A la Une

Après 17 ans de guerre, le haut commandant des Etats-Unis d’Amérique en Afghanistan admet que les Taliban ne peuvent être vaincus

PHOTO DU FICHIER: Commandant des forces d’appui de Resolute et commandement des forces de l’OTAN en Afghanistan, le général d’armée américain Scott Miller © Reuters / Mohammad Ismail

La guerre en Afghanistan ne peut être gagnée militairement et la paix ne sera obtenue que par une résolution politique avec les talibans, a reconnu le général des Etats-Unis d’Amérique nouvellement nommé en charge des opérations des USA et de l’OTAN.

Lors de sa première interview depuis sa prise de commandement de la mission Resolute Support de l’OTAN en septembre, le général Austin Scott Miller a présenté à NBC News une évaluation étonnamment franche du conflit apparemment sans fin qui avait débuté avec l’invasion des Etats-Unis d’Amérique de l’Afghanistan en octobre 2001.

«Cela ne sera pas gagné militairement. Cela va à une solution politique», a déclaré Miller.

Il a ajouté que les talibans en avaient assez des combats et qu’ils pourraient être intéressés à commencer à «travailler sur la pièce politique» de la guerre de 17 ans.

Mais il n’est pas clair si les Taliban sont ouverts à la négociation. Le mois dernier, un haut commandant taliban a déclaré à RT, dans une rare interview, que les dirigeants du groupe ne souhaitaient pas négocier avec les Américains.

RT

@RT_com

is on its way to becoming America’s longest war ever, and fewer and fewer Americans like it https://on.rt.com/9g84 

US veterans overwhelmingly want troops out of Afghanistan – poll — RT US News

A new poll shows a majority of US residents support withdrawing all troops from Afghanistan, 17 years into a war that shows no signs of ending. Support for winding down the interminable conflict is…

rt.com

Décrit depuis des années comme une impasse, le conflit a basculé en faveur des Taliban ces derniers mois. Même selon les estimations de l’armée des Etats-Unis d’Amérique, le gouvernement afghan contrôle ou influence un peu plus de la moitié des 407 districts du pays, un niveau record bas depuis que l’inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan, SIGAR, a commencé à surveiller les contrôles de district en novembre 2015.

Pour aggraver les choses, les victimes parmi les forces gouvernementales afghanes ont explosé ces derniers mois. Les forces de sécurité afghanes ont fait 1 000 morts en août et septembre, selon le Pentagone.

LIRE PLUS: Les anciens combattants des Etats-Unis d’Amérique veulent massivement des troupes hors d’Afghanistan – sondage

Le département d’État avait déjà exprimé le souhait de Miller de parvenir à un règlement politique. En août, il avait déclaré que les États-Unis d’Amérique faisaient tout leur possible pour faciliter les pourparlers de paix entre les Taliban et le gouvernement afghan.

Le nouveau commandant des Etats-Unis d’Amérique a été témoin de la détérioration de la situation sécuritaire en Afghanistan. En octobre, Miller a survécu à une attaque des talibans à Kandahar, qui a coûté la vie à un chef de guerre afghan et à un chef des services de renseignements locaux.

Or pour espérer un jour pouvoir tenter d’occuper la Russie, il faut d’abord montrer que l’on peut battre les milices de type Taliban chez eux. Comment être l’Armée la plus puissante du monde qui depuis 2001 faillit face à ceux-là, et envisager d’affronter et vaincre l’Armée russe actuelle hyper-puissante avec ses puissants alliés comme la Chine?

Cette faillite conceptuelle à courte vue des décideurs états-uniens d’Amérique est une démonstration suffisante qui prouve que si les peuples et les nations dépassent l’état de peur que les Etats-Unis d’Amérique veulent inoculer et diffuser dans la masse, et agissent pour faire avancer les choses dans le sens opposé, le multilatéralisme politique et la multipolarité des centres de décisions s’imposeront dans les instances internationales et prendront le dessus sur l’unilatéralisme et l’uni-polarité et constitueront la nouvelle façon de gérer les affaires des nations à l’échelle globale. JDDM –  MIRASTNEWS

Traduction et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Après 17 ans de guerre, le haut commandant des Etats-Unis d’Amérique en Afghanistan admet que les Taliban ne peuvent être vaincus

  1. josephhokayem // 2 novembre 2018 à 17:14 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :