A la Une

Les troupes syriennes découvrent de nouvelles caches de munitions construites par les Etats-Unis d’Amérique dans les redoutes d’anciens terroristes

Une photo prise le 5 novembre 2018 montre des armes saisies par les forces de l’armée syrienne auprès d’anciens groupes terroristes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, dans le sud-ouest du pays. (Photo par l’agence de presse SANA)

L’armée syrienne a découvert de nouvelles caches de munitions des Grande-Bretagne et des Etats-Unis d’Amérique, y compris des mitraillettes, des fusils de précision, des missiles antichars et des obus de mortier, utilisées par des militants Takfiri parrainés par des étrangers dans les provinces de Rif Dimashq et Quneitra, dans le sud-ouest du pays.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a annoncé que les munitions avaient été découvertes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, grâce à la coopération entre les autorités et les comités de réconciliation nationaux locaux.

Les découvertes comprenaient des fusils de tireur d’élite construits aux États-Unis d’Amérique, des fusées TOW, des obus anti-blindés de fabrication des Etats-Unis d’Amérique (Made in USA), des mitraillettes, des installations anti-aériennes, des caisses de balles pour mitrailleuses lourdes, des obus de mortier et du matériel de télécommunication.

Une photo prise le 5 novembre 2018 montre des équipements médicaux saisis par les forces de l’armée syrienne auprès d’anciens redoutes terroristes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, dans le sud-ouest du pays. (Photo par l’agence de presse SANA)

Une grande variété d’équipements médicaux et de laboratoires importés, allant des appareils d’électrocardiographie aux outils destinés aux cliniques dentaires, figurait également parmi les résultats.

Les troupes du gouvernement syrien ont lancé le 14 octobre une opération de nettoyage dans la ville de Yalda, située dans la banlieue sud de Damas, et ont mis à jour une énorme cache de munitions et d’explosifs fabriqués aux Etats-Unis d’Amérique et en Occident, soigneusement dissimulés dans un réservoir en plastique ferme.

Des fusils de tireur d’élite aux normes de l’OTAN, une arme antichar portable LAW, du matériel de vision nocturne et thermique, des grenades, des engins explosifs improvisés, de multiples lanceurs de RPG, des fusils Kalachnikov et des fusils de tireur d’élite Dragunov figuraient parmi les objets découverts au cours de l’opération.

On pense que les militants Takfiri ont caché les armes à la ferme plus tôt cette année avant de quitter la région pour la ville troublée d’Idlib, au nord-ouest du pays.

Le 4 mai, des soldats de l’armée syrienne ont découvert des armes fabriquées par Israël, notamment des armes chimiques, du matériel informatique et de la drogue, à destination des militants Takfiri et des terroristes de Daech parrainés par l’étranger dans la province centrale de Homs, ainsi que dans la province de Rif Dimashq.

Une photo prise le 5 novembre 2018 montre des armes saisies par les forces de l’armée syrienne auprès d’anciens groupes terroristes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, dans le sud-ouest du pays. (Photo par l’agence de presse SANA)

Le service arabe de l’agence de presse russe Sputnik a annoncé que des munitions et des explosifs avaient été trouvés dans le sud de Homs, à 162 kilomètres (101 miles) au nord de la capitale Damas. Ils étaient censés être répartis entre des groupes extrémistes antigouvernementaux.

Ailleurs dans la ville d’al-Hajar al-Aswad, située à seulement quatre kilomètres au sud de Damas, des soldats syriens ont découvert des armes fabriquées par Israël dissimulées dans un réseau de tunnels souterrains secrets.

La Syrie bénéficie d’un militantisme soutenu par les étrangers depuis mars 2011. Le gouvernement syrien a déclaré que le régime israélien et ses alliés occidentaux et régionaux aidaient les groupes terroristes Takfiri à faire des ravages dans le pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Les troupes syriennes découvrent de nouvelles caches de munitions construites par les Etats-Unis d’Améri que dans les redoutes d’anciens terroristes | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :