A la Une

Expulser le dollar: l’Iran et la Corée du Sud conviennent d’un commerce dans leurs monnaies nationales

Image illustrative / Thomas White / Reuters

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont dépassé les 12 milliards de dollars l’an dernier.

La Corée du Sud et l’Iran ont convenu d’utiliser leurs monnaies nationales dans les échanges bilatéraux, ce qui indique que les deux pays cherchent à renforcer leurs relations malgré les sanctions des Etats-Unis d’Amérique (EUA) contre Téhéran, a rapporté l’agence sud-coréenne Yonhap et repris par l’IRNA iranien.

Pyonyang et Téhéran ont également convenu d’effectuer des paiements et de régler leurs comptes bancaires et financiers en utilisant la monnaie nationale de la Corée du Sud, le won. Cela permettra aux entreprises sud-coréennes et iraniennes de poursuivre leurs échanges approfondis dans divers domaines.

Le commerce bilatéral sud-coréen-iranien a dépassé les 12 milliards de dollars l’an dernier, a déclaré à l’ambassadeur iranien à Séoul, Saeid Badamchi Shabestari, à Press TV. Le diplomate a souligné que les deux économies se complètent.

Le fait que les relations bilatérales soient basées sur la « réalité » maintiendra les deux pays déterminés à approfondir leurs liens avec « les actions unilatérales hostiles et illégales » des Etats-Unis, a déclaré le diplomate iranien.

Auparavant, l’ambassadeur de Corée du Sud à Téhéran, Ryu Jeong-hyun, avait expliqué que bien que de nombreuses entreprises européennes aient quitté l’Iran sous la pression des sanctions des Etats-Unis d’Amérique, les entreprises sud-coréennes sont conscientes de l’importance du marché iranien et ont choisi de rester dans ce pays.

L’Iran et ses partenaires commerciaux ont négocié une réduction de la part du dollar dans leurs échanges commerciaux en réponse aux sanctions des Etats-Unis d’Amérique. La Russie, la Turquie, l’Inde, l’Iraq, le Qatar et la Chine, entre autres nations, ont pris des mesures actives pour échanger leurs devises nationales et échapper ainsi aux pressions de Washington.

[Le tour de force

Les Etats-Unis d’Amérique (EUA) peuvent-ils réussir un tour de force d’enrichissement majeur, en appauvrissant les autres nations par coups et extension de sanctions unilatérales à caractère politiques  ayant des effets économiques négatifs sur les autres économies ? MIRASTNEWS].

Traduction et questionnement : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :