A la Une

Moscou : les drones qui ont attaqué la base aérienne russe Jmeimim ont été gérés par un avion des Etats-Unis d’Amérique

Véhicules aériens sans pilote ayant participé à l’attaque contre des installations militaires russes en Syrie. / mil.ru / Sputnik

Lorsque les drones ont fait face à des systèmes de suppression électroniques russes, ils sont passés en mode de contrôle manuel, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense, Alexander Fomin.

La gestion des drones qui ont attaqué Jmeimim, la base aérienne russe en Syrie, a été réalisée à partir d’un avion de reconnaissance des Etats-Unis d’Amérique Poséidon-8, a rapporté le ministre russe de la Défense, de Pékin, Alexander Fomin, cité par TASS.

Lorsque les treize drones ont été confrontés aux systèmes de suppression électroniques russes, ils sont passés en mode de contrôle manuel. « Le contrôle manuel n’a pas été effectué par un paysan, mais par un Poséidon-8 équipé d’un équipement moderne », a déclaré Fomin, invitant Washington à cesser ce type d’action.

Le ministère russe de la Défense a indiqué que ces drones sont équipés de systèmes de navigation modernes et ont la capacité de lancer des explosifs, ce qui pourrait suggérer, selon le ministère, que « certains pays fournissent leurs technologies de pointe à des groupes terroristes ».

  • Les terroristes utilisent activement des drones en Syrie, en particulier lorsqu’ils attaquent la base de Jmeimim. Seulement en août de cette année, 47 appareils sans pilote ont été abattus de la base aérienne.
  • Le 6 janvier, les terroristes en Syrie ont pour la première fois eu recours à l’utilisation massive de véhicules aériens sans pilote lors de l’attaque de la base de Jmeimim et de Tartús. L’attaque a été repoussée avec succès et a entraîné la destruction de sept véhicules et de six véhicules contrôlés par des systèmes de guerre électronique russes.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Le Kremlin alarmé par le rapport du ministère de la Défense selon lequel un avion espion des Etats-Unis d’Amérique a coordonné l’attaque d’un drone sur la base russe en Syrie

Les systèmes de défense antiaérienne Pantsir S1 de la Russie à la base de Khmeimim © Sputnik / Dmitry Vinogradov

Le Kremlin a déclaré être préoccupé par le rapport du ministère russe de la Défense selon lequel un avion espion des USA contrôlait en fait une attaque de drones sur la base aérienne russe de Khmeimim en Syrie en janvier.

« Il s’agit sans aucun doute d’un rapport très alarmant », a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

Il a précisé que l’armée avait analysé toutes les données disponibles et avait tiré les conclusions qui s’imposaient avant d’affirmer que l’attaque par drone de la base aérienne russe avait été dirigée par un avion de surveillance P-8 Poseidon des Etats-Unis d’Amérique.

Tous les détails supplémentaires seront fournis par le ministère de la Défense.

Mais le président Vladimir Poutine pourrait soulever la question avec son homologue des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump quand une telle possibilité se présenterait.

LIRE PLUS: Un avion espion des USA a survolé une base aérienne russe et une installation portuaire lors de l’attaque d’un drone en Syrie – Ministère russe de la Défense

La réponse du Kremlin intervient après que le colonel général Alexander Fomin, vice-ministre de la Défense, aurait abordé l’attaque de drone de janvier lors du forum Xiangshan à Pékin, une conférence de haut niveau sur la défense et la sécurité.

Selon le plus haut responsable militaire de la défense, treize véhicules aériens sans pilote (UAV) se seraient approchés de la base russe de Khmeimim au moment où l’avion Poséidon traversait le ciel au-dessus de la Méditerranée. Lorsque les contre-mesures électroniques russes ont été activées à Khmeimim, les drones ont poursuivi leur mission de vol en mode manuel.

Il a ajouté que les drones n’étaient pas pilotés « par un paysan » mais par « un P-8 Poséidon standard et bien équipé », qui contrôlait manuellement les UAV en question.

Un avion P-8 Poséidon des Etats-Unis d’Amérique © Boeing Defence ©

Lorsque ces drones ont découvert les mesures de guerre électronique prises par la Russie, ils se sont retirés de la zone de massacre et ont commencé à recevoir des ordres via des communications par satellite, a expliqué le général Fomin. Quelqu’un, a-t-il dit, « a guidé les drones vers les soi-disant trous [des défenses russes] » qu’ils ont utilisés avant d’être abattus par les missiles sol-air de Khmeimim

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Moscou : les drones qui ont attaqué la base aérienne russe Jmeimim ont été gérés par un avion des Etats-Unis d’Amérique

1 Trackback / Pingback

  1. Moscou : les drones qui ont attaqué la base aérienne russe Jmeimim ont été gérés par un avion des Etats-Unis d’Amérique — MIRASTNEWS – La santé sous toutes ses formes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :