A la Une

Okinawa du Japon organisera un référendum sur le déménagement de la base des Etats-Unis d’Amérique

Un hélicoptère CH-46E décolle de la base aérienne Futenma du Corps des marines des États-Unis d’Amérique à Okinawa, le 26 avril 2010. (Photo AFP)

Les politiciens locaux de l’île d’Okinawa, au Japon, ont décidé de tenir un référendum sur le projet du gouvernement de déplacer une base militaire des Etats-Unis d’Amérique loin de son emplacement urbain actuel.

Suite à la décision de vendredi, le nouveau gouverneur d’Okinawa, Denny Tamaki, qui s’oppose à la relocalisation de la base, doit fixer une date pour le vote, les médias locaux spéculant qu’il se tiendra avant le printemps prochain.

Le plan initial, soutenu par le gouvernement central, déplacerait la base dans une zone reculée de l’île, dans le but d’apaiser la colère locale et de dissiper les sentiments négatifs à l’égard de la présence des Etats-Unis d’Amérique. La construction sur le nouveau site a toutefois été annulée depuis août, après que le nouveau gouvernement local eut retiré son autorisation de transférer la base.

La suspension reflétait les préoccupations locales, qui désapprouvaient la base militaire mais craignaient que la réinstallation ne conduise à une présence durable des Etats-Unis d’Amérique sur le territoire. Par la suite, un groupe de la société civile d’Okinawa a recueilli 93 000 signatures demandant au gouvernement de tenir le référendum.

Un vote populaire, même légalement non contraignant, exercerait une pression supplémentaire sur l’approche du gouvernement central à l’égard des forces des Etats-Unis d’Amérique à Okinawa.

L’île d’Okinawa se trouve à plus de 600 km au sud du Japon continental et a été le théâtre d’une bataille sanglante pendant la Seconde Guerre mondiale, qui a été suivie par une occupation des Etats-Unis d’Amérique de l’île pendant 27 ans. Les États-Unis d’Amérique ont toutefois insisté pour maintenir une forte présence sur l’île en raison de leur position stratégique face à l’Asie, plaçant la moitié de ses forces japonaises, qui comptent environ 47 000 hommes, sur l’île.

Tokyo pense que la base est nécessaire. Depuis la défaite de la Seconde Guerre mondiale, le pays dépend fortement de la protection de l’armée des Etats-Unis d’Amérique contre les menaces perçues. Cependant, de nombreux citoyens ordinaires à Okinawa considèrent la base comme un fardeau.

Les multiples cas d’inconduite commis par les forces des Etats-Unis d’Amérique, notamment plusieurs cas de viol et le rapt et le meurtre d’une femme de 20 ans en 2016, ont de plus en plus suscité des sentiments anti-américains chez les insulaires pacifistes. Les controverses concernant la base ont également conduit d’autres parties du pays à s’opposer à toute réinstallation de la base à proximité de leurs communautés.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :