimidée par une guerre commerciale en cours avec l’Administration Trump.

« La Chine ne veut jamais d’une guerre commerciale avec qui que ce soit, sans parler des États-Unis d’Amérique, qui est un partenaire stratégique à long terme, mais nous ne craignons pas non plus une telle guerre », a déclaré Zhang à travers un traducteur, selon un participant à la réunion qui a refusé d’être nommé.

Il a également accusé l’administration du président Donald Trump de faire progresser les droits de douane, même après avoir progressé dans les négociations commerciales.

« La partie des Etats-Unis d’Amérique a négligé un consensus avec la Chine après plusieurs séries de consultations, insistant sur le fait de mener une guerre commerciale contre la Chine et de continuer à l’escalader. En réponse, la Chine n’a d’autre choix que de prendre les mesures nécessaires », a déclaré Zhang, selon le participant dans la salle à l’époque.

Les mots durs de Zhang font écho aux déclarations précédentes de la Chine sur les tensions commerciales avec Washington. Pour les dirigeants présents dans la salle lundi, cependant, cela a montré que la lutte entre les deux nations ne se finissait pas pour autant – et que les Chinois adoptaient une approche plus modérée.

L' »‘affirmation officielle selon laquelle la Chine ne veut pas d’une guerre commerciale mais n’en redoute pas non plus, a montré une résistance modérée à l’attitude plus audacieuse et plus agressive des États-Unis d’Amérique », a déclaré Dan Eberhart, l’un des 25 chefs d’entreprise présents dans la salle au moment, à CNBC dans une interview. Eberhart est le PDG de la société de services de forage de champs de pétrole Canary LLC.

Zhang siège au comité de la Conférence consultative politique du peuple chinois, ou CCPPC, un organe législatif destiné à forger et à entretenir des alliances avec d’autres pays, y compris les États-Unis d’Amérique. Zhang et 25 membres de la Chambre de commerce des Etats-Unis d’Amérique à Hong Kong ont participé à la réunion.

Le groupe est une organisation sœur de la Chambre de commerce des Etats-Unis d’Amérique en Chine, une organisation à but non lucratif représentant les entreprises des USA et les particuliers souhaitant investir dans la région. AmCham China compte plus de 3 300 personnes et 900 sociétés. AmCham China travaille directement avec la Chambre de commerce des Etats-Unis d’Amérique, l’une des plus grandes organisations de lobbying au monde et un opposant aux tarifs.

Une porte-parole de la Chambre de commerce des Etats-Unis d’Amérique a déclaré que la réunion n’était pas un événement parrainé par l’organisation et a refusé de commenter davantage.

Les représentants d’AmCham China et de Hong Kong n’ont pas renvoyé les demandes de commentaires.

Les paroles énergiques du vice-président de la CCPPC interviennent juste un mois après que Trump ait imposé 200 milliards de dollars aux importations chinoises, en plus du prélèvement de 50 milliards de dollars que l’administration a perçu sur le pays plus tôt cette année. La nouvelle barrière commerciale est entrée en vigueur à un taux de 10% en septembre et devrait atteindre 25% en 2019.

La Chine a riposté avec des droits de douane jusqu’à 60 milliards de dollars d’articles des Etats-Unis d’Amérique, sur un total de plus de 5 000. Trump a déclaré qu’il envisageait d’intensifier la guerre commerciale avec une nouvelle tranche de droits de douane de plus de 257 milliards de dollars, mais cette menace doit encore se matérialiser.

Bien qu’on ne sache pas qui d’autre a assisté à la réunion, le comité exécutif d’AmCham Hong Kong est rempli d’acteurs majeurs dans divers secteurs. Son président, Jack Lange, est associé du cabinet d’avocats international Paul, Weiss, Rifkind, Wharton & Garrison LLP, d’après le site internet du groupe. Citigroup, PayPal, FedEx et Universal Pictures sont également représentés.

Divulgation: CNBC et Universal Pictures font partie de NBCUniversal, une filiale de Comcast.

 Brian Schwartz

Reporter politique et financier pour CNBC.com

Traduction : MIRASTNEWS

Source : CNBC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :