A la Une

«Nostalgie»: les politiciens allemands sont alarmés par l’augmentation du nombre de «citoyens du Reich»

© AP Photo / Jens Meyer

Est-ce l’effet du soutien occidental aux terroristes de Syrie et fascistes d’Ukraine ? – L’augmentation du nombre d’immigrants y est-il également pour quelque chose ?

Certains résidents allemands ont cessé de reconnaître la Constitution et les autorités du pays à Berlin, affirmant être des citoyens de l’empire allemand (Reich), qui n’existe plus à présent. Nombre de ces « citoyens du Reich » auto-proclamés ont leur propre passeport et leurs plaques d’immatriculation sur les voitures, stylisés d’après ceux de l’époque de l’ancien empire.

Au cours des deux dernières années, le nombre de soi-disant « citoyens du Reich » en Allemagne, qui ne reconnaissent pas la légitimité du gouvernement et de la constitution du pays, est passé d’environ 10 000 à 19 000, a rapporté le média allemand Die Welt, citant un rapport des services de renseignements allemands, pour le Bundestag. La plus forte augmentation du nombre de citoyens du Reich a eu lieu en 2017, leur nombre étant passé à 16 500.

La tendance récente a suscité l’intérêt des services de renseignement allemands, qui tentent actuellement de déterminer, qu’est-ce qui a causé le phénomène. Une porte-parole du Parti vert, Irene Mihalic, a déploré que la plupart de ces « citoyens du Reich » n’aient pas été qualifiés d’« extrémistes de droite » et a suggéré qu’ils ne devraient pas avoir le droit de porter des armes, a rapporté le média allemand.

Au 31 mars 2018, quelque 1 200 soi-disant « citoyens du Reich » avaient obtenu un permis d’armes. Ce nombre a diminué en octobre pour atteindre 940 après que les autorités aient révoqué plus de 200 permis. Cependant, Mihalic pense qu’ils sont encore « trop bien armés » pour les personnes « avec des projets de renversement du gouvernement ».

LIRE PLUS: ‘Perdez-vous’: la droite allemande profite de la visite de Merkel à Dresde (VIDÉOS)

Les « citoyens du Reich » sont un groupe non organisé de personnes qui considèrent comme illégale la création de la République fédérale d’Allemagne (rebaptisée plus tard Allemagne) et ne reconnaissent donc pas son gouvernement et sa constitution. Beaucoup d’entre eux ont des passeports et même des plaques d’immatriculation stylisées d’après celles de l’Empire allemand, qui ont précédé l’Allemagne nazie (également connu sous le nom de Troisième Reich).

Une grande censure touche les géants de l’Internet et des réseaux sociaux, si vous aimez cette histoire, partagez-la avec vos amis et autres connaissances, afin de véhiculer l’information au plus grand nombre.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on «Nostalgie»: les politiciens allemands sont alarmés par l’augmentation du nombre de «citoyens du Reich»

  1. josephhokayem // 28 octobre 2018 à 19:44 // Réponse

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :